Dépêche | Jerry Lewis et films noirs

Un océan de sueur perlait le long de son cou et devait s'élancer jusqu'au détroit de sa raie du cul afin d'être épongé par son slip kangourou modèle seventies.
Joseph Medelin - Les Villes sanguinaires
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Tempête qui vient
Le titre de ce nouveau roman de James Ellroy, par ailleurs deuxième volet du "Second quatuor de Los Angel...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 20 novembre

Contenu

cinéma

MAJ mercredi 20 novembre

Jerry Lewis et films noirs
09/07/2013

Jerry Lewis et films noirs
L'Action Christine entame une rétrospective Jerry Lewis avec une programmation autour de quatre films présentés quotidiennement à des horaires uniques. Pas vraiment du noir, mais on en est rarement loin, et l'homme lui-même, tel qu'il est décrit par la suite, aurait pu être le personnage principal d'un drôle de roman noir, donc de film noir. Des films noirs, il en est question pour la troisième semaine consécutive avec l'incontournable Les Amants de la nuit, de Nicholas Ray, et le non moins incontournable Key Largo, de John Huston. Mais, nous semble-t-il, lundi 15 et mardi 16 sont programmés des films inhabituels. L'un de Roger Corman, plus connu pour ses films de série B, l'autre d'Abraham Polonsky. Des raretés ? Une raison de plus s'il en fallait d'aller s'installer dans une salle obscure, même si le soleil est un rude compétiteur !

Festival 1 : quatre Jerry Lewis
"Quel est le personnage de Lewis ? C'est un allergique, un dépaysé, un inadapté, un être sans proportion. Un garçon hypersensible, très excitable, névropathe. Il semblerait complètement stupide, sot, hors du monde, s'il n'avait parfois des résonances douloureusement humaines."
Glauco Viazzi Jerry Lewis (cinema nuovo n°21)
"Jerry Lewis, personnage asocial, personnage en marge, est pourtant un être libre. Ses gestes ne doivent rien à la caricature, ni à l'imitation ; ils sont une continuelle invention, la manifestation extérieure d'un caractère qui ne connaît pas, du fait de sa puérilité, les interdiction de la société qui l'entoure."
Adriano Aprà Il maraviglioso mondo di Jerry Lewis (Filmcritica n°141)

Mercredi 10 juillet :
Docteur Jerry & Mister Love (Dr Jerry & Mr Love), de Jerry Lewis (14 heures & 22 heures).
Le Tombeur de ces dames (The Lady's Man), de Jerry Lewis (16 heures).
Un galop du diable (Money from Home), de George Marshall (18 heures).
Artistes et modèles (Artists and Models), de Frank Tashlin (20 heures).
Jeudi 11 juillet :
Un galop du diable (Money from Home), de George Marshall (14 heures).
Le Tombeur de ces dames (The Lady's Man), de Jerry Lewis (16 heures).
Artistes et modèles (Artists and Models), de Frank Tashlin (18 heures & 22 heures).
Docteur Jerry & Mister Love (Dr Jerry & Mr Love), de Jerry Lewis (20 heures).
Vendredi 12 juillet :
Artistes et modèles (Artists and Models), de Frank Tashlin (14 heures & 22 heures).
Docteur Jerry & Mister Love (Dr Jerry & Mr Love), de Jerry Lewis (16 heures).
Un galop du diable (Money from Home), de George Marshall (18 heures).
Le Tombeur de ces dames (The Lady's Man), de Jerry Lewis (20 heures).
Samedi 13 juillet :
Le Tombeur de ces dames (The Lady's Man), de Jerry Lewis (14 heures & 22 heures).
Docteur Jerry & Mister Love (Dr Jerry & Mr Love), de Jerry Lewis (16 heures).
Un galop du diable (Money from Home), de George Marshall (18 heures).
Artistes et modèles (Artists and Models), de Frank Tashlin (20 heures).
Dimanche 14 juillet :
Docteur Jerry & Mister Love (Dr Jerry & Mr Love), de Jerry Lewis (14 heures & 22 heures).
Le Tombeur de ces dames (The Lady's Man), de Jerry Lewis (16 heures).
Artistes et modèles (Artists and Models), de Frank Tashlin (18 heures).
Un galop du diable (Money from Home), de George Marshall (20 heures).
Lundi 15 juillet :
Un galop du diable (Money from Home), de George Marshall (14 heures & 22 heures).
Docteur Jerry & Mister Love (Dr Jerry & Mr Love), de Jerry Lewis (16 heures).
Artistes et modèles (Artists and Models), de Frank Tashlin (18 heures).
Le Tombeur de ces dames (The Lady's Man), de Jerry Lewis (20 heures).
Mardi 16 juillet :
Artistes et modèles (Artists and Models), de Frank Tashlin (14 heures & 22 heures).
Un galop du diable (Money from Home), de George Marshall (16 heures).
Docteur Jerry & Mister Love (Dr Jerry & Mr Love), de Jerry Lewis (18 heures).
Le Tombeur de ces dames (The Lady's Man), de Jerry Lewis (20 heures).

Festival 2 : le film noir
"Le film noir déborde le cadre policier. Il est l'expression d'une passion, d'une obsession, poussées à leur limite extrême, sur fond de conflits sociaux, politiques, psychologiques. C'est surtout le travail du réalisateur qui en fait un film noir. Les plus grands : Fritz Lang, Alfred Hitchcock, Nicholas Ray, Jules Dassin, Joseph L. Mankiewicz, Michael Curtiz, etc., plongent le spectateur dans une ambiance intrigante ou angoissante, sachant, chacun dans son style, créer des images fortement expressives (par le cadre et l'éclairage) et une progression dramatique intense (par le rythme et la précision du montage). Du vrai et grand cinéma."

Mercredi 10 juillet :
Les Amants de la nuit (They Live by Night), de Nicholas Ray (14 heures, 16 heures, 18 heures, 20 heures & 22 heures).
Jeudi 11 juillet :
L'Enfer est à lui (White Heat), de Raoul Walsh (14 heures, 16 h 30, 19 heures & 21 h 30).
Vendredi 12 juillet :
Les Forbans de la nuit (Night and the City), de Jules Dassin (14 heures, 16 heures, 18 heures, 20 heures & 22 heures).
Samedi 13 juillet :
Pendez-moi haut et court (Out of the Past), de Jacques Tourneur (14 heures, 16 heures, 18 heures, 20 heures & 22 heures).
Dimanche 14 juillet :
Key Largo (Key Largo), de John Huston (14 heures, 16 heures, 18 heures, 20 heures & 22 heures).
Lundi 15 juillet :
Bloody Mama (Bloody Mama), de Roger Corman (14 heures, 16 heures, 18 heures, 20 heures & 22 heures).
Mardi 16 juillet :
L'Enfer de la corruption (Force of Evil), de Abraham Polonsky (14 heures, 16 heures, 18 heures, 20 heures & 22 heures).

* L'Action Christine
4, rue Christine
75006 Paris
Tél. : 01.43.25.85.78
contact@actioncinemas.com


Liens : Nicholas Ray | Raoul Walsh | Jacques Tourneur | George Marshall | Roger Corman

Par Julien Védrenne

Pied de page