k-libre - auteur - John Frankenheimer

Cet automne-là fut le plus beau de ma vie, même quarante ans plus tard je veux dire. Et je n'ai jamais été aussi malheureux...
Stephen King - Joyland
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 16 septembre

Contenu

John Frankenheimer

MAJ jeudi 17 mai 2012
© D. R.

Biographie John Frankenheimer


Naissance à New York le 19 février 1930.
Mort à Los Angeles le 06 juillet 2002.
Pour beaucoup d'amateurs de cinéma, John Frankenheimer est le réalisateur en 1962 du Prisonnier d'Alcatraz, ce film qui se déroule pendant la Seconde Guerre mondiale avec Burt Lancaster. Ce natif du Queens, élevé dans la religion catholique, fils d'Helen Mary, catholique irlandaise (elle est née Shhedy) et de Walter Martin Frankenheimer, un agent de change d'origine juive allemande n'en sera pas pour autant spéculateur. Diplômé de La Salle Military Academy, il se rappelle aller chaque week-end au cinéma. Un temps intéressé par jouer des rôles devant la caméra, il se retrouve très vite derrière. Son service militaire dans l'US Air Force l'amène à réaliser ses premiers documentaires. Il va puiser son expérience dans les écrits de réalisateurs célèbres tel Sergei Eisenstein. Un artisanat par la lecture en quelque sorte. À l'instar de nombreux réalisateurs américains, il débute par la télévision. Il y réalise 140 épisodes de shows comme Playhouse 90, Climax! et Danger dans les années 1950, puis passe aux longs métrages pour le cinéma. C'est l'heure du Prisonnier d'Alcatraz en 1962 avec Burt Lancaster et Terry Savalas, mais aussi de Sept jours en mai avec encore une fois Burt Lancaster (un acteur qu'il apprécie, il a même tourné avec lui et Terry Savalas Le Temps du châtiment en 1961 pour la télévision, l'histoire adaptée d'un roman d'Evan Hunter, pseudonyme d'Ed McBain, d'un jeune homme assassiné par un gang new-yorkais), Ava Gardner et Kirk Douglas en 1964. Au total, il réalise près d'une trentaine de films non sans revenir à la télévision. Là, il réalise près de cinquante épisodes de série, et remporte consécutivement dans les années 1990 quatre Emmy Awards (Against the Wall, The Burning Season, Andersonville et George Wallace). Il s'éteint en 2002 d'une crise cardiaque.


Bibliographie*

Réalisateur :

* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page