k-libre - en marge

Comme elle le lui avait promis, Marie Da Silva fit sortir son mari de l'hôpital le 1er juillet. Elle l'installa dans un lit médicalisé judicieusement positionné dans une chambre au premier étage de leur villa. De là, il avait une vue dégagée sur le jardin et la piscine. Elle pensait bien faire... mais pour Da Silva, rien ne serait plus jamais comme avant et cette évidence le rongeait. Voir la vie au-dehors, allongé, paralysé, était une torture… une putain de torture.
Olivier Maurel - Fallait pas...
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Lovecraft Country
"Encore un machin lovecraftien", me suis-je dit in petto. Il est vrai que je suis un grand fan du maître ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

samedi 26 septembre

Contenu

en marge

1 | << | 3 | 4 | 5 | >> | 60

Pied de page