k-libre - auteur - Giampiero Marongiu

Tu n'étais qu'un Algérien que l'État français voulait tout simplement abattre.
Fadela Hebbadj - Les Ensorcelés
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 26 juin

Contenu

Giampiero Marongiu

MAJ mardi 28 février 2012
© D. R.

Biographie Giampiero Marongiu


Naissance à Tunis le 24 mars 1960.
Giampiero Marongiu est né de parents italiens - un père sarde, ingénieur métallurgiste au chantier de constructions navales de la Goulette, et une mère sicilienne fille de militaire en retraite et en charge du développement des chemins de fers tunisien. C'est à ce titre qu'après la Grande Guerre il adopte la nationalité française. Ce qui confère de facto à Giampiero Marongiu la double nationalité franco-italienne jusqu'à sa majorité. Il arrive à Marseille à huit mois avec les derniers Français rapatriés presque volontaires.
Sa majorité révolue, il opte pour la nationalité française.
Fraichement émoulu ingénieur des Arts et Métiers à Aix-en-Provence, il intègre par défi une petite société de services marseillaise qui vient de décrocher pour BP un contrat au Panama, sur le projet du pipeline transpanaméen entre Chiriqui Grande et Charco Azul au Costa Rica. C'est le début de trois années d'exode professionnel durant lesquelles les projets se suivent sans pour autant se ressembler. Par la suite, il participe à plusieurs projets de construction de plateformes offshore à Marseille tout en faisant son tour du monde pétrolier pour des grands groupes d'exploration et de production. S'ensuit une décennie à "certifier" et "classifier" des installations en Asie, en Afrique , en Amérique du Sud et en mer du Nord. Un peu à l'instar des mercenaires, Giampiero Marongiu échoue en Angola où il finira par créer en 2001 sa propre entreprise spécialisée dans les secteurs de l'énergie et du génie civile. Il ouvre alors des branches à Bangkok et à Doha. Il est le président de l'Union des Français à l'étranger à Doha depuis 2008, et se qualifie lui-même comme expatrié perpétuel.
De carnet de route en détours de mots, et de décalages en horizons nouveaux, le besoin d'écrire s'est imposé à lui comme un mode de vie. "Quand je voyage, j'emporte ma culture sur mon dos, avec le temps cela me donne l'air d'un escargot", aime dire celui qui voue une passion à la littérature (de Victor Hugo à Alexandre Dumas en passant par François Eugène Vidocq !) au cinéma en passant par les vieilles tapisseries. Ce n'est donc pas un hasard s'il se prend au jeu de l'écriture du thriller avec Le Châtiment des élites en août 2011, un roman qui remet à l'honneur le culte du justicier tel qu'on le connait dans la littérature romanesque et épique.



Présence à un festival :

2012 : Plume de glace

Bibliographie*

Romancier :

* Bibliographie actuellement recensée sur le site



Pied de page