Dépêche | Doublet noir chez Marianne

Aucun des scripteurs ne se fit d'illusions quant à l'influence de la production de son autobiographie sur sa situation judiciaire.
Collectif - Le Livre des vies coupables : autobiographies de criminels (1896-1909)
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Frontière
Depuis les années 1970, l'Amérique mène la guerre contre la drogue. Elle l'a perdue et elle le sa...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

vendredi 15 novembre

Contenu

revue

MAJ vendredi 15 novembre

Doublet noir chez Marianne
15/08/2009

Doublet noir chez Marianne
Deux polars à l’honneur dans la partie "culture" du six cent quarante-troisième numéro de l’hebdomadaire Marianne : Viande froide, de Jean-Paul Brighelli (Balland) compté comme l’une des meilleures prospections de la semaine et au sujet duquel Olivier Maison écrit : "Un 'maure-nopoly' passionnant où l’île à la beauté vénéneuse est l’objet de toutes les convoitises." Une phrase parmi d’autres attestant que la plume du chroniqueur est bien à la mesure de l’enthousiasme que semble avoir éveillé en lui ce roman...
Quant aux Cœurs déchiquetés d’Hervé Le Corre (Rivages), Alain Léauthier l’érige en "Révélation de la semaine". Rien de moins. Décidément, on aime le polar chez Marianne. Mais il est vrai qu’on est encore sous le coup d’"Un été avec Marianne". Ces coups de cœur noirs sont-ils autre chose qu’un syndrome estival ? Réponse en septembre…


Liens : Viande froide | Jean-Paul Brighelli | Hervé Le Corre

Par Isabelle Roche

Pied de page