k-libre - auteur - Frédéric Jaccaud

Chaque fois que j'avais fait un effort surhumain pour me rapprocher d'un de mes semblables, il avait fini par y laisser sa peau.
Muriel Mourgue - Qui a suicidé Pamela Janis Patersen ?
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 20 août

Contenu

Frédéric Jaccaud

MAJ mardi 27 août 2013
© Patrick Imbert

Biographie Frédéric Jaccaud


Naissance à Lausanne le 20 janvier 1977.
Son enfance, il la passe dans un village suisse dépeuplé à lire des récits mythologiques. Il étudie le latin et le grec ancien, s'initie à la musique bruitiste, joue de la guitare électrique, dévore Nietzsche et Kafka avant de finalement s'inscrire à la faculté des Lettres de Fribourg.
Féru de Georges Bataille et d'Antonin Arthaud, il plonge avec délice dans leurs œuvres empreintes de folie, mais c'est la science-fiction qui lui permet de décrocher sa licence ès Lettres. Par la suite, il publiera nombre d'articles critiques sur les littératures de genre dans différentes revues, et tiendra une chronique régulière sur des œuvres oubliées traitant de voyages imaginaires, d'utopies et de science-fiction.
Mais l'immédiat est à la réalité, et elle lui impose de vendre du matériel informatique dans une grande surface, puis de travailler pendant deux années au service du sous-titrage des fictions de la télévision suisse romande. Une expérience professionnelle qui le forme intentionnellement ou non à l'exigence de l'écriture au service de l'oral. Pour l'occasion, il sous-titre aussi bien Joséphine, ange gardien que Les Experts, Manhattan.
Il devient conservateur de musée en charge des collections de la Maison d'Ailleurs. C'est alors qu'il fait paraitre Monstre (une enfance), son premier roman qu'il a écrit de nuit chez Calmann-Lévy en 2010, qui relate la genèse et l'agonie d'un tueur en série. La Nuit, publié à la "Série noire" gallimardienne, relève de la littérature urbaine d'anticipation sur fond complotiste et apocalyptique. Un retour nocturne au genre de prédilection...



Présence à un festival :

2014 : Le Festival sans nom | Quais du Polar

2013 : Sang d'encre


site : http://fredericjaccaud.wordpress.com/

Bibliographie*

Romancier :

  • 2013 - La Nuit (Gallimard "Série noire", mars 2013)
  • 2014 - Hécate (Gallimard "Série noire", janvier 2014)
  • 2016 - Exil (Gallimard "Série noire", mars 2016)
* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page