k-libre - l'équipe

Il se rendit compte soudain qu'elle était la seule femme à se promener dans ce parc sans être accompagnée. Il en déduisit que l'endroit devait être dangereux, soupçon confirmé lorsque les hommes se retournèrent pour continuer à la regarder. Ils ne la suivirent pas, mais il savait qu'ils en avaient envie. Une femme solitaire, c'était soit une offrande pour un homme, soit une créature en manque de discipline.
Elizabeth George - Le Cortège de la mort
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

On se souvient du nom des assassins
Dans l'un de ses premiers textes policiers, Léo Malet impliquait dans son intrigue une recherche auto...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 24 mai

Contenu

l'équipe de k-libre

Pied de page