k-libre - auteur - Stuart Kaminsky

Nous avons basculé dans un monde politico-mafieux.
Jean-Pierre Larminier - Les Fantômes de l'harmonica
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 18 août

Contenu

Stuart Kaminsky

MAJ lundi 12 octobre 2009
© D. R.

Biographie Stuart Kaminsky


Naissance à Chicago le 29 septembre 1934.
Mort à Saint Louis le 09 octobre 2009.
Écrivain américain, Stuart M(elvin) Kaminsky a d'abord été diplômé en journalisme (1957) et en lettres (1959). Docteur de rhétorique en 1972, il devient professeur à l'Université d'Evanston. Là, il enseigne le cinéma. Il rédige des biographies (Clint Eastwood en tête). Ce n'est donc pas une surprise de le voir entamer une première série littéraire mettant en scène Toby Peters, un privé à Hollywood dans les années 1940. Plus tard, il créera le personnage de Porfiry Petrovich Rostnikov, un inspecteur de police moscovite et de Lew Fonesca, un enquêteur dans la ville de Sarasota.
Les téléspectateurs le connaissent comme scénariste de la série "Les Experts : Manhattan". Peu savent qu'il a été dialoguiste du film de Sergio Leone Il était une fois l'Amérique en 1984.
Stuart Kaminski avait contracté une hépatite lors de son service militaire en France dans les années 1950. Il était alors médecin. Stuart Kaminski et sa femme Enid Perll avaient dû s'établir à St. Louis en vue d'une transplantation qui ne se fera jamais. Il s'est éteint le 9 octobre 2009. Il avait écrit une cinquantaine de romans, avait été un temps président de la Mystery Writers of America avant d'être consacré Grand Maître par cette même association. En France, ses livres ont été édités dans toutes les grandes collections policières.


Bibliographie*

Romancier :

Actualité

  • 13/04 Édition: Parutions de la semaine - 13 avril
  • 01/10 Édition: Parutions de la semaine - 1er octobre
    Avec Alexis Aubenque, Maxime Chattam et Clive Cussler, le thriller a le vent en poupe cette semaine. Tout juste si Frédéric Lenormand fait de la résistance avec le roman historique. À noter la réédition chez Shellac Sud, une petite maison d'édition marseillaise, de L'Homme de Londres, de Georges Simenon. Le principe "roman + DVD" marche à merveille en ce moment, et ce roman de Simenon est réédité avec un film. Ne gâchons pas notre plaisir. Les grosses parutions de la semaine sont pour les mal-voyants avec Indridason, Kaminsky, Kellerman (Jesse pas Jonathan). Ceux qui ont eu la patience d'attendre une nouvelle et presque dernière aventure de John Rebus, peuvent répondre à L'Appel des morts de Ian Rankin. Pour les autres, c'est par là :

    Grand format
    Un Noël à River Falls, d'Alexis Aubenque (Calmann-Lévy)
    L'Homme de la montagne, d'André Besson (Mon village, "Thrillers")
    Leviatemps, de Maxime Chattam (Albin Michel)
    Le Cartel de Ricminphy : quand minceur rime avec terreur, de Denis Cressens (Presses du Midi)
    Rivage mortel, de Clive Cussler & Jack B. Du Brul (Grasset)
    Regard de femme, de Jean-Louis Debré (Fayard, "Policier")
    Moi comme les chiens, de Sophie Di Ricci (Moisson rouge)
    Derrière les portes, de Sylvie Gibert (De Borée)
    Archangelus : les voiles de la mort, d'Édouard Guimel & Thomas Dalet (Pascal Galodé)
    Tom Cool, de Sophie Hertfort (Terriciaë, "Sangria")
    Le Trésor de Saewulf, de Bernard Knight (Pygmalion, "Policiers")
    Un Chinois ne ment jamais, de Frédéric Lenormand (Fayard, "Policier")
    Ça tourne vinaigre en Saintonge, de François Migeat (Écritures, "Polar")
    L'Homme de Londres, de Georges Simenon (Shellac Sud)

    Poche
    Voir Angoulême et mourir, de Bernard Baritaud & Daniel Laplaze (éditions du 28 août, "28-8")
    Ibant obscuri sola sub nocte, de François Bouchardeau (Nykta, "Petite nuit")
    Vendetta, de Roger Jon Ellory (LGF)
    La Théorie des six, de Jacques Expert (LGF)
    Vérité, de Peter James (Milady, "Poche terreur")
    Cartoon, de Marshall Karp (LGF)
    Le Démon des morts, de Graham Masterton (Milady, "Poche terreur")
    Le Dernier tueur de l'organisation, d'André Mastor (Albiana, "Nera")
    Datura, de Philippe Monet (Nykta, "Petite nuit")
    L'Appel des morts, de Ian Rankin (LGF)
    Lieutenant Eve Dallas, de Nora Roberts (J'ai lu, "J'ai lu grand format")

    Grands caractères
    Hypothermie, d'Arnaldur Indridason (À vue d'œil, "16-17")
    L'Impossible monsieur Grant, de Stuart Kaminsky (À vue d'œil, "16-17")
    Les Visages, de Jesse Kellerman (À vue d'œil, "16-17")
    Liens : Hypothermie |Vendetta |Les Visages |Léviatemps |Arnaldur Indridason |Maxime Chattam |Clive Cussler |Sophie Di Ricci |Roger Jon Ellory |Jesse Kellerman |Frédéric Lenormand |Ian Rankin |Georges Simenon

  • 12/02 Radio: Nouvel épisode d'Ondes noires
  • 09/10 Nécrologie: Décès de Stuart Kaminsky
* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page