k-libre - auteur - Tobie Nathan

Rien qu'avec la cuisse de ce type, on nourrirait un orphelinat pendant trois semaines. Il a des mains à déchirer les annuaires sans y penser.
Christophe Kauffman - Vieille peau
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Tu entreras dans le silence
Lorsque les soldats français partirent au combat, en 1914, c'était avec la certitude de rentrer rapid...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 03 juin

Contenu

Tobie Nathan

MAJ lundi 08 avril 2013
© D. R.

Biographie Tobie Nathan


Naissance au Caire .
Né en Égypte en 1948, Tobie Nathan fait ses études en France où il obtient d'abord un doctorat en psychologie (1976), puis un doctorat d'État ès lettres et sciences humaines (1983). Tour à tour assistant puis maître-assistant à l'Université de Paris XIII, il est depuis 1986 professeur de psychologie clinique et pathologique à l'Université de Paris VIII. Diplomate et écrivain, il s'intéresse à la psychanalyse et aux psychothérapies avant d'œuvrer dans l'ethnopsychiatrie. Expert à la cour d'appel de Paris, il crée la première consultation d'ethnopsychiatrie en France, en 1979, dans le service de psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent de l'hôpital Avicenne de Bobigny. En 1993, il fonde le Centre Georges-Devereux, un centre universitaire d'aide psychologique aux familles migrantes, puis il lance en 1978 la revue Ethnopsychiatrica, qui parait trois ans avant que d'être remplacée par la Nouvelle Revue d'ethnopsychiatrie, qui entre 1983 et 1998 publie trente-quatre numéros. Depuis 2000, il dirige Ethnopsy / Les Mondes contemporains de la guérison. Auteur de publications scientifiques, auteur d'essais (Ethno-roman en 2012 obtient le prix Femina essai), mais également romancier avec des intrigues ethno-policières, Tobie Nathan est chevalier des Arts et des Lettres.



Présence à un festival :

2014 : Interpol'art

2013 : Quais du Polar

Bibliographie*

Romancier :

Actualité

  • 27/10 Prix littéraire: Tobie Nathan finaliste du Goncourt 2015
    C'est en Tunisie depuis le musée du Bardo que l'Académie Goncourt a dévoilé sa troisième et ultime sélection du Prix Goncourt qui sera remis le 3 novembre chez Drouant. Les dix membres présidés par Bernard Pivot ont peut-être exclu avec 2084 de Boualem Sansal l'un des romans les plus ambitieux de cette rentrée littéraire. Des guatre titres encore en lice, ils n'en ont conservé que quatre. Et si aucun ouvrage k-libré ne se trouve dans le lot, l'un des romanciers est particulièrement bien connu des amateurs de thrillers puisqu'il s'agit de Tobie Nathan. À la réflexion, et en tirant un peu sur la corde, on notera que dans le ghetto juif du Caire imaginé par le romancier, outre Zohar l'insoumis, il y a aussi des mendiants, des filous, des pauvres et des commères. Bref : de quoi faire une fresque urbaine sociale. L'affaire valait bien une petite dépêche. Gageons que son roman, Ce pays qui te ressemble, (Stock) aura toutes ses chances.

    Troisième sélection :
    - Titus n'aimait pas Bérénice, de Nathalie Azoulai (P.O.L.) ;
    - Boussole, de Mathias Énard (Actes Sud) ;
    - Les Prépondérants, de Hédi Kaddour (Gallimard) ;
    - Ce pays qui te ressemble, de Tobie Nathan (Stock).

  • 23/01 Édition: Parutions de la semaine - 23 janvier
  • 14/06 Prix littéraire: Sélections 2013 des Grands Prix de la littérature policière
* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page