Dépêche | Polars en 35 mm

Vous n'avez absolument aucun sens de la servilité. Ce qui vous rend inapte à l'industrie hôtelière. Je me demande comment Louis Adlon a bien pu vous embaucher. Vous êtes une brute. Et vous le serez toujours.
Philip Kerr - Hôtel Adlon
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Tempête qui vient
Le titre de ce nouveau roman de James Ellroy, par ailleurs deuxième volet du "Second quatuor de Los Angel...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 20 novembre

Contenu

cinéma

MAJ mercredi 20 novembre

Polars en 35 mm
01/04/2014

Polars en 35 mm
L'Action Christine* célèbre encore et toujours les films qui lui sont chers et les valeurs qui lui tiennent à cœur. C'est peut-être encore plus le cas dans une semaine à la double thématique particulièrement personnelle. Outre le film noir, qui a fait l'objet de nombre de festivals, il y a ces nouvelles copies qui permettent de voir en un nouveau master 35 mm des films incontournables comme La Nuit du chasseur, de John Huston avec Robert Mitchum en pasteur un tantinet dérangé. John Huston, il en est beaucoup question cette semaine. Tout comme Vincente Minnelli (mais pour des comédies). Enfin, Michael Curtiz, William A. Wellman ou Roger Corman naviguent sur les eaux des mauvais genres de série B. Et ce n'est pas pour nous déplaire.

Festival 1 : le polar
"Le polar est un genre majeur qui ne se démode pas. Même si dans le cinéma d'aujourd'hui, il y a une tendance à fabriquer des films bourrés d'énormes effets pyrotechniques ou autres (facilement réalisés par informatique) dans lesquels les acteurs agissent comme des robots humanoïdes. Pourtant, des histoires d'hommes ou de femmes poussés à s'engager dans une voie criminelle, par un mauvais choix d'existence, par un contexte social dur ou injuste ou par faiblesse psychologique, les sujets ne manquent pas pour créer des œuvres passionnantes qui nous fascinent par la violence exposée, et par la vision sans concession qu'elles offrent de la société. Car beaucoup de réalisateurs ne faisaient pas de leurs personnages des héros positifs, montrant plutôt des individus inadaptés, souvent médiocres, tentant de survivre dans un monde sans pitié, et parfois de vrais déments, brutes sadiques ou psychopathes charmeurs et machiavéliques. Voici un programme qui en fait la démonstration."

Mercredi 2 avril :
The Naked Kiss (The Naked Kiss), de Samuel Fuller (14 heures, 16 heures & 18 heures).
Jeudi 3 avril :
Les Démons de la liberté (Brute Force), de Jules Dassin (14 heures, 16 heures & 18 heures).
Vendredi 4 avril :
Key Largo (Key Largo), de John Huston (14 heures, 16 heures, 18 heures, 20 heures & 22 heures).
Samedi 5 avril :
Le Port de la drogue (Pickup on South Street), de Samuel Fuller (14 heures, 16 heures, 18 heures, 20 heures & 22 heures).
Dimanche 6 avril :
Quand la ville dort (The Asphalt Jungle), de John Huston (14 heures, 16 h 30, 19 heures & 21 h 30).
Lundi 7 avril :
Mitraillette Kelly (Machine Gun Kelly), de Roger Corman (14 heures, 16 heures, 18 heures, 20 heures & 22 heures).
Mardi 8 avril :
L'Ennemi public (The Public Ennemy), de William A. Wellman (14 heures, 16 heures & 18 heures).

Festival 2 : plaisirs de cinéma
L'évolution de la technique cinématographique nous a obligés à nous équiper pour la projection numérique. Chaque année ressortent en version numérique quelques classiques du patrimoine, mais des milliers de titres risquent d'attendre longtemps avant d'être à nouveau sur les écrans, s'ils le sont un jour. C'est pourquoi nous avons voulu garder la possibilité de projeter des copies 35 mm afin de pouvoir montrer des films rares et originaux comme la plupart de ceux qui figurent dans ce programme.

Mercredi 2 avril :
Mandalay (Mandalay), de Michael Curtiz (14 heures, 16 heures, 18 heures, 20 heures & 22 heures).
Jeudi 3 avril :
La Femme modèle (Designing Woman), de Vincente Minnelli (14 heures, 16 h 30, 19 heures & 21 h 30).
Vendredi 4 avril :
Le Charlatan (Nightmare Alley), de Edmund Goulding (14 heures, 16 h 30, 19 heures & 21 h 30).
Samedi 5 avril :
L'Arrangement (The Arrangement), de Elia Kazan (14 heures, 16 h 30, 19 heures & 21 h 30).
Dimanche 6 avril :
Reflets dans un œil d'or (Reflections in a Golden Eye), de John Huston (14 heures, 16 heures, 18 heures, 20 heures & 22 heures).
Lundi 7 avril :
Qu'est-ce que maman comprend à l'amour (The Reluctant Debutant), de Vincente Minnelli (14 heures, 16 heures, 18 heures, 20 heures & 22 heures).
Mardi 8 avril :
La Nuit du chasseur (The Night of the Hunter), de Charles Laughton (14 heures, 16 heures, 18 heures, 20 heures & 22 heures).

* L'Action Christine
4, rue Christine
75006 Paris
Tél. : 01.43.25.85.78
contact@actioncinemas.com


Liens : L'Ennemi public | Samuel Fuller | William A. Wellman | Michael Curtiz | Roger Corman

Par Julien Védrenne

Pied de page