Dépêche | Sélection Hiver 2013 pour la SNCF

Par instants, ses dents s'entrechoquaient, son estomac palpitait, elle suait... Une fois à l'intérieur, elle ne ressentit rien... À ce moment, elle aurait pu reparir, regagner la gare... Ouvrir tous les casiers de la consigne automatique... Prendre l'argent et disparaitre, par le train de 4 h 35.
Doug Headline & Max Cabanes - Fatale
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Tu entreras dans le silence
Lorsque les soldats français partirent au combat, en 1914, c'était avec la certitude de rentrer rapid...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 01 avril

Contenu

prix littéraire

MAJ mercredi 01 avril

Sélection Hiver 2013 pour la SNCF
18/12/2012

Sélection Hiver 2013 pour la SNCF
Les lecteurs désireux de participer à l'avant-dernière ligne droite du Prix SNCF du polar/Roman ont jusqu'au 24 février minuit pour décider du lauréat de la sélection hivernale, dernière du genre, et ainsi trouver un roman rival à La Tristesse du Samouraï, de Victor del Árbol (Actes sud, "Actes noirs"), lauréat estival, et à Balancé dans les cordes, de Jérémie Guez (La Tengo), sorti vainqueur de la liste automnale. Pour se faire, c'est tout simple : il suffit de se rendre sur le site des Prix Polar de la SNCF, de prendre connaissance des différentes modalités d'inscription, puis de s'inscrire, de trouver les romans à lire, de les lire (faut-il le préciser ?) et enfin de voter !

Sélection hiver :
- Dernière nuit à Montréal, d'Emily St. John Mandel (Rivages, "Thriller") ;
- Le Dernier lapon, d'Olivier Truc (Métailié, "Noir") ;
- Le Monde à l'endroit, de Ron Rash (Le Seuil") ;
- Sur les ossements des morts, de Olga Tokarczuk (Noir sur blanc) ;
- Les Frères Sisters, de Patrick deWitt (Actes sud).

Comme vous pouvez le constater, c'est une étrange ultime sélection avec des ouvrages de qualité dont on a beaucoup entendu parler ces derniers temps. Il y a du western en compagnie de l'auteur de Vancouver, Patrick deWitt, du roman noir psychologique en compagnie d'une autre auteur canadienne Emily St. John Mandell, du roman âpre et social avec Ron Rash, du roman ethnologique sous la plume d'Olivier Truc. Quant au dernier, ne l'ayant pas lu, nous ne sommes malheureusement dans l'incapacité de vous en toucher deux mots... Mais promis, nous allons le lire.


Liens : Le Dernier Lapon | Balancé dans les cordes | La Tristesse du Samouraï | Le Monde à l'endroit | Dernière nuit à Montréal | Ron Rash | Emily St. John Mandel | Olivier Truc | Jérémie Guez | Prix SNCF du polar/Roman

Par Julien Védrenne

Pied de page