k-libre - auteur - Lawrence Block

Là où ils voyaient des mines et ce qu'ils appelaient le progrès, les éleveurs voyaient autre chose. Ils voyaient des routes qui couperaient leurs pâturages, des camions qui effraieraient leurs rennes, des accidents lorsque les animaux devraient traverser les routes.
Olivier Truc - Le Dernier Lapon
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Le Corps et l'âme
Frank Elder a fait partie des forces de police. Il y a sept ans, il a sauvé in extremis sa fille qui avai...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

samedi 27 février

Contenu

Lawrence Block

MAJ jeudi 09 avril 2009
© D. R.

Biographie Lawrence Block


Naissance à Buffalo le 24 juin 1938.
Né en 1938 à Buffalo (État de New York), Lawrence Block fait ses études à Antioch College de Yellow Spring. Il débute sa carrière littéraire à la fin des années cinquante en écrivant, sous une quarantaine de pseudo, des romans érotiques et de la pulp fiction, comme son ami Donald Westlake. En 1960, il a même été le nègre de William Ard qui venait de mourir.
En 1957, il publie sa première nouvelle You Can't Loose sous son propre nom dans la prestigieuse revue Manhunt. C’est ainsi qu’il commence à travailler aux Éditions Scott Meredith.
Ses premiers polars, L'Étouffe-serviette et Y a qu'à se baisser (le second, traduit en 1962 à la Série noire sous ce titre, vient d’être réédité au Seuil sous le titre La Valise et la fille dans le recueil Mensonges en tout genre) sortent en 1961.
Il commence à être reconnu grâce au personnage d’Evan Tanner (en 1966, Le Voleur insomniaque), un espion qui a perdu le sommeil après avoir reçu un morceau d’obus pendant la guerre de Corée. Ne jamais dormir vous laisse un temps considérable pour vous adonner à toutes les activités les plus farfelues : Tanner parlent toutes les langues possibles et imaginables, écrit les thèses d’étudiants paresseux et soutient des causes politiques perdues, notamment celles des irrédentistes des quatre coins du monde. Sept opus (entre 1966 et 1970) suivent les aventures de l’espion que l’auteur met en "congélation" pendant vingt-huit ans jusqu’à La Longue Nuit du sans-sommeil (Tanner on Ice).
Un nouveau personnage, Chip Harrison, jeune assistant d’un détective agoraphobe, naît en 1970, dont les quatre titres sont signés sous le pseudonyme de... Chip Harrison.
En 1976 avec Les Péchés des pères, apparaît, pour notre plus grand bonheur, Matthew Scudder (Matt pour les copains), ex-flic, privé sans licence, alcoolique dont nous suivons l’évolution depuis trente-trois ans. Matt a vieilli, il ne boit plus, mais demeure toujours aussi new-yorkais, caustique et sympathique. C’est au sujet de son personnage que Block reprend le bon mot de Eubie Blake pour son centième anniversaire : "Si j’avais su que j’allais vivre aussi longtemps, j’aurais mieux pris soin de moi." Huit Millions de morts en sursis ou Huit Millions de façons de mourir, selon les aléas de la traduction, le cinquième opus des Matt obtient le Shamus Award du meilleur roman de l’année 1983 et offre à Lawrence Block succès et estime. Tous les livres ayant Scudder pour personnage ont été traduits sauf le quatrième A Stab in the Dark ; et nous lançons ici un appel solennel aux éditions du Seuil pour que justice, c’est-à-dire traduction, soit faite.
Bernie Rhodenbarr lui pointe le bout de son nez en 1977 avec Le Tueur du dessus. Bernie représente la face rieuse du Jedi. Libraire de jour, monte-en-l’air la nuit, c’est avec sa deuxième activité, qui l’entraîne dans des aventures plus rocambolesques les unes que les autres, qu’il gagne sa vie.
Enfin Keller arrive plus tardivement en 1998. Tueur à gages n’obéissant qu’à ses règles, il semblait ces derniers temps se lasser de tuer ! De toutes ces figures récurrentes, New York est le grand personnage qui traverse tous les textes de Block, ville dans laquelle il se sent "engagé" et à laquelle il retourne toujours en dépit de ses nombreux voyages. Et malgré les différents registres de ces textes, allant du plus noir avec Scudder au plus loufoque avec Tanner, l’humour semble être la marque de fabrique la plus tenace de son œuvre.
Auteurs de soixante-dix romans environ et de plus de cent nouvelles, Block est également criblé de prix, il a notamment été fait "Grand Maître du roman policier" par les Mystery Writers of America en 1994.
Vous pouvez retrouver Lawrence Block sur son site personnel et sur Facebook.


On en parle : Le Magazine littéraire - Hors-série17 (Dossier) | Polar - Rivages21 (Interview)

Bibliographie*

Romancier :

Nouvelliste :

Nouvelle :

Postfacier :

Actualité

  • 23/01 Édition: Parutions de la semaine - 23 janvier
  • 24/01 Édition: Parutions de la semaine - 24 janvier
  • 29/03 Édition: Parutions de la semaine - 29 mars
  • 09/03 Édition: Parutions de la semaine - 9 mars
  • 15/03 Édition: Un pépin chez Calmann-Lévy
  • 04/03 Édition: Parutions de la semaine - 4 mars
  • 27/07 Site Internet: Bibliographie de Donald E. Westlake
  • 21/05 Édition: Parutions de la semaine - 21 mai
  • 07/05 Édition: Parutions de la semaine - 7 mai
    Semaine de toutes les parutions. Beaucoup d'auteurs et de romans attendus avec une certaine impatience. Camilla Läckberg, Lawrence Block, James Lee Burke, Fernando Pessoa et Vikas Swarup, entre autres. Des rééditions en poche qui sont également attirantes. Difficile de faire son choix dans ce dédale éditorial, mais la qualité est là et, sûrement, se cachent quelques heureuses surprises dans cette liste :

    Grand format
    Le Corps du crime, de Francis Aylies (Jean-Claude Lattès)
    La Belle de mai, de Frédéric Bargain-Edhson (Le Ster, "Noire Bretagne")
    Manuel à l'usage des apprentis détectives, de Jedediah Berry (Denoël, "Et d'ailleurs")
    Keller en cavale, de Lawrence Block (Le Seuil, Policiers")
    L'Enfance des tueurs, de François Braud (Ex aequo, "Rouge")
    L'Amour tueur en série, de Edna Buchanan (Payot, "Suspense")
    La Colonie des ténèbres, de Jérôme Bucy (Belfond)
    La Descente de Pégase, de James Lee Burke (Rivages, "Thrillers")
    Le Chuchoteur, de Donato Carrisi (Calmann-Lévy, "Suspense")
    Vous ne devinerez jamais ! suivi de Si près de vous et de Cache-toi si tu peux, de Mary Jane Behrends Clark (Archipel, "Trio")
    Sans laisser de trace, de Joseph Finder (Albin Michel)
    L'Étrange cas du Dr Nesse, de Luiz-Alfredo Garcia-Roza (Actes Sud, "Actes noirs")
    Les Insulaires et autres romans (noirs), de Pascal Garnier (Zulma)
    Le Loup des Hauts-Cantons, de Paule de Haro (Édilivre, "Coup de cœur")
    El Sid, de Chris Haslam (Le Masque)
    La Vengeance du djinn, de Franck Hériot (Le Cherche Midi)
    L'Oiseau de mauvais augure, de Camilla Läckberg (Actes sud, "Actes noirs")
    La Dernière trace, de Charlotte Link (Presses de la Cité)
    La Ronde des innocents, de Valentin Musso (Nouveaux auteurs)
    La Dame de la rue d'Isle, de Jean-Claude Natteau (Édilivre, "Coup de cœur")
    Quaresma déchiffreur, de Fernando Pessoa (Bourgois)
    Valse macabre, de Douglas Preston & Lincoln Child (Archipel, "Les Maîtres du suspense")
    Lieutenant Eve Dallas, de Nora Roberts (J'ai lu, "Grand format")
    Silence radio, de Robert Rotenberg (Presses de la Cité, "Sang d'encre")
    Katiba, de Jean-Christophe Rufin (Flammarion)
    N'y va pas, de Jean-Michel Sakka (Plon)
    La Théorie des dominos, d'Alex Scarrow (Le Cherche Midi, "Ailleurs")
    Via Vaticana, de Igal Shamir (Plon)
    Meurtre dans un jardin indien, de Vikas Swarup (Belfond)
    Fontaineblues, de Christophe Tembarde (In Octavo)
    La Sanction, de Trevanian (Gallmeister, "Totem")

    Poche
    Frères et rivaux, de Jeffrey Archer (Archipoche, "Archipoche")
    Chaos sur Bruges, de Pieter Aspe (LGF, "Policier")
    Pretium doloris = Le Prix de la douleur : meurtres au pays des Mutuelles, de Bruno Bouchière (Geste, "Le Geste noir")
    L'Enfant de la Montagne noire, de Laurent Cabrol (De Borée, "Terre de poche")
    J'ai confiance en toi, de Massimo Carlotto & Francesco Abate (Métailié, "Noir")
    Le Club des policiers yiddish, de Michael Chabon (10-18, "Domaine étranger")
    Amis jusqu'aux hôtels, de Muriel Combarnous (Du Ban D'Arguin, "Miniliv'. Nouvelles")
    La Treizième seconde du phare d'Eckmühl  Penmarc'h-Saint-Guénolé, de Claude Dayan (Astoure, "Breizh noir")
    Les Fables de sang, d'Arnaud Delalande (LGF, "Thrillers")
    Demain ce seront des hommes : anthologie, établie et préfacée par John Harvey (Rivages, "Noir")
    Les Pyramides de Napoléon, de William Dietrich (Pocket, "Best")
    Savemore, de Sean Doolittle (Rivages, "Noir")
    Le Printemps des monstres : de St-Quay-Portrieux à Plouha, de Michel Dozsa (Astoure, "Breizh noir")
    Rue de l'enfer : les secrets d'Erquy, de Alain Emery (Astoure, "Breizh noir")
    Aide-moi..., de Nicci French (Pocket, "Thriller")
    La Chambre écarlate, de Nicci French (Pocket, "Thriller")
    Les Morsures du doute, de Nicci French (Pocket, "Thriller")
    Bon anniversaire, Gabriel !, de Luiz-Alfredo Garcia-Roza (Actes Sud, "Babel noir")
    Il s'en passe de belles au Détective Hôtel, de Jean Gennaro (Du Banc D'Arguin, "Miniliv'. Nouvelles")
    Mémoire infidèle, d'Elizabeth George (Pocket, "Noir")
    Une patience d'ange, d'Elizabeth George (Pocket, "Noir")
    Le Rouge du péché, d'Elizabeth George (Pocket, "Noir")
    Sans l'ombre d'un témoin, d'Elizabeth George (Pocket, "Noir")
    Le Mystère Bellini, de Jason Goodwin (10-18, "Grands détectives")
    Les Démons du Midi, de René Grando (Mare nostrum, "Les Polars catalans")
    Miserere, de Jean-Christophe Grangé (LGF, "Thrillers")
    L'Accusé, de John Grisham (Pocket, "Thriller")
    Le Dernier juré, de John Grisham (Pocket, "Thriller")
    D'ombre et de lumière, de John Harvey (Rivages, "Noir")
    La Chasse au renne de Sibérie, de Julia Latynina (Actes sud, "Babel noir")
    Tout est sous contrôle, de Hugh Laurie (Points)
    La Chute d'un flic poitevin, de Jean-Luc Loiret (Geste, "Le Geste noir")
    Croisière maudite, de Douglas Preston & Lincoln Child (J'ai lu, "Thriller")
    Le Cimetière des oubliés : Erquy-St-Quay-Portrieux, d'Éric Rondel (Astoure, "Breizh noir")
    Tijuana City Blues, de Gabriel Muñoz Trujillo (Folio, "Policier")
    Auray ô désespoir  novembre mortel, de Sylvie Vadis (Astoure, "Breizh noir")
    D'une pierre deux coups, de Patricia Wentworth (10-18, "Grands détectives")
    Liens : Meurtre dans un jardin indien |Le Club des policiers yiddish |Les Pyramides de Napoléon |Tout est sous contrôle |Tijuana City Blues |François Braud |Jérôme Bucy |James Lee Burke |Pascal Garnier |Chris Haslam |Vikas Swarup |Pieter Aspe |Massimo Carlotto |Michael Chabon |John Harvey |Nicci French |Jason Goodwin |Jean-Christophe Grangé |Hugh Laurie |Gabriel Trujillo Muñoz |Elizabeth George |John Grisham

  • 06/12 Revue: Lawrence Block chroniqueur...
* Bibliographie actuellement recensée sur le site
le 25 mars 2009

L'écrivain en maraude

À des lecteurs de k-libre, je ne ferai pas l’insulte de présenter Lawrence Block ! Bien que je me désole toujours, eu égard à son œuvre considérable à tous les sens du mot, du peu d’écho ...

Pied de page