k-libre - auteur - Jean-François Thiery

Son amie est mieux armée que quiconque pour affronter le tueur de prêtres : lui-même a les indices matériels, les dossiers, les fichiers, les rapports, il compte, compulse, compare, mémorise, cartésien, scientifique, là où il lui faudrait un sixième sens. Ces meurtres ritualisés signifient plus qu'ils n'en ont l'air, et leur auteur envoie un message que la simple logique ne suffira pas à décrypter.
Solenn Colléter - La Semaine des sept douleurs
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Tempête qui vient
Le titre de ce nouveau roman de James Ellroy, par ailleurs deuxième volet du "Second quatuor de Los Angel...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

jeudi 05 décembre

Contenu

Jean-François Thiery

MAJ mardi 29 mai 2012
© D. R.

Biographie Jean-François Thiery


Naissance à Longwy le 30 août 1966.
Jean-François Thiery est né en Lorraine, à quelques kilomètres des frontières belges et luxembourgeoises. Il interrompt ses études secondaires pour partir à l'armée. L'ambiance militaire ne l'enthousiasme guère. Toutefois l'expérience sous les drapeaux lui laisse un goût prononcé pour l'effort, et une curiosité insatiable pour les relations humaines. Il reprend des études en sciences informatiques pour s'insérer dans la vie civile.
Ce passionné des nouvelles technologies s'installe dans le Doubs, où il travaille dans l'industrie automobile. Il devient analyste-programmeur, puis responsable de sécurité informatique, avant d'évoluer vers des postes de chef de projets internationaux.
Il aime les livres depuis sa plus tendre enfance. Ses goûts sont éclectiques, mais il est très attentif aux ambiances travaillées, aux personnages forts, aux intrigues robustes. Pour lui, le style doit être fluide sans être décousu, le vocabulaire riche sans être rebutant. Un livre est un objet précieux, le lecteur est un roi, et l'auteur est un sorcier. Le plaisir de la lecture relève d'une étrange alchimie, et il aime l'explorer... Parmi ses auteurs favoris, il compte entre autres Guy de Maupassant et Thierry Jonquet. Le premier est son modèle dans l'univers des textes courts, et le second l'inspire dans le monde des thrillers.
Après avoir été pendant longtemps un lecteur attentif, Jean-François Thiery s'essaie à l'écriture. En 2009, il se présente à des concours de nouvelles. Il apprécie l'économie particulière des textes courts, avec un unique personnage principal, une unique intrigue, une tension croissante et... une chute ! Dans cet exercice, il est remarqué dans les deux premiers concours d'éditeurs auxquels il participe. Cette réussite lui permet de publier son premier texte dans un recueil collectif (Noir et blanc, éditions Grimal, 2009), et son premier recueil personnel (Solitudes, éditions nouvelles paroles, 2009). Il y décrit des expériences humaines de la solitude, des histoires d'aujourd'hui mêlant le rire et les larmes.
Fort de ce succès, il engage aussitôt la production de son second recueil de nouvelles (La Vie en bleu, édition Les Petites vagues, 2011). Dans cet ouvrage, le fil directeur est la recherche d'un bonheur contemporain, avec la musique en toile de fond.
À partir de 2011, il évolue vers le texte long, et s'engage avec enthousiasme dans le monde des thrillers. Thérapie en sourdine s'inspire de son expérience en structure hospitalière en 2010, en qualité de stagiaire psychologue dans un service d'urgences. Il y a rencontré plusieurs patientes victimes de violences conjugales. Ces histoires individuelles l'ont ému, au point d'en être la base de ce premier thriller. Il campe son histoire autour de disparitions d'auteurs de violences conjugales. La psychologue Aphrodite Pandora est dépassée ; un groupe de policiers hors du commun enquête. Gare aux âmes sensibles ! Dans ce livre, les thérapies n'empruntent pas toujours les chemins policés des universités...
L'éditeur Ex-Aequo a été séduit par ce texte, au point de commander aussitôt un nouvel opus, L'Affaire Cirrus publié trois mois plus tard. Le cahier des charges reposait sur l'implication des mêmes personnages. L'histoire est fondée sur le dysfonctionnement de la justice dans les affaires de délinquants sexuels.
Dans son écriture, l'écrivain aime associer l'humour à la gravité, créer des intrigues solides avec des dénouements étonnants, planter des scènes avec un regard cinématographique. La psychologie des personnages est la chair de ses pages. Il s'agit de caractères épais, souvent minés par des démons intérieurs. Ils ne sont ni complètement bons ni complètement mauvais. Ils évoluent dans un entre-deux qui nous est proche, une zone trouble que l'auteur considère comme une mine littéraire inépuisable.
Jean-François Thiery considère sa passion de l'écriture comme un prolongement naturel de son amour de la lecture : deux modalités à peine différentes d'un même plaisir, celui de la représentation d'un monde intérieur et d'un voyage dans le rêve.


Bibliographie*

Romancier :

* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page