k-libre - auteur - Dominique Defert

Les gens normaux ne peuvent saisir à quoi ressemble l'existence lorsque l'on ne sait pas où finit sa propre vie et où commence celle de son frère.
Scott Turow - Identique
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Lovecraft Country
"Encore un machin lovecraftien", me suis-je dit in petto. Il est vrai que je suis un grand fan du maître ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 12 août

Contenu

Dominique Defert

MAJ jeudi 01 janvier 1970

Biographie Dominique Defert




Bibliographie*

Traducteur :

Actualité

  • 26/06 Édition: Descente aux Enfers pour traducteurs
    Du 15 février au 5 avril dernier, de 9 heures à 19 heures, Dominique Defert et Carole Delporte, traducteurs de l'anglais de leur état, ont vécu dans un bunker italien en compagnie d'homologues allemands, italiens et espagnol avec une seule idée en tête : partir le plus vite possible non sans avoir terminé le travail qu'ils avaient à accomplir, à savoir traduire le dernier roman de Dan Brown. Pourquoi autant de précautions pour un tel livre ? L'on peut penser qu'il s'agit bien plus de marketing que d'autres choses. Certains, et nous les premiers, diront que c'est se donner bien du mal pour protéger un contenu basique de littérature industrielle. Mais bon... Cette expérience amusante vue de l'extérieur, Dominique Defert l'a narrée pour Bibliobs. À sa lecture, on hésite quant aux adjectifs à utiliser. Ils vont de "affligeant" à "amusant" même si l'on se doute que pour les traducteurs incriminés, l'expérience n'a pas été une sinécure. Toujours est-il que c'est un article à découvrir, mais qui ne répond pas à la question essentielle : où va le monde littéraire ? On espère cela dit que les traducteurs ont été dûment rémunérés...

    J'ai traduit Dan Brown dans un bunker, il y avait deux gardes armés
    Liens : Inferno |Dan Brown |Carole Delporte

* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page