k-libre - auteur - John Farrow

Thornton baissa son chapeau et cacha son visage dans l'obscurité. Certains disent qu'il s'endormit à l'instant même, d'un sommeil tranquille qui ne vient qu'à ceux qui ne traînent pas de fantômes dans leur conscience.
Antônio Xerxenesky - Avaler du sable
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 18 décembre

Contenu

John Farrow

MAJ dimanche 16 septembre 2012
© D. R.

Biographie John Farrow


Naissance à Sydney le 10 février 1904.
Mort à Beverly Hills le 28 janvier 1963.
D'origine australienne, de son vrai nom John N.B. Villiers-Farrow, John Farrow a fait des études à la Newton Public School et à la Fort Street Boy's High School avant d'envisager un bref instant une carrière dans la Navale australienne à l'âge de douze ans. Il passe avec succès les examens, mais jugeant le déclin de cette arme, il s'engage dans la marine marchande comme cadet et traverse le Pacifique pour accoster en Nouvelle-Zélande, aux îles Fidji, à Hawaii et au Canada. Il arrive alors à San Francisco où il reprend des études au St. Ignatius College en 1923.
C'est alors qu'il est marin, qu'il commence à écrire des nouvelles et des scénarios. Il débarque à Hollywood, et commence à y travailler en qualité de conseiller sur les films navals. Il s'impose peu à peu en tant que scénariste pour la RKO et la Paramount. Entame un roman, se retrouve en Angleterre puis à Tahïti, revient à Hollywood, se fait arrêter car entré illégalement sur une fausse déclaration (il avait stipulé qu'il était roumain pour obtenir un visa plus facilement), puis est condamné à cinq ans de probation.
Il fait ses grands débuts en tant que réalisateur en 1937 avec Men in Exile. Il signe la même année deux nouveaux films. Il devient un honorable réalisateur de films de série B pour la RKO avant que la Seconde Guerre mondiale éclate. Il intègre la Navale canadienne. Il effectue des patrouilles au large des côtes dans une unité anti-sous-marins avant de partir pour Trinidad avec le grade de lieutenant. Par la suite, il contracte la typhoïde, est déclaré invalide de guerre mais demeure réserviste, s'investit dans les films de propagande. Il reprend brièvement les armes en 1945, et vole vers l'Angleterre.
De retour dans le civil, il est naturalisé américain en 1947. S'il continue à réaliser quelques films (beaucoup avec Alan Ladd), sa carrière décline peu à peu.
Marié très tôt à l'actrice Maureen O'Sullivan (1934), ils eurent sept enfants dont l'actrice Mia Farrow.


Bibliographie*

Réalisateur :

* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page