k-libre - auteur - Charles Friedman Haas

Cette nuit-là, la laudanum fit voyager Marceau à bord de cargos interlopes. Le grincement des coques, le tumulte du vent, les appels des matelots, le chahut des flots, le ronflement des machines... Sa torpeur grondait d'un vacarme marin. Aspergé d'embruns, ses vêtements gorgés de flotte, il arpentait des ponts glissants, des dunettes détrempées. Il s'accrochait à des bastingages poisseux. Les vagues, brisées, mauvaises, lançaient des bouillons d'écume et des paquets de mer.
Patrick Pécherot - Une plaie ouverte
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

vendredi 23 août

Contenu

Charles Friedman Haas

MAJ dimanche 26 août 2012

Biographie Charles Friedman Haas


Naissance à Chicago le 15 novembre 1913.
Mort à Los Angeles le 12 mai 2011.
Charles Friedman Haas a fait ses études à Harvard où il a eu comme professeur l'écrivain et poète T. S. Eliot. Il lit les travaux du philosophe autrichien Wittgenstein en allemand dans le texte.
Dans le milieu des années 1930, Charles F. Haas commence sa carrière pour les studio Universal. Il y est assistant-réalisateur puis un honnête réalisateur de films documentaires.
Pendant la Seconde Guerre mondiale, il exerce en temps que réalisateur de documentaire auprès de l'armée. Il s'oriente vers le milieu des années 1950 vers la télévision où il réalise de nombreux épisodes des séries "Bonanza", "Alfred Hitchcock présente", "Au-delà du réel" et "Des agents très spéciaux".
Mais c'est dans les faits aux studios Disney qu'il entame réellement sa carrière télévisée pour le tout premier "Mickey Mouse Club". Toujours au milieu des années 1950, il connait ses grands débuts dans le cinéma avec quelques huit films - surtout des westerns, des films de gangster ou d'adolescents délinquants. Il fait tourner Mamie Van Doren, clone de Marylin Monroe, qui devient en quelque sorte son égérie.
L'histoire cinématographique ne dure qu'un temps alors il se concentre sur la télévision non sans avoir créé avec Robert Ryan et John Sturges à Los Angeles la Oakwood School, une académie privée où ils éduquent leurs propres enfants. Il s'y investit plus personnellement après avoir pris sa retraite du cinéma et de la télévision au milieu des années 1960. Marié à Emily Dreyfus de 1936 à 2005 - année au cours de laquelle elle décède -, il a eu trois garçons et une fille.


Bibliographie*

Réalisateur :

* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page