k-libre - auteur - Jean-Christophe Duchon-Doris

Les gangs qui font faillite, c'est plus souvent à cause d'une greluche que de la flicaille.
James Hadley Chase - Pas d'orchidées pour Miss Blandish
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 14 octobre

Contenu

Jean-Christophe Duchon-Doris

MAJ mercredi 26 mars 2014
© D. R.

Biographie Jean-Christophe Duchon-Doris


Naissance à Orléansville le 02 janvier 1960.
Jean-Christophe Duchon-Doris passe une enfance heureuse et ballotée de l'Algérie au Maroc en passant par Brignoles, Montélimar et Trappes. Puis malgré un passage à Saint-Nazaire, il se stabilise sur la côte-d'Azur entre Nice et Marseille. En seconde, au lycée Marcel Pagnol de la cité phocéenne, il a pour voisin de table François Thomazeau. Si il compose avec lui chansons, poèmes et pièces de théâtre, il ne sait pas encore que leurs destinées sont intimement liées. Jean-Christophe Duchon-Doris obtient ses premières émotions littéraires en compagnie de Arsène Lupin et Sherlock Holmes, deux monstres sacrés de la littérature policière qui le poussent à écrire des romans et nouvelles. Dans le même temps, il se passionne pour la BD, la SF et les polars. Après des études à l'IEP Paris (Science po) et une licence en droit à Paris II, Jean-Christophe Duchon-Doris intègre l'ENA (promotion Denis Diderot). Diplômes en poche, il se retrouve magistrat de l'ordre de la juridiction administrative en poste successivement aux tribunaux administratifs de Nice, Toulon et Marseille. Puis il entre à la Chambre régionale des comptes PACA, intègre les cours administratives d'appel de Marseille et de Lyon avant de présider la Chambre à la CAA de Marseille. Magistrat amené à présider le Tribunal Administratif de Toulon, il est également professeur associé à la Faculté de Droit Paul Cézanne / Aix-Marseille III spécialisé en droit fiscal. Désireux d'écrire et de se voir publier, il n'en attend pas moins l'année de ses trente ans avec un recueil de nouvelles, Les Ours polaires (Seghers, 1991) qui, ironie de l'histoire, se retrouve sur une table d'une FNAC à côtoyer Qui a tué M. Cul ?, un ouvrage d'un certain... François Thomazeau. De littéraires, les retrouvailles deviennent réelles. Aux deux gusses, s'ajoute très vite Patrick Coulomb. Ensemble, ils complotent à la création d'une revue marseillaise que Jean-Christophe Duchon-Doris souhaite voir intitulée L'Écailler du Sud. Si la revue ne voit pas le jour, une maison d'édition et une librairie porteront ce nom. Il n'est pas rare de croiser dans les romans de Jean-Christophe Duchon-Doris des personnages qui s'appellent François Thomazeau. Ce dernier ne se prive pas pour lui rendre la pareille. Pour l'heure, le romancier publier régulièrement chez Julliard, et trois de ses romans ont fait l'objet d'une réédition chez 10-18 dans la collection "Grands détectives". Marié depuis plus de vingt ans, Jean-Christophe Duchon-Doris est par ailleurs père de trois enfants.



Présence à un festival :

2013 : Festival du polar de Villeneuve lez Avignon

2011 : Semaine noire

2010 : Polar aux Lecques

Bibliographie*

Romancier :

* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page