k-libre - auteur - Donald Ray Pollock

C'est dur d'être un noir, ça t'es déjà arrivé de l'être ? moi, oui, une fois, quand j'étais pauvre.
Vernon Young - Kill Créole
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

vendredi 23 août

Contenu

Donald Ray Pollock

MAJ lundi 09 avril 2012
© D. R.

Biographie Donald Ray Pollock


Donald Ray Pollock est né en 1954 dans le sud de l'Ohio. Il a grandi dans une petite ville du nom de Knockemstiff. Il a abandonné ses études à l'âge de dix-sept ans pour travailler dans un abattoir, avant d'être employé pendant trente-deux ans dans une fabrique de pâte à papier à Chillicothe, Ohio, un de ces métiers que l'on se transmet de père en fils au nom du syndicalisme. C'est dans des conditions délétères qu'il travaille et se came. Puis c'est l'heure de la désintoxication (payée par le patronat). En 2009, il est diplômé du programme MFA de l'Université d'État de l'Ohio. Il vit actuellement toujours à Chillicothe avec sa troisième femme, Patsy. Son premier ouvrage, Knockmstiff, un recueil de nouvelles, a remporté en 2009 le PEN/Robert Bingham Fellowship. Le Diable, tout le temps, publié en 2011 aux &E&cute;tats-Unis, est son premier roman.



Présence à un festival :

2013 : Un aller-retour dans le noir


site : http://donaldraypollock.com/

Actualité

  • 30/06 Prix littéraire: Sélections 2017 des Balais d'or
  • 24/04 Prix littéraire: 2013 : premier tour des Trophées 813
  • 13/03 Prix littéraire: Prix Mystère 2013
  • 02/03 Radio: Cercle Polar n°115
    "Un portrait au hachoir de l'Amérique rurale ou l'exploration au scalpel d'une manipulation ? Deux textes plus noirs que policiers sont au menu de ce Cercle Polar."
    Le Cercle Polar n°115, d'une durée de quinze minutes, présenté par Michel Absecat et Christine Ferniot sur le site de Télérama, s'offre une thématique noire presque aux antipodes du globe puisque les deux ouvrages présentés sont un roman allemand et un recueil de nouvelles américain. La Vérité sur Frankie, de Tina Uebel, est, de l'aveu de Christine Ferniot, un livre glaçant qui joue sur la manipulation, et un roman extrêment bien fait avec une structure simple. C'est d'ailleurs cette structure - trois interrogatoires successifs - qui fait dire à Michel Abescat que s'il y a reproche à faire, c'est bien sur cet aspect répétitif et sec dans l'oralité. Avec Chiennes de vies, Frank Bill fait une entrée remarquée à la "Série noire" des éditions Gallimard, et suscite chez les deux interlocuteurs beaucoup d'interrogations. Ces dix-sept nouvelles, comme le note Michel Abescat, sont à la fois liées par le lieu, les thèmes (violence, misère économique...) et les personnages quand ils survivent. Christine Ferniot, si elle avoue aimer les bouseux, ne peut s'empêcher de le comparer à Donald Ray Pollock, poétiquement au-dessus, et abonde dans le sens de Michel Abescat quand il rajoute que Frank Bill n'omet rien avec une puissance des images et un jeu sur la saturation de la violence. Mais les deux journalistes sont d'accord sur un point essentiel : c'est un auteur à suivre, qui est en train d'écrire son premier roman, ce qui est plutôt une bonne nouvelle...

    Cercle Polar n°115 : La Vérité sur Frankie, de Tina Uebel (Ombres noires) & Chiennes de vies, de Frank Bill (Gallimard, "Série noire")
    Liens : La Vérité sur Frankie |Chiennes de vies |Tina Uebel |Frank Bill

  • 16/10 Librairie: Pollock en trois dates
  • 10/07 Prix littéraire: Sélections GPLP 2012
* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page