Dépêche | Les 25 livres de l'année 2014 du Point

Venait-il de l'enclencher, tel un code secret reliant le piano à cette partie du mur ? Insensé ! Pourtant la porte était bien là, en train de s'ouvrir.
Alexis Aubenque - Ne crains pas la faucheuse
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 19 juin

Contenu

prix littéraire

MAJ mercredi 19 juin

Les 25 livres de l'année 2014 du Point
21/11/2014

Les 25 livres de l'année 2014 du <em>Point</em>
Si l'on retrouve quelques auteurs incontournables de l'année, d'Emmanuel Carrère à Lola Lafon en passant par Adrien Bosc ou Olivier Adam, la sélection des vingt-cinq ouvrages de l'année, élaborée par treize critiques littéraires de l'hebdomadaire Le Point, mélange allègrement essais et romans qu'ils soient français ou étrangers, et brasse plutôt large. Dans cette sélection, on découvre évidemment quelques romans k-librés comme Meursault, contre-enquête de Kamel Daoud chez Actes Sud et Le Chardonneret de Donna Tartt chez Plon sans oublier Le Fils de Philipp Meyer (Albin Michel) et surtout Extorsion de James Ellroy (Rivages) seul roman à faire partie d'une collection d'éditeur estampillée polar.

Sélection 2014 du Point :
- Le Royaume, d'Emmanuel Carrère (P.O.L.) ;
- Et dans l'éternité je ne m'ennuierai pas, de Paul Veyne (Albin Michel) ;
- Réparer les vivants, de Maylis de Kerangal (Verticales) ;
- Comme un chant d'espérance, de Jean d'Ormesson (Héloïse d'Ormesson) ;
- Le Météorologue, d'Olivier Rolin (Le Seuil) ;
- Le Chardonneret, de Donna Tartt, traduit de l'américain par Édith Soonckindt (Plon) ;
- Les Plaisirs cachés de la vie, de Théordore Zeldin (Fayard) ;
- Voltaire contre attaque, d'André Glucksmann (Robert Laffont) ;
- Et rien d'autre, de James Salter (L'Olivier) ;
- Changer de modèle, de Philippe Aghion, Gilbert Cette & Élie Cohen (Odile Jacob) ;
- Peine perdue, d'Olivier Adam (Flammarion) ;
- Mémoires : le temps des décisions : 2008-2013, d'Hillary Clinton, traduit de l'anglais par P. Chambon, L. Chemla, P. Chemla & O. Demange (Fayard) ;
- Meursault, contre-enquête, de Kamel Daoud (Actes Sud) ;
- L'Incolore Tsuruku Tazaki et ses années de pélerinage, de Haruki Murakami, traduit du japonais par Hélène Morita (Belfond) ;
- Un bon fils, de Pascal Bruckner (Grasset) ;
- Ça c'est fait comme ça, de Gérard Depardieu & Lionel Duroy (XO) ;
- En finir avec Eddy Bellegueule, d'Édouard Louis (Le Seuil) ;
- Le Fils, de Philipp Meyer, traduit de l'américain par Sarah Gurcel (Albin Michel) ;
- Confucius et les automates, de Charles-Édouard Bouée en collaboration avec François Roche (Grasset) ;
- La Petite communiste qui ne souriat jamais, de Lola Lafon (Actes Sud) ;
- Une constellation de phénomènes vitaux, d'Anthony Marra, traduit de l'américain par Dominique Defert (Jean-Claude Lattès) ;
- Constellation, d'Adrien Bosc (Stock) ;
- Pétain, de Bénédicte Vergez-Chaignon (Perrin) ;
- Le Ravissement des innocents, de Taiye Selasi, traduit de l'anglais par Sylvie Schneiter (Gallimard) ;
- Extorsion, de James Ellroy, traduit de l'américain par Jean-Paul Gratias (Rivages).

Le jury du Point se compose de treize critiques du journal : Claude Arnaud, Jean-Paul Enthoven, Marc Lambron, Marie-Françoise Leclère, Élisabeth Lévy, François-Guillaume Lorrain, Thomas Mahler, Julie Malaure, Valérie Marin La Meslée, Christophe Ono-dit-Biot, Michel Schneider, Albert Sebag & Laurent Theis.


Liens : Extorsion | Meursault, contre enquête | Le Chardonneret | Maylis de Kerangal | James Ellroy | Claire Gratias | Kamel Daoud

Par Julien Védrenne

Pied de page