k-libre - auteur - Elton Furratier

J'avais traversé une société en désagrégation, sauvée in extremis de l'implosion par le déclenchement, six ans plus tard, de la Seconde Guerre mondiale.
Howard Fast - Mémoires d'un rouge
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 15 octobre

Contenu

Elton Furratier

MAJ mardi 01 octobre 2013
© D. R.

Biographie Elton Furratier


Naissance à Paris le 16 mars 1975.
Elton Furratier, anagramme composé de ses vrais nom et prénom, est né d'un père médecin et d'une mère professeur de mathématiques. Après quelques années passées en province et en banlieue parisienne, Elton Furratier vit dans l'ouest de Paris jusqu'à sa majorité. À l'issue d'une prépa bio, il quitte définitivement la capitale. Direction Nancy en école d'ingénieurs en géologie puis Angers où il passe un DESS en Innovation Technologique, histoire d'échapper au service militaire. En 2001, sa carrière professionnelle l'emmène à Caen où il s'installe définitivement. Il y exerce la profession méconnue d'ingénieur-conseil en études de sol et de fondations pour le secteur du BTP et y enseigne également la mécanique des sols.
Depuis qu'il sait écrire, Elton Furratier est attiré par l'écriture romanesque. Mais la distance à tenir sur un roman l'effraie un peu et il préfère s'adonner à des styles plus courts : la nouvelle et la poésie. En 2008, à la faveur d'un changement de vie qui l'amène à réfléchir sur lui-même, il se lance enfin dans l'écriture romanesque. Un premier roman d'aventure, jamais proposé à l'édition, en naîtra. Il sera relégué à un fond de tiroir et constituera le brouillon inconscient de son premier roman édité chez IS Edition en 2013, Mortels éthers.
Ses influences littéraires sont éclectiques. De l'essai philosophique au roman de science-fiction, de la bande-dessinée aux histoire de fantasy, ses influences en matière de polar sont principalement cinématographiques : Bullit, L'Inspecteur Harry, French connection, Usual suspects ou La Neuvième porte l'ont, entre beaucoup d'autres, influencé. En matière de littérature purement policière, Elton Furratier a été profondément inspiré par Le Nom de la rose d'Umberto Eco et les aventures du commissaire Adamsberg de Fred Vargas.
Elton Furratier ne se revendique, cependant, d'aucun mouvement, ni d'aucun style littéraire. Il écrit par plaisir de raconter une histoire. Tout simplement. Par besoin de donner corps aux exubérances intellectuelles de son imagination. Sa création littéraire est échevelée, irraisonnée et la part d'analyse scénaristique et stylistique cartésienne propre, selon lui, à tout roman ne peut venir qu'après coup. Qu'après le premier jet incertain et imparfait de l'écrivain en recherche d'idées. Malgré cela, Elton Furratier n'écrit pas au hasard de son inspiration. Son écriture suit une trame précise, une sorte de story-board élaborée bien en amont. Une déformation probablement issue de sa formation scientifique où rien n'est laissé au hasard.
Mortels éthers est le premier tome d'une série dont il souhaite donner la pleine mesure sur au moins cinq romans. À travers une quête de fond de son personnage principal - Nelson Furratier qui est aussi le frère d'Elton - se déroulant au cours de ses enquêtes successives. Le second opus des aventures du Furet, surnom de Nelson dans le "milieu" caennais, se déroulera à Venise et est en cours d'écriture. Le prochain reviendra en Normandie, en plein Calvados, au cœur des légendes normandes oubliées.
Par ailleurs, Elton Furratier réfléchit à des idées de romans de science-fiction, de fantasy et de littérature jeunesse.



Présence à un festival :

2015 : Salon du polar breizh & d'ailleurs

* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page