Dépêche | Jean Narboni signe Samuel Fuller à L'Acacia (75)

Regarde les années. "1815-1905". 18 : la dix-huitième lettre de l'alphabet est le R !
Didier Leterq - Théo et l'énigme des diamants
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 15 septembre

Contenu

librairie

MAJ dimanche 15 septembre

Jean Narboni signe Samuel Fuller à L'Acacia (75)
10/12/2017

Jean Narboni signe Samuel Fuller à L'Acacia (75)
Il y a vingt ans disparaissait Samuel Fuller. &Eaute;crivain, réalisateur indépendant en marge (parfois) des grandes industries, l'homme était l'Histoire à lui tout seul du XXe siècle qu'il a traversé de façon active. Les éditions Allia avaient en leur temps publié sur étonnante autobiographie, Un troisième visage, les éditions Rivages s'étaient intéressé à deux de ses romans policiers. Récemment, Bach Films, Wilde Side et Sidonis ont republié de ses films (horrifique pour l'un, guerre et noirs pour les autres). Du 3 janvier au 15 février 2018, la Cinémathèque française lui consacrera une rétrospective. Pour l'heure, les éditions Capricci font paraître Samuel Fuller, un homme à fables, une biographie de Jean Narboni. De quelles fables parlons-nous ? Pour le savoir, rendez-vous ce jeudi 14 décembre 2017 à partir de 19 heures à la librairie L'Acacia (33/35 boulevard du Temple - 75003 Paris) afin d'avoir des éléments de réponse de la bouche même de l'écrivain biographe, et qui profitera de l'occasion pour dédicacer son dernier ouvrage.

Samuel Fuller, un homme à fables, de Jean Narboni (Capricci - 160 p. ; 18,00 €.)


Liens : Un troisième visage | L'Inexorable enquête | La Grande mêlée | Baïonnette au canon | Underworld USA | Samuel Fuller

Par Julien Védrenne

Pied de page