Dépêche | Rétrospective Olivier Marchal à la Bòbila (Espagne)

Ça a fait sourire l'officier. Il a toussoté, en me dévisageant. Je lui ai demandé pourquoi il me regardait comme ça. Votre visage, a-t-il continué de toussoter, je le trouve un peu vieilli, si on considère la photo de votre fichier.
Yves Ravey - La Fille de mon meilleur ami
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Frontière
Depuis les années 1970, l'Amérique mène la guerre contre la drogue. Elle l'a perdue et elle le sa...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

vendredi 15 novembre

Contenu

cinéma

MAJ vendredi 15 novembre

Rétrospective Olivier Marchal à la Bòbila (Espagne)
11/02/2014

Rétrospective Olivier Marchal à la Bòbila (Espagne)
L'Hospitalet de Llobregat, commune de la province de Barcelone, n'est pas seulement la deuxième ville de Catalogne en terme de population, c'est aussi une cité qui héberge la bibliothèque Bòbila, renommée pour son fonds noir et policier. Elle propose l'espace d'une mois et de quatre dates une rétrospective des films d'Olivier Marchal, "acteur et réalisateur français, considéré comme l'un des moteurs de la renaissance du cinéma policier français. Son cinéma a beaucoup à voir avec celui de José Giovanni, mais tandis que le premier l'a abordé du côté des truands, lui l'a fait du point de vue de la police.
Après avoir appartenu à la Brigade Judiciaire de Versailles puis à sa section antiterroriste, Olivier Marchal est passé au cinéma d'abord en qualité d'acteur, puis en tant que réalisateur de films caractérisés par des ambiances sordides, un certain réalisme et un lyrisme désespéré.
Au cours de ce cycle, nous pourrons admirer son travail comme acteur et réalisateur dans 36, quai des Orfèvres, comme réalisateur dans MR 73 et Les Lyonnais, et comme acteur sous la direction de Gilles Béhat dans Diamant 13."
La Bòbila est une bibliothèque catalane, aussi ne nous dit-elle pas si le cycle est en castillan ou catalan, la traduction du premier des quatre titres de film, cependant, nous laisse penser qu'ils seront dans la langue de Cervantès. Quoi qu'il en soit, il est toujours agréable de voir le cinéma français percer à l'étranger. Nous ne saurions trop conseiller aux nombreux français expatriés à Barcelone de convaincre leurs amis espagnols d'aller assister en leur compagnie à ces quatre projections éclatées dans le temps, d'autant plus que l'entrée est libre !

Programmation :

- Vendredi 14 février à 19 heures : Asuntos pendientes (36, quai des Orfèvres ; 110 min. - 2004), d'Olivier Marchal. Avec : Daniel Auteuil, Gérard Depardieu, Valeria Golino, André Dussollier, Roschdy Zem, Olivier Marchal, Catherine Marchal, Daniel Duval, Francis Renaud, Anne Consigny...
- Vendredi 21 février à 19 heures : MR 73 (124 min. - 2008), d'Olivier Marchal. Avec : Daniel Auteuil, Olivia Bonamy, Gérald Laroche, Catherine Marchal, Francis Renaud, Philippe Nahon, Guy Lecluyse, Louise Monot, Virginia Anderson, Maxim Nucci...
- Vendredi 28 février à 19 heures : Diamond 13 (Diamant 13 ; 98 min. - 2009), de Gilles Béat. Avec : Gérard Depardieu, Olivier Marchal, Asia Argento, Anne Coesens, Aïssa Maïga, Catherine Marchal, Erick Deshors...
- Vendredi 7 mars à 19 heures : Les Lyonnais (102 min. - 2011), d'Olivier Marchal. Avec : Gérard Lanvin, Tchéky Karyo, Daniel Duval, Dimitri Storoge, Patrick Catalifo, François Levantal, Francis Renaud, Lionnel Astier, Valeria Cavalli, Estelle Skornik

Biblioteca la Bòbila
fons especial de gènere negre i policíac
Pl. de la Bòbila, 1
08906 L'Hospitalet de Llobregat Metro : L5 Can Vidalet. Trambaix : T1, T2, T3 Ca n'Oliveres. Bus : LH2, EP1


Liens : Olivier Marchal

Par Julien Védrenne

Pied de page