k-libre - editos

Barby appréciait que cet immeuble soit constamment surveillé. Elle avait peur de tout. Du bruit, du silence, de l'ombre, de la nuit, de l'orage. Peur de maigrir, de grossir, de vieillir, d'avancer, de reculer. Peur que tout s'arrête ou que tout recommence.
Olivia Koudrine - Barby blue
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

On se souvient du nom des assassins
Dans l'un de ses premiers textes policiers, Léo Malet impliquait dans son intrigue une recherche auto...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 24 mai

Contenu

éditos

1 | 2 | 3 | 4

Pied de page