k-libre - auteur - Boris Akounine

Niels avait vu la terreur dans ses yeux. Ce n'était pas de l'angoisse. L'angoisse est abstraite. La peur, en revanche, est réelle. Palpable.
A.J. Kazinski - Le Sommeil et la mort
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Mordew
Avec Alex Pheby et son roman Mordew, nous sommes dans un univers particulier avec un monde médiéval à ce ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 02 octobre

Contenu

Boris Akounine

MAJ jeudi 14 janvier 2010
© Jérôme da Cunha

Biographie Boris Akounine


Naissance le 20 mai 1952.
Boris Akounine, de son vrai nom Grigori Chalvovitch Tchkhartichvili, né d'un père géorgien et d'une mère russe, a suivi des études supérieures à l’Institut des pays d'Asie et d'Afrique (département d'histoire et de philologie) de l'université de Moscou, d'où il sort diplômé en 1979. Parallèlement, il y étudie le japonais, qu'il perfectionne pendant un an à l'université de Tokai, au Japon.
Dès 1979, il collabore à la revue Rousskij Iazyk (La langue russe), puis, à partir de 1986, il entre à Inostannaïa Literatoura (Littérature étrangère), dont il devient rédacteur en chef adjoint en 1993. Il a réalisé de nombreuses traductions de l'anglais et du japonais (en particulier des œuvres de Mishima et d'Inoué). En 1996, il commence d'ailleurs à superviser la publication d'une anthologie en vingt volumes consacrée à la littérature japonaise.
En 1999, il publie un essai conséquent intitulé L'Écrivain et le suicide. C'est, selon l'auteur, pour se reposer de ce travail long et "démoralisant" qu'il décide d'écrire un roman policier grand public.
Sous le pseudonyme de Boris Akounine il fait paraître Azazel en avril 1998. Il relate les aventures du jeune Eraste Pétrovitch Fandorine en 1876, à Moscou, au sein de la police secrète. Ce héros s’impose d’emblée et le public réclame d’autres enquêtes, ce qui oblige l’auteur à se consacrer entièrement à l’écriture en octobre 2000.
Depuis, il a conçu une nouvelle série, se déroulant à la fin du XIXe, avec Pélagie, une nonne, pour héroïne. Il a fait paraître également un nouveau cycle, qui se situe à l'époque contemporaine et dont le héros n'est autre que le petit-fils d'Eraste Pétrovitch Fandorine.



site : http://www.akunin.ru

Bibliographie*

Romancier :

Actualité

  • 16/10 Édition: Parutions de la semaine - 16 octobre
  • 28/03 Édition: Parutions de la semaine - 28 mars
  • 18/10 Édition: Parutions de la semaine - 18 octobre
  • 22/03 Édition: Parutions de la semaine - 22 mars
  • 18/01 Édition: Parutions de la semaine - 18 janvier
  • 23/11 Édition: Parutions de la semaine - 23 novembre
  • 04/10 Colloque-conférence: Boris Akounine et la Russie en lutte pour la liberté
  • 19/03 Édition: Parutions de la semaine - 19 mars
    Beaucoup de parutions cette semaine, et de quoi se perdre dans les rayons d'une librairie. Côté auteurs français, Marin Ledun fait son entrée à la "Série noire" alors qu'Hervé Picart remet les pendules de l'Arcamonde à l'heure dans un quatrième volet fort apprécié par Serge Perraud. En poche, Joseph Incardona s'est fait un petit plaisir aux éditions Finitude avec un pastiche de roman noir américain dont nous vous dirons très vite ce que nous en pensons. Alors évidemment ce n'est pas très récent, mais parmi les auteurs étrangers, signalons une réédition d'un roman d'Eric Ambler. Franchement, un des maîtres historiques du roman d'espionnage des années 1940. Pour le reste, à vous de découvrir...

    Grands formats
    Avant la fin du monde, de Boris Akounine (Presses de la Cité "Sang d'encre")
    Les Meurtriers de Dieu, de Jean Depreux (Nouveaux auteurs)
    Nocturne à La Havane, de T. J. English (La Table ronde)
    Appelez-moi Dillinger, de Maurice Gouiran (Jigal "Polar")
    Péchés céruléens, de Laurell K. Hamilton (Milady "Une aventure d'Anita Blake tueuse de vampires")
    L'Été qui ne vient pas, de Steve Hamilton (Le Seuil "Policiers")
    À l'ombre de Dieu..., de Paul Harvall (Presses du Midi)
    Une partie en enfer, de Florian Lafani & Gautier Renault (First "Thriller")
    La Guerre des vanités, de Marin Ledun (Gallimard "Série noire")
    Le Camée anglais, de Madhulika Liddle (Philippe Picquier)
    Complots mathématiques à Princetown, de Claudine Monteil (Odile Jacob "Thriller")
    Que le meurtre soit, de Chris Mooney (Presses de la Cité "Sang d'encre")
    Les Derniers jours de Newgate, de Andrew Pepper (Rivages "Thriller")
    La Pendule endormie, de Hervé Picart (Le Castor astral "L'Arcamonde")
    La Valse des gueules cassées, de Guillaume Prévost (Nil)
    La Tueuse de Hong Kong, de Denis Ravel (La Compagnie littéraire-Brédys)
    La Fille électrique, de Giampaolo Simi (Le Serpent à plumes "Serpent noir")
    De fièvre et de sang, de Sire Cédric (Le Pré-aux-Clercs)

    Poche
    Toulouse-Lautrec en rit encore, de Jean-Pierre Alaux (10-18 "Grands détectives")
    Docteur Frigo, de Eric Ambler ("Rivages "Noir")
    Lune fauve, de Jim Butcher (Milady "Les Dossiers Dresden")
    Scarpetta, de Patricia Cornwell (LGF "Thrillers")
    Julius Winsome, de Gerard Donovan (Points "Roman noir")
    Deus ex Massilia, de André Fortin (Jigal poche "Polar")
    Dope, de Sara Gran (Points "Roman noir")
    Mortes moissons, de Daniel Hernandez (Mare Nostrum "Les Polars plein Sud")
    Un nageur en plein ciel, de Lorent Idir (Rivages "Noir")
    Lonely Betty, de Joseph Incardona (Finitude)
    La Nuit ne viendra jamais, de Joseph d'Anvers (La Tengo "Mona Cabriole")
    Le Temps du loup, de Thomas Kanger (10-18 "Domaine policier")
    Opale, de Stéphane Lefebvre (LGF "Thrilers")
    L'Enfant sans nom, de Amy McKinnon (10-18 "Domaine policiers")
    Speed Queen, de Stewart O'Nan (Points "Roman noir")
    Les Fantômes du passé, de Lhadrung, de Eliot Pattison (10-18 "Domaine policier")
    Le Plancher des algues, de Claude Soloy (Krakoen)
    Le Trésor de Staline, de Gérard Streiff (Krakoen)
    Les Travers du docteur Porc, de Tran-Nhut (Philippe Picquier)
    Les Mystères du prince, de Violaine Vanoyeke (Le Masque "Labyrinthes")
    La Vierge de Bruges, de Patrick Weber (Le Masque "Labyrinthes)
    Mort et vie de Bobby Z, de Don Winslow (LGF "Thrillers")
    Liens : Dope |La Nuit ne viendra jamais |Opale |L'Enfant sans nom |Le Camée anglais |Eric Ambler |André Fortin |Maurice Gouiran |Sara Gran |Joseph Incardona |Joseph D'Anvers |Marin Ledun |Stéphane Lefebvre |Hervé Picart |Gérard Streiff |Than-Van Tran-Nhut |Don Winslow |Madhulika Liddle

* Bibliographie actuellement recensée sur le site

Boris Akounine est arrivé comme un boulet de canon dans l’univers du roman policier avec Eraste Fandorine, une sorte de dandy, un Sherlock Holmes exerçant son talent dans la Russie tsariste de la fin ...

Pied de page