k-libre - auteur - Audrey Gloaguen

– S'il a vraiment tenu un journal, je ne crois pas qu'il sera disposer à te le remettre. – C'est ce que je crois moi aussi. Pour l'obtenir, je suis autorisée à débourser une forte somme. – Continue – C'est toi qui vas m'aider. Je te paierai le triple de ce que te paie la fille ! – Toi, tu connais mon point faible...
Roberto dal Pra' & Paolo Grella - Le Manuscrit interdit 1 et 2
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Éclipse totale
Harry Hole a été exclus de la police, ce qui ne l'empêche pas de couler des jours heureux, bouteille ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 14 avril

Contenu

Audrey Gloaguen

MAJ jeudi 01 janvier 1970

Biographie Audrey Gloaguen


Après avoir été journaliste d'investigation à France 2 et rédactrice en chef de plusieurs sociétés de production pendant dix ans, Audrey Gloaguen exerce depuis 2013 le métier de réalisatrice (Inceste, que justice soit faite, France 5, 2019 ; Tampon, notre ennemi intime, France 5, 2017 ; Fluor, un ami qui vous veut du mal, France 5, 2016). Semia est son premier roman.


Bibliographie*

Romancier :

  • 2022 - Semia (Gallimard "Série noire", mars 2022)

Actualité

  • 06/01 Prix littéraire: Le Goéland masqué millésime 2023
  • 03/06 Festival: Rencontres littéraires à Dijon (21)
    Chaque année au seuil de juin, la bibliothèque de Dijon organise un festival littéraire thématique baptisé Clameur(s), proposant pendant trois jours et en divers lieux de la ville rencontres/dédicaces, lectures, débats, conférences, ateliers, expositions... l'habituel florilège d'événements dont tout festivalier littéraire peut se délecter. L'année 2022 est un peu particulière en cela qu'elle marque le dixième anniversaire de Clameur(s), en même temps qu'un véritable retour à la "normale" après l'annulation de la manifestation en 2020 et les contraintes l'ayant entachée en 2021. Bien que l'on ait été plus souvent qu'à son tour matraqués avec un "monde d'après" la pandémie, dont on a pu s'apercevoir que, tout déconfiné qu'il était, il avait plutôt l'air pire que celui "d'avant", les Dijonnais montrent qu'ils le croient encore possible, cet "après meilleur que l'avant", puisqu'ils ont donné pour thème à cette édition de Clameurs(s) "L'Utopie". Pas spécialement polar ? Non, mais le polar pouvant se loger partout, il ne saurait être étranger à l'utopie, et l'association 813 ne s'y trompe pas qui compte parmi les partenaires de cette fête du livre et qui y a sa table. La "table ronde des plaidoiries" en l'occurrence : il s'agit de convoquer devant un tribunal littéraire quatre auteurs de polars "qui devront répondre de leurs écrits", attaqués par un procureur et défendus par leur avocat. Auteurs qui, avant de comparaître, auront convivialement échangé avec leurs lecteurs... Cette rencontre bien particulière est organisée en partenariat avec le barreau de Dijon.
    En 2022, quel sort la cour réservera-t-elle à...
    Christophe Agnus (pour L'Armée d'Edward, Robert Laffont, 2022), défendu par David Cabannes,
    Audrey Gloaguen (pour Semia, Gallimard, "Série Noire", 2022), défendue par Élise Rollet,
    Vincent Hauuy (pour Survivre, Hugo Publishing, "Hugo Thriller", 2020), défendu par Romuald Balima,
    Elena Sender (pour RePlay, Albin Michel, 2022), défendue par Anaëlle Le Blevec ?
    La "table ronde des plaidoiries" aura lieu le samedi 4 juin de 17 h 45 à 18 h 30 dans la cour de Flore.
    Les quatre auteurs rejoindront ensuite la libraire éphémère à partir de 18 h 45 pour dédicacer leurs ouvrages.

    Pour profiter de Clameur(s) au-delà de cette enclave noire, quelques précisions pratiques :
    * Toutes les animations sont gratuites, en accès libre – dans la limite des places disponibles.
    * Trois librairies dijonnaises proposent une librairie éphémère pendant Clameur(s) : "Gibert Joseph" dans la cour de Flore ; "Autrement dit" rue de la Chouette mais seulement le dimanche de 10 h 30 à 18 heures ; "Momie Dijon" dans la cour de Flore seulement le dimanche de 11 heures à 13 heures.
    * Les lieux investis : la cour et la salle de Flore, dans le palais des ducs de Bourgogne ; l'hôtel de Vogüe ; la bibliothèque Patrimoine et Études ; le Marché des éditeurs, la place Notre-Dame.
    Le programme détaillé se consulte via le site internet de Clameur(s) qui a son point d'accueil ici et mentionnons enfin un numéro de téléphone à composer pendant les rencontres pour tout renseignement : 06 34 65 80 03.
    Utile aussi, le courriel : clameurs@ville-dijon.fr
    Liens : Semia |Survivre |Vincent Hauuy |813

* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page