k-libre - auteur - Dom Dayau

À quatre heures trente-deux, si vous êtes déprimé, le suicide semble être la seule solution. Quatre heures trente-deux, c'est le moment idéal pour la peur et le dégoût de soi, pour la nuit sombre de l'âme.
Peter Robinson - Tous comptes faits
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Sang chaud
Voilà un étonnant roman de gangsters à la sauce coréenne. L'action se déroule à Guam, un quartier por...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 18 février

Contenu

Dom Dayau

MAJ samedi 10 octobre 2009
© D. R.

Biographie Dom Dayau


Naissance à Arcachon le 24 avril 1958.
Dom Dayau vit et travaille dans la région bordelaise. Après des études scientifiques à l’Université de Bordeaux I. Au travers de ses lectures et de séances cinématographiques, il côtoie l’univers du polar et rêve d’affronter la pègre en suivant la piste du crime. Commandant de Police judiciaire, il côtoie de près le fait divers et le grand banditisme. Il y puise l’inspiration nécessaire à sa seconde activité : l’écriture. L’amour de la langue française, des jargons, l’étude sociologique ou psychologique de personnages, l’humour noir le poussent depuis une dizaine d’années déjà à commettre des ouvrages.
Il a déjà écrit plusieurs recueils de nouvelles, des fables, de la poésie, des piécettes, des essais... Serial Piqueur (2009) est le premier opus d’une série de polars entomologiques, où le petit monde des insectes a le grand rôle.



Présence à un festival :

2013 : Polar en cabanes

2012 : Polar en cabanes

2009 : Lire en Poche

Bibliographie*

Romancier :

Nouvelliste :

Actualité

  • 01/07 Édition: Parutions de la semaine - 1er juillet
    Petite semaine de parutions emblématique des vacances approchantes. Peu de choix, pas de coups de cœur. Les Nouveaux auteurs entrent dans le marché du poche. Deux de leurs auteurs, Samuel Delage et Jacques Saussey, ont les honneurs du thriller poche. Dominique Dayau propose un recueil de douze nouvelles pendant que Kate White propose non pas son marabout de détective mais une reporter Rouletabille sur les bords en mal de thalassothérapie. Folio nous ressort deux Simenon. Un roman noir et un Maigret. Deux livres au format court. Idéal pour un trajet en train pour peu que l'on vous laisse lire :

    Grand format :
    Un goût de sang dans la bouche, de Jacques Eisenbarth (La Manufacture de livres)
    P. J. blues : scènes de la vie d'un flic, de André Gabella (M. de Maule)
    Autant en emporte le vin, de François Vignes & Thierry Guilabert (Pascal Galodé, "Polar")

    Poche :
    Nuit fatale à Granville, de Garance d'Arcy (J.-P. Gisserot, "Police !")
    Toilettes de flic, de Dominique Dayau (Élytis)
    Arrêt Wagram, de Samuel Delage (Les Nouveaux auteurs, "Poche thriller")
    Crim'au Cap, de Bernard Deloupy (Gilletta)
    Un soir aux nuits de nacre..., de Jacques Hubert (Écritures, "Polar")
    De sinistre mémoire, de Jacques Saussey (Les Nouveaux auteurs, "Poche thriller")
    Bergelon, de Georges Simenon (Folio, "Policier")
    Félicie est là, de Georges Simenon (Folio, "Policier")
    Crimes et volupté, de Kate White (Marabout)
    Si la mort nous sépare, de Kate White (Marabout)
    Liens : Arrêt Wagram |Samuel Delage |Jacques Eisenbarth |Jacques Saussey |Georges Simenon

  • 30/05 Librairie: Dom Dayau à Entre-2-Noirs
  • 06/05 Salon: Livre et vin à Balma (31)
  • 12/11 Édition: Elytis à Clermont-Ferrand
  • 16/10 Salon: Week-end noir au vignoble de Graves
* Bibliographie actuellement recensée sur le site

Dom Dayau est un homme étonnant. Toilette de flic, son recueil de nouvelles, aussi. Appelons ça de l'auto-fiction déguisée, mais loin des atermoiements d'une certaine auto-fiction, celle-ci, à l'insta...

Pied de page