k-libre - auteur - Roger Moore

Ordesson se contenta d'opiner. Toi, on te règlera ton compte plus tard, pensa-t-il. Pour l'instant, je ne suis qu'un petit bonhomme de rien du tout, alors mieux vaut ne pas se faire remarquer. Mais par la suite...
Leif GW Persson - Entre le désir de l'été et le froid de l'hiver
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 20 octobre

Contenu

Roger Moore

MAJ lundi 13 mai 2013
© D. R.

Biographie Roger Moore


Naissance à Stockwell le 14 octobre 1927.
Fils unique d'un policier et d'une femme au foyer, Roger Moore vit une scolarité mouvementée. Nous sommes en pleine Seconde Guerre mondiale, et l'adolescent qu'il est passe de l'école primaire de Battersea à Holsworthy dans le Devon. Après des études à Amersham et au College de Bede, il arrive à l'université de Duram, qu'il quitte sans diplôme. Il s'enrôle alors dans l'armée, suit une école d'officiers et devient capitaine. Il commande un dépôt en Allemagne de l'Ouest quand il est victime d'un grave accident de voiture. S'ensuit une longue hospitalisation à Hambourg et un retour à la vie civile en Grande-Bretagne, qui s'accompagne d'études à la Royal Academy of Dramatic Art. Un retour aux sources pour un homme qui a déjà fait quelques apparitions dans des films à la fin des années 1940.

Entretemps, il s'est marié en 1946 avec la patineuse Doom Van Steyn dont il divorce en 1953 pour épouser dans la foulée la chanteuse Dorothy Squires. Le succès tarde à venir mais il endosse le costume d'Ivanohé pour trente-neuf épisodes de vingt-cinq minutes diffusés sur le réseau ITV entre le 5 janvier 1958 et le 4 janvier 1959. En 1961, il abandonne Dorothy Squires pour une actrice, l'Italienne Luisa Mattioli (qu'il épousera en 1969 et avec qui il a trois enfants, Deborah en 1963, Geoffrey en 1966, et Christian en 1973), puis devient Le Saint alias Simon Templar (d'après le personnage de Leslie Charteris) pour cent dix huit épisodes de cinquante minutes qui connaitront le passage du noir et blanc à la couleur, et qui sont diffusés, toujours sur le réseau ITV entre le 4 octobre 1962 et le 9 février 1969. Ce rôle du Saint ne lui permet pas de succéder dans l'immédiat à Sean Connery, qui se lasse du statut de l'agent 007, James Bond alors en vogue au cinéma.

Vient alors l'heure d'Amicalement vôtre où il devient Lord Brett Rupert George André Sinclair, quinzième du nom, dandy, beau parleur et séducteur, au côté de Tony Curtis, qui est pour l'occasion l'homme d'affaires américain Daniel Wilde. Ensemble, ils accomplissent quelques missions périlleuses pour le compte du juge Fulton (Laurence Naismith). C'est dans ce contexte que survient le moment qu'il attendait et qui n'avait pu se faire. Il succède à Sean Connery et à George Lazenby dans le rôle de l'agent secret au service de Sa Majesté, James Bond dans Vivre et laisser mourir (1973), L'Homme au pistolet d'or (1974), L'Espion qui m'aimait (1977), Moonracker (1979), Rien que pour vos yeux (1981), Octopussy (1983) et enfin, car il a cinquante-huit ans et la presse anglo-saxonne commence à se gausser, Dangereusement vôtre (1985).

Parallèlement, il poursuit une carrière honnête de comédien pour le cinéma, et retrouve Telly Savalas dans Bons baisers d'Athènes en 1979, et Gregory Peck et David Niven dans Le Commando de Sa Majesté (1980), qui sont autant de films de guerre. Il est même dirigé par Blake Edwards dans L'Héritier de la panthère rose (1983) où il retrouve pour l'occasion un David Niven orphelin de Peter Sellers. En 1991, il devient ambassadeur de l'UNICEF pour défendre les droits de l'enfant. Par la suite, il soutient les droits des animaux. Il divorce en 2002 de l'actrice italienne Luisa Mattioli dont il s'est séparé en 1993 pour épouser la Danoise Kristina Tholstrup la même année. Une année faste pour le comédien qui fait également une apparition dans un épisode de Taotort. Mais c'est le 11 octobre 2007 qu'il obtient la reconnaissance hollywoodienne quand il devient la 2350e étoile sur le fameux boulevard. L'année suivante, il est fait Commandeur des Arts et des Lettres par la ministre de la Culture Christine Albanel.



site : http://roger-moore.com/

Bibliographie*

Biographe :

* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page