k-libre - auteur - Benoît Domis

On ne s'en fait jamais assez quand on a la police et la mafia à ses trousses.
Don Siegel - Tuez Charley Varrick !
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 18 août

Contenu

Benoît Domis

MAJ lundi 05 octobre 2015
© D. R.

Biographie Benoît Domis


Naissance à Strasbourg le 16 février 1963.
Benoît Domis est entré en littérature par la science-fiction. Des auteurs comme Philip K. Dick, Norman Spinrad ou Christopher Priest (liste non exhaustive) l'ont a jamais attiré du côté obscur, à savoir celui des "mauvais genres". Bientôt, le malheureux s'est même mis au fantastique et à l'horreur avec les œuvres de Clive Barker, Stephen King, Poppy Z. Brite, Peter Straub, etc. De là, il a fini par basculer dans le thriller et le polar (sans toutefois renier ses premières amours). Comme beaucoup de lecteurs voraces, il a rapidement voulu devenir acteur des genres qui l'intéressaient. Au milieu des années 1980, après avoir participé en tant que critique à de nombreux fanzines de SF, il crée le sien, Démons et Merveilles, qui connaîtra six numéros. Plus tard – fin des années 1990 – il est de l'aventure Ténèbres, une revue trimestrielle de fantastique, d'horreur et de suspense qui durera quatre ans et pour laquelle il sélectionnera (et fera traduire) les textes anglo-saxons. En 2003, il fonde Dreampress.com, une maison d'édition spécialisée dans la nouvelle fantastique ; il en profite pour ressusciter Ténèbres sous la forme d'une anthologie annuelle. Parallèlement à ses activités d'éditeur, Benoît traduit, essentiellement du fantastique, de l'horreur, du thriller et du polar (même s'il confesse avoir aussi œuvré dans la romance – c'est son côté fleur bleue).


Bibliographie*

Traducteur :

* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page