k-libre - auteur - Wilkie Collins

Dès que j'ai pigé qui il était, ce qu'il voulait – très tôt, à sept ans peut-être ? – j'ai arrêté de pleurer, j'étais comme endurcie à l'intérieur. Dure comme une pierre gelée. Après tout, elle avait peut-être raison, La Mère : c'était de ma faute.
Élise Fontenaille - La Révolte d'Éva
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Tu entreras dans le silence
Lorsque les soldats français partirent au combat, en 1914, c'était avec la certitude de rentrer rapid...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 31 mars

Contenu

Wilkie Collins

MAJ vendredi 20 août 2010
© D. R.

Biographie Wilkie Collins


Naissance à Londres le 08 janvier 1824.
Mort à Londres le 23 septembre 1889.
Fils du peintre paysagiste William Collins, Wilkie Collins fuit les études à l'âge de dix-sept ans pour un emploi dans une entreprise de négoce de thé. Il y restera cinq ans. Puis c'est le retour aux études. Wilkie Collins aborde le droit. Études qui déboucheront sur un titre d'avocat en 1851. La mort de son père en 1847, et une clause étrange du testament, le poussent à écrire sa biographie. Parallèlement, il entame une carrière de peintre très vite occultée par ses écrits.
Sa rencontre avec Charles Dickens lui permet de publier ses romans en feuilleton dans All the Year Round, revue littéraire du célèbre écrivain anglais. Wilkie Collins souffre atrocement de la goutte et devient très vite dépendant à l'opium, qui calme ses souffrances. Mais de profondes crises de paranoïa s'ensuivent, Collins étant convaincu d'être poursuivi par son double fantomatique - ou Doppelgänger.
Ses romans, où le suspense est habilement ménagé, sont aussi de très bons thrillers.C'est peut-être avec La Dame en blanc, écrit en 1860, qu'il atteint le summum de son art.
Wilkie Collins était père de trois enfants. Il est enterré au Kensal Green Cemetery de Londres.


Bibliographie*

Romancier :

Actualité

* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page