k-libre - auteur - Osvaldo Civirani

Embrouille sur les réseaux sociaux : après la dématérialisation de millions de comptes, on ne sait plus qui nous aime.
Renaud Marhic - Les Lutins urbains. 2, Le Dossier Bug le Gnome
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Tempête qui vient
Le titre de ce nouveau roman de James Ellroy, par ailleurs deuxième volet du "Second quatuor de Los Angel...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 19 novembre

Contenu

Osvaldo Civirani

MAJ jeudi 09 mai 2013

Biographie Osvaldo Civirani


Naissance à Rome le 19 mai 1917.
Mort à Rome le 14 février 2000.
Osvaldo Cirani a débuté sa carrière professionnelle comme photographe pour le cinéma dès 1931 : il n'a que quatorze ans. Un métier qu'il poursuivra jusqu'en 1964, signant au passage une collaboration avec Luchino Visconti sur Les Amants diaboliques (1943), et avec Pietro Germi sur Gelosia (1953). Mais il a été surtout directeur de la photographie sur la série "Don Camillo". De 1963 à 1978, parfois sous le pseudonyme de Richard Kean, il a signé la réalisation de quelques vingt films essentiellement commerciaux et de genres dont des westerns spaghetti comme Le Retour de Django (1967) et Les Deux fils de Trinita (1972), qui mettent en avant Django et Trinita, deux héros emblématiques du genre. On lui doit également quelques gialli, films noirs italiens, des péplums, des films mythologiques et des films de charme dont Voluptés diaboliques avec Brigitte Bardot (1965). Il a par la suite écrit deux ouvrages, Un fotografo a Cinecittà (Un photographe à Cinecittà) et La Donna dei sogni (La Femme de rêves), tous deux best-sellers. En 2000, il devient docteur honoris causa de l'Institut des Arts et des Sciences de l'université de Leibniz à Santa Fe (Nouveau-Mexique).


Bibliographie*

Réalisateur :

* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page