Dépêche | Lauren Bacall, Carol Reed et d'autres stars

Un homme gisait sur le dos, une pile de livres sur la poitrine. Sa bouche avait été bâillonnée au ruban de déménageur... 'En tout cas, c'est bien le premier meurtre littéraire que nous ayons à élucider !'
Pieter Aspe - De sang royal
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Tempête qui vient
Le titre de ce nouveau roman de James Ellroy, par ailleurs deuxième volet du "Second quatuor de Los Angel...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 20 novembre

Contenu

cinéma

MAJ mercredi 20 novembre

Lauren Bacall, Carol Reed et d'autres stars
27/08/2014

Lauren Bacall, Carol Reed et d'autres stars
L'Action Christine* ne manque pas d'y aller de son hommage à Lauren Bacall avec trois films - un avec Humphrey Bogart et deux de Vincente Minnelli - à voir ou à revoir. Rappelons que la dernière des grandes femmes fatales de films noirs est décédée la semaine dernière. Mais le cinéclub ne s'arrête pas à un hommage nécrophilique. Il propose également un focus quotidien sur un film de gangsters, Huit heures de sursis, du réalisateur Carol Reed et un éclairage, justement au regard de ce qu'a été la carrière de Lauren Bacall, sur les grandes stars hollywoodiennes qui ont fait chavirer un public prompt à les retrouver de film en film. Il y a là quelques très beaux films de genre comme l'incontournable Laura, de Otto Preminger, avec Gene Tierney et d'autres plus légers.

Hommage à Lauren Bacall
"En hommage à Lauren Bacall, nous vous proposons de voir ou revoir :
- Le Port de l'angoisse, d'Howard Hawks.
- La Toile d'araignée, de Vincente Minnelli.
- La Femme modèle, de Vincente Minnelli."

Mercredi 27 août :
La Femme modèle (Designing Woman, de Vincente Minnelli (19 heures & 21 h 30).
Jeudi 28 août :
Le Port de l'angoisse (To Have and Have Not, de Howard Hawks (19 heures & 21 h 30).
Vendredi 29 août :
La Toile d'araignée (The Cobweb), de Vincente Minnelli (19 heures & 21 h 30).
Samedi 30 août :
La Femme modèle (Designing Woman, de Vincente Minnelli (19 heures & 21 h 30).
Dimanche 31 août :
Le Port de l'angoisse (To Have and Have Not, de Howard Hawks (19 heures & 21 h 30).
Lundi 1er septembre :
La Toile d'araignée (The Cobweb), de Vincente Minnelli (19 heures & 21 h 30).
Mardi 2 septembre :
La Femme modèle (Designing Woman, de Vincente Minnelli (19 heures & 21 h 30).

Exclusivité : Huit heures de sursis, de Carol Reed
"Johnny McQueen est le dirigeant d'une organisation clandestine irlandaise. Kathleen et sa mère le cachent chez elles. Là, Johnny échafaude un hold-up qui permettra de financer les activités futures de son groupement. Malheureusement, pendant le hold-up, les choses tournent mal : Johnny est blessé et ne peut plus regagner sa cachette. Il disparaît dans les ruelles de Belfast. Immédiatement, une chasse à l'homme de grande envergure est mise en place et la ville se retrouve quadrillée par la police. Le chef de celle-ci est bien décidé à capturer Johnny et les autres membres du gang. Quant à Kathleen, elle se décide à partir à la recherche de Johnny."

Mercredi 27 août :
Huit heures de sursis (Odd Man Out), de Carol Reed (14 heures & 16 h 30).
Jeudi 28 août :
Huit heures de sursis (Odd Man Out), de Carol Reed (14 heures & 16 h 30).
Vendredi 29 août :
Huit heures de sursis (Odd Man Out), de Carol Reed (14 heures & 16 h 30).
Samedi 30 août :
Huit heures de sursis (Odd Man Out), de Carol Reed (14 heures & 16 h 30).
Dimanche 31 août :
Huit heures de sursis (Odd Man Out), de Carol Reed (14 heures & 16 h 30).
Lundi 1er septembre :
Huit heures de sursis (Odd Man Out), de Carol Reed (14 heures & 16 h 30).
Mardi 2 septembre :
Huit heures de sursis (Odd Man Out), de Carol Reed (14 heures & 16 h 30).

Festival : grandes actrices hollywoodiennes
"Les grands studios inventèrent le star-system, dit-on. Prenant rapidement conscience de l'engouement du public pour certains acteurs, et surtout certaines actrices, ils développèrent une politique de production qui mettait en avant quelques noms qui devenaient 'l'affiche' d'un film bien avant le sujet ou le réalisateur.
Mais cette astucieuse opération de marketing aurait-elle pu exister sans ces célébrités dont le nom faisait courir le public ? Or il ne suffisait pas d'être doté d'un physique avantageux, d'une belle plastique, notamment pour les comédiennes, même si cela aidait, pour séduire les spectateurs. Il fallait posséder un grand talent, une présence originale, une vraie personnalité, pour tenir des rôles avec une telle vérité qu'ils semblaient réels aux yeux du public. Interprétant avec une telle intensité le personnage, au point que l'on ne peut imaginer quelqu'un d'autre dans le rôle, quelques actrices ont marqué fortement certains films. En voici quelques exemples, plus ou moins célèbres, qui nous laissent l'impression qu'ils n'existeraient pas sans la présence irremplaçable de l'actrice principale."

Mercredi 27 août :
La Malle de Singapour (China Seas), de Tay Garnett avec Jean Harlow (14 heures, 16 heures, 18 heures, 20 heures & 22 heures).
Jeudi 28 août :
Laura (Laura), de Otto Preminger avec Gene Tierney (14 heures, 16 heures, 18 heures, 20 heures & 22 heures).
Vendredi 29 août :
Madame Bovary (Madame Bovary), de Vincente Minnelli avec Jennifer Jones (14 heures, 16 h 30, 19 heures & 21 h 30).
Samedi 30 août :
Madame porte la culotte (Adam's Rib), de George Cukor avec Katharine Hepburn (14 heures, 16 heures, 18 heures, 20 heures & 22 heures).
Dimanche 31 août :
Femmes (The Women), de George Cukor avec Norma Shearer, Joan Crawford, Rosalind Russel, Mary Boland, Paulette Goddard, Joan Fontaine, Phyllis Povah & Lucile Watson (14 heures, 16 h 30, 19 heures & 21 h 30).
Lundi 1er septembre :
Haute société (High Society), de Charles Walters avec Grace Kelly (14 heures, 16 heures, 18 heures, 20 heures & 22 heures).
Mardi 2 septembre :
Vivre libre (The Land is Mine), de Jean Renoir avec Maureen O'Hara (14 heures, 16 heures, 18 heures, 20 heures & 22 heures).

* L'Action Christine
4, rue Christine
75006 Paris
Tél. : 01.43.25.85.78
contact@actioncinemas.com


Liens : Carol Reed | Otto Preminger

Par Julien Védrenne

Pied de page