k-libre - auteur - Frédéric Jost

- Elle est partie. - Morte ? - C'est ce que la plupart des gens disent. Mais miss Belle, elle ne mourra jamais ! Parce qu'ici au Missouri elle est ce que les Blancs appellent... une légende !
Irving Cummings - La Reine des rebelles
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Tempête qui vient
Le titre de ce nouveau roman de James Ellroy, par ailleurs deuxième volet du "Second quatuor de Los Angel...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 10 décembre

Contenu

Frédéric Jost

MAJ mardi 27 mars 2012
© D. R.

Biographie Frédéric Jost


Naissance à Créteil le 09 avril 1959.
Frédéric Jost étudie l'allemand et l'anglais à l'université Paris XII puis la gestion d'entreprise à l'EFACI (École franco-allemande de commerce et d'industrie). Il débute sa carrière dans différentes sociétés multinationales ayant toutes en commun d'être soit des filiales françaises de groupes allemands (Beiersdorf au Plessis-Robinson, AEG à Clichy-la-Garenne puis Clamart), soit des groupes français exportant sur les marchés allemand et suisse (Péchiney à Courbevoie-La Défense).
Parallèlement à son évolution professionnelle, Frédéric Jost épouse Martine qui travaille au siège de BASF France à Levallois (Hauts-de-Seine), et avec qui il aura deux enfants : Gabrielle (née en 1987) et Pierre (né en 1990).
En 1989, Frédéric Jost et son épouse Martine décident de changer radicalement de vie. D'export manager et de secrétaire de direction, ils deviennent tous deux instituteurs. Ils font le calcul : davantage de temps pour la vie familiale, et un rythme de vie plus humain valent bien une réduction du train de vie, même si drastique (revenus divisés par trois).
De 2003 à 2005, Frédéric Jost reprend des études universitaires pour son plaisir (Licence de Sciences de l'Éducation et Sciences Sociales, Maîtrise puis Diplôme d'études approfondies équivalent depuis 2006 au Master II). Pour ce faire, il assiste aux cours du soir et aux amphis du mercredi. Il publie en 2004 un mémoire sur les liens entre la mémoire et les affects de l'apprenant.
En 2006, il décide de se lancer dans l'écriture de romans policiers. Il publie successivement chez Déméter Les Sept spahis (2007), Meurtre d'un instit' (2008) et Talia (2009) avant de commettre L'Œil était dans la garrigue (2011) aux Éditions du bout de la rue, un roman destiné aux 10-15 ans publié dans la collection "Détectivarium" (un auteur par titre pour un même noyau de personnages principaux). Ses personnages sont directement issus de son expérience tant d'enseignant que d'homme d'entreprise. Frédéric Jost veut montrer que la banlieue dans laquelle son épouse Martine et lui ont choisi de vivre n'est pas que du béton et de la délinquance. On peut aussi y trouver des être habités d'une grande valeur humaine.



Présence à un festival :

2014 : Week-end noir à Neuilly-Plaisance

2013 : Coup de polar(s)

2012 : Festival du polar | Week-end noir à Neuilly-Plaisance

2011 : La Ferté sous polar | Salon du polar de Méru

2010 : La Ferté sous polar | Polar en plein cœur | Salon du livre policier de Lens | Salon du polar breizh & d'ailleurs | Salon du polar de Montigny-lès-Cormeilles | Week-end noir à Neuilly-Plaisance

* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page