k-libre - auteur - Séra

- Que suis-je sensé faire une fois là-bas ?- Mettre fin à la guerre, bien entendu.
William Boyd - Solo
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Tempête qui vient
Le titre de ce nouveau roman de James Ellroy, par ailleurs deuxième volet du "Second quatuor de Los Angel...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

jeudi 21 novembre

Contenu

Séra

MAJ dimanche 30 décembre 2012
© D. R.

Biographie Séra


Naissance à Phnom-Penh le 24 juin 1961.
Originaire du Cambodge, Phoussera Ing, connu sous le pseudonyme de Séra en bande dessinée et sous le nom de Phoussera en peinture, fait partie des réfugiés de l'Ambassade de France à la chute de Phnom-Penh. Arrivé à Paris en 1975, il obtient un diplôme de premier cycle en arts graphiques, et publie à dix-neuf ans ses premières planches dans la revue Circus des éditions Glénat. Après un DEA en arts plastiques en 1987 à l'université Paris 1 Panthéon Sorbonne, Centre Saint-Jacques, où il est, depuis 1989, chargé de cours, il est professeur d'illustration à l'European Graphic Design et chargé de cours de narration visuelle au CNED-Institut de Vanves. Dès lors, parallèlement à sa fonction de pédagogue, Séra entre dans un double processus de création : peintre, performer, sculpteur et auteur de bandes dessinées.

Son premier album, Lady Mage Kane, en collaboration avec François Borderie, est publié en 1985 dans la collection "X" chez Futuropolis. En 1993, Séra obtient une bourse d'écriture du Centre National du Livre pour la création d'Impasse et Rouge, premier volet de sa trilogie consacrée au génocide. L'album est publié deux années plus tard par les éditions Rackham, et préfacé par Jacques Tardi. En 1995, Séra séjourne au Japon à l'invitation des éditions Kodansha, qui donne lieu à la publication d'un récit court dans la revue Morning. 2005 est une année charnière : Impasse et Rouge, toiles et dessins, s'expose au Cambodge. 2005, c'est aussi l'année de la publication de L'Eau et la Terre dans le cadre de la commémoration du trentenaire de la chute de Phnom-Penh, préfacé par le cinéaste Rithy. En 2007, parait Lendemains de cendres, préfacé par Bernard Kouchner. À cette occasion, le Centre Culturel Français de Phnom-Penh expose des dessins de l'album et de grandes compositions sur papier sous l'intitulé : Séra, deux faces.

Séra mène aussi depuis 1999 un travail de réhabilitation de la bande dessinée au Cambodge. Outre ce travail sur la mémoire et la transmission, Séra a écrit et collaboré à de nombreux ouvrages aux rangs desquels on peut citer H.K.O. (1996), Antichambre de la nuit (1999), Secteur 7 (avec Stephen Polonsky en 2005), Bram Stocker (avec le scénariste Yves H. en 2006), Mon frère le fou (2009)... En hommage au peintre Vann Nath, Séra publie 3 pas dans la pagode bleue aux éditions 9e monde (2012). En avril 2012, l'Institut français de Phnom-Penh propose la première grande rétrospective de l'œuvre peinte de Séra. Il reçoit la même année le Prix Polar BD du Meilleur One shot pour Flic d'après le premier volet des "Chroniques de la police ordinaire" de Bénédicte Desforges à l'occasion du Festival Polar de Cognac.


Bibliographie*

Scénariste :

  • 2012 - Flic (Casterman "Univers d'auteurs", août 2012)

Dessinateur :

  • 2012 - Flic (Casterman "Univers d'auteurs", août 2012)
* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page