k-libre - auteur - Caroline Nicolas

Chaque fois qu'il baisait avec une jeune fille, Preston se sentait coupable, avait l'impression de se noyer dans la culpabilité, au moins pendant une ou deux longues minutes. Pour lui, une telle sensation était la preuve que, aussi cruel et corrompu qu'il pût être, il pouvait encore aller au Paradis.
Donald Ray Pollock - Le Diable, tout le temps
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Tempête qui vient
Le titre de ce nouveau roman de James Ellroy, par ailleurs deuxième volet du "Second quatuor de Los Angel...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 15 décembre

Contenu

Caroline Nicolas

MAJ jeudi 26 juillet 2018

Biographie Caroline Nicolas


Naissance le 15 février 1983.
Caroline Nicolas, deuxième du nom (du moins dans le milieu des traducteurs, et elle regrette de ne pas s'en être rendu compte plus tôt, car elle aurait essayé de se trouver un pseudo rigolo), a découvert les joies de la traduction avec sa première version de latin en 4e, et c'est immédiatement devenu son nouveau projet professionnel, après majorette, musicienne des rues et ambassadrice (juste pour les Ferrero rochers). Malheureusement, personne autour d'elle ne voyait là un choix de carrière très réaliste, et elle a passé les douze années suivantes de sa vie à se demander ce qu'elle allait bien pouvoir faire de ses dix doigts, étant résolument littéraire et, en bonne fille d'enseignants, fermement décidée à ne pas s'infliger ce sacerdoce. Puis, au détour d'une conversation, elle a appris l'existence du Master Pro de Traduction Littéraire de Paris 7 et, n'écoutant que son optimisme débridé, elle s'y est inscrite. Avec la chance qui apparemment la caractérise, elle a décroché un premier contrat immédiatement après l'obtention de son diplôme et, depuis, elle traduit assez de livres par an pour ne pas avoir à s'inquiéter de chercher un métier plus stable. Elle en est bien contente.
Après avoir fait ses débuts dans la fantasy et la chick-lit avec Bragelonne et Calmann-Lévy, elle traduit maintenant thrillers et autres œuvres littéraires moins classables pour le Cherche midi (1502, 2013, Le Livre des prophéties, 2014, Hiver rouge, 2015, L'Imprévu, 2017), Super 8 (L'Obsession, 2014, Version officielle, 2017), Sonatine (Le Parcours du combattant, 2015, Survivre, 2016, L'Acteur qui voulait tuer Staline, 2016, Addict, 2017) et Actes Sud (Comment être seul, 2016). Quand elle n'est pas réfugiée dans sa tour d'ivoire avec ses bouquins, son thé et son chat, elle joue du violon dans l'orchestre philharmonique de la RATP et chante avec le Chœur Symphonique de Paris.


Bibliographie*

Traducteur :

* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page