k-libre - auteur - Andreu Martín

Je suis coincé en haut d'une montagne sans renforts et sans plan, dit-il d'un ton maussade. Et dans la vallée en bas, il y a John Nemecek.
C.J. Box - Force majeure
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

vendredi 23 août

Contenu

Andreu Martín

MAJ vendredi 08 juin 2012
© D. R.

Biographie Andreu Martín


Naissance à Barcelone le 09 mai 1949.
Grand amateur de littérature d'aventure et de bande dessinée, Andreu Martín commence à écrire des scénarios qui, pendant un peu plus de dix ans, représenteront sa principale source de revenus. Il s'intéresse également à la même époque au théâtre.
En 1965, il commence des études de psychologie. Il obtient sept ans plus tard une licence. S'il n'exerce pas, son œuvre romanesque démontre, par la construction de ses personnages et son argumentation, la connaissance profonde qu'il a du monde de la folie et de l'obsession.
Andreu Martín, à partir de 1975, traduit des bandes dessinées françaises pour les éditions Grijalbo Mondadori Junior, et commence à collaborer pour de nombreuses revues aussi bien espagnoles (avec la déclinaison catalane, bien évidemment) que françaises comme Cambio 16 ou Penthouse. En 1977, il fonde avec un groupe d'amis la revue de bande dessinée Troya-Trocha. L'inspecteur Sam Ballunga, qu'il crée avec la dessinatrice argentine Mariel Soria, y fait son apparition.
Ses premiers romans sont publiés en 1979. Ce touche-à-tout se tourne aussi vers les scénarios de film avec les réalisateurs Fernando Colomo (Estoy en crisis, 1978, et El Caballero del Dragón, 1982) et Miguel Iglesias Bonns (Barcelona Connection, 1987) avant d'aller derrière la caméra en 1990 pour tourner Sauna, d'après le roman éponyme de Maria Jaén. Au milieu des années 1980, il travaille pour la télévision à des adaptations. Enfin, il écrit pour la jeunesse (principalement avec sa série autour de Flanagan). En France, il réalise un "Poulpe", Vainqueurs et cons vaincus, en 1998, qui est adapté en bande dessinée en 2005.
Lauréat à trois reprises du Prix Hammett décerné à l'occasion de la Semana negra de Gijon, Andreu Martín est un grand de la littérature policière espagnole.


Bibliographie*

Romancier :

Nouvelle :

* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page