k-libre - festival

Oui, c'est bien ça : lui comme Debré – surtout Debré -, aimeraient certainement que je fasse mes adieux à la 'Grande Maison'.
Claude Cancès - Histoire du 36 quai des Orfèvres
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 16 octobre

Contenu

Paris Polar 2012

MAJ dimanche 30 décembre 2012

Le festival

Cet événement annuel doit son existence à des circonstances si coutumières que l’on ne s’y attarde guère d’ordinaire – en l’occurrence les conversations quotidiennes papillonnantes de deux pères, Hervé Delouche et Serge Blisko, en faction devant les grilles de l’école que fréquentent leurs enfants pour guetter leur sortie. Cela remonte à 2002 ; Hervé Delouche était alors membre du bureau de l'association 813 (il en est actuellement le président) et Serge Blisko maire du XIIIe arrondissement. Revint souvent, dans les échanges, le désir d'Hervé Delouche d'organiser une manifestation consacrée au polar et qui vivifierait la vie culturelle de l'arrondissement. Serge Blisko lui prête une oreille attentive et, très vite, avec l'aide de l'équipe municipale en charge de la culture, se monte le premier Paris Polar.
Un "salon du polar" qui s'est d'emblée distingué de ses pairs en cela qu’Hervé Delouche a voulu éviter le traditionnel rassemblement de stands provisoires accueillant, le temps d'un week-end, une quarantaine d’auteurs assis à table derrière leurs bouquins, offerts aux questions et interpellations des visiteurs… Le festival prit donc la forme d'une série d'événements - expositions, projections cinématographiques, tables rondes, rencontres - ancrés dans plusieurs lieux de l'arrondissement et programmés sur une dizaine de jours. Paris Polar a rapidement trouvé son public et s'est tout naturellement installé de manière durable dans le calendrier culturel du XIIIe arrondissement parisien.
C'est aujourd'hui aux côtés de Jérôme Coumet, l'actuel maire du XIIIe, que se prépare le festival, avec un enthousiasme inchangé et une volonté toujours aussi forte chez tous les partenaires de continuer à mettre chaque année un peu de noir aux feux de l'automne…

Tous les événements sont gratuits et libres d'accès - "dans la limite des places disponibles" est-il précisé.
Paris polar bénéficie du soutien de la Semapa (Société d'économie mixte d'aménagement de Paris fondée en 1985 dont le rôle est de concevoir et de planifier des projets urbains) et du site Noir comme polar.

Cette édition

De l'hôpital Sainte-Anne au cinéma L'Escurial, ce ne sont pas moins de trois lieux envahis de noir l'espace de quatre jours qui vous sont proposés. Pendant cette neuvième édition de Paris Noir, il sera question d'enfermement, d'exploration de vastes contrées, de scènes de crime, de balais de différentes valeurs, d'humour dans le roman noir, de sombre passé, de concours de nouvelles et de jeux de piste. Il y aura de nombreuses expositions, une réunion d'associations policière et de bloggueurs. Le tout, vous l'aurez compris, dans une ambiance festive. Bien entendu, il incombe de rajouter les traditionnelles rencontres suivies de dédicaces avec les auteurs présents.

Liste des auteurs invités :
Abdel-Hafed Benotman, Paul Cabine, Myriam Congoste, Victor Del Árbol, Jeanne Desaubry, Pierre Dragon, Caryl Férey, Dominique Forma, Sébastien Gendron, Pierre Hanot, Craig Johnson, Marin Ledun, Karim Madani, Aurélien Molas, Jean-Bernard Pouy, Marie Neuser, Max Obione, Sébastien Rutès, Carlos Salem, Anne Secret, Romain Slocombe, Marc Villard & Marie Vindy.

Programme :

Vendredi 9 novembre :

Hôpital Sainte-Anne - Amphithéâtre Raymond Garcin - 1, rue Cabanis - 75014 Paris.

- 19 h 30 : rencontre-débat "Itinéraires de voleurs" - Myriam Congoste, infirmière et anthropologue, a pendant plusieurs années accompagné Youchka, cambrioleur, voleur de voitures, fourgueur d'or de casse... Elle raconte cette immersion dans Le Vol et la Morale (Anacharsis). Abdel-Hafed Benotman a braqué des banques, et cumulé dix-sept ans de prison. Il est écrivain et scénariste. Son roman autobiographique, Éboueur sur échafaud (Rivages) a obtenu le prix Thierry Jonquet. Tous deux évoqueront la vie ordinaire, et aussi marginale, des délinquants de profession.
Un médecin psychiatre de l'hôpital Sainte-Anne, partenaire du festival depuis la première édition en 2004, participera à la rencontre.
Animée par Gwenaëlle Denoyers et Hervé Delouche (813).

Samedi 10 novembre :

Mairie du 13e - 1, place d'Italie - 75013 Paris.

- 14 heures-19 heures : salon polar - pendant deux jours, la mairie est transformée en espace polar. Un salon polar s'installe dans la Salle des fêtes avec une trentaine d'écrivains en signature, - dont des auteurs de BD -, des libraires, un vaste choix d'occasions et de livres rares, des stands d'associations et de revues, et des expositions dont "Balade à L.A." de Dominique Forma, "Mauvais esprit" des Habits Noirs, et une installation d'Astrid Méry Sinivassin dans l'escalier d'honneur. Salle des fêtes.
- 14 h 30 : rencontre avec Craigh Johnson "chasseur d'histoires du Wyoming" - Craig Johnson a remporté le prix Nouvel Obs-bibliobs pour Little Bird et le Trophée 813 pour Le Camp des morts. Sont également parus en France L'Indien blanc et Enfants de poussière. Tous ses livres sont publiés aux éditions Gallmeister.
Animée par Gwenaëlle Denoyers et Hervé Delouche (813). Salle des fêtes.
- 14 h 30 : ateliers "Scène de crime" - l'Association culturelle du 36 quai des Orfèvres présente la reconstitution d'une scène de crime et vous propose de participer à des ateliers de prise d'empreintes et de recherche d'indices. Salle du fer à cheval.
- 16 heures : remise du prix "Concours de nouvelles" par Craig Johnson et Jean-Bernard Pouy. Salle des fêtes.
- 16 h 30 : table-ronde "Du rire dans le noir, le polar s'en paie une tranche" - humour décapant, décalé, débridé, le polar, genre sombre, sait aussi se dérider. Libérateur, subversif, ironique, le rire serait-il le moyen le plus efficace de dénoncer les errements d'une société ? Avec : Jean-Bernard Pouy (Sous le vent, avec Joe G. Pinelli, Jean-Claude Lattès ; Samedi 14, La Branche), Carlos Salem (Je reste roi d'Espagne, Actes Sud) et Sébastien Gendron (Quelque chose pour le week-end, Baleine).
Animée par Clémentine Thiebault (Noir Comme Polar) et Mikaël Demets (L'Accoudoir).Salle des fêtes.
18 heures : vernissage des expositions. Salle des fêtes.

Dimanche 11 novembre :

- 14 heures-19 heures : salon polar - pendant deux jours, la mairie est transformée en espace polar. Un salon polar s'installe dans la Salle des fêtes avec une trentaine d'écrivains en signature, - dont des auteurs de BD -, des libraires, un vaste choix d'occasions et de livres rares, des stands d'associations et de revues, et des expositions dont "Balade à L.A." de Dominique Forma, "Mauvais esprit" des Habits Noirs, et une installation d'Astrid Méry Sinivassin dans l'escalier d'honneur. Salle des fêtes.
- 14 h 30 : table-ronde "Des thrillers qui dépaysent, qui anticipent, qui dénoncent..." - en Argentine, aux côtés des disparus de la dictature et des Indiens massacrés et spoliés ; dans le Delta du Niger, région sacrifiée sur l'autel de l'exploitation pétrolière ; en Ardèche, avec les victimes des manipulations génétiques et des pouvoirs industriels... des romans noirs violents qui disent la réalité de notre monde. Avec : Caryl Férey (Mapuche, Gallimard "Série noire"), Aurélien Molas (Les Fantômes du Delta, Albin Michel), Marin Ledun (Dans le ventre des mères, Ombres noires).
Animée par Gwenaëlle Denoyers et Hervé Delouche (813). Salle des fêtes.
- 14 h 30 : ateliers "Scène de crime" - l'Association culturelle du 36 quai des Orfèvres présente la reconstitution d'une scène de crime et vous propose de participer à des ateliers de prise d'empreintes et de recherche d'indices. Salle du fer à cheval.
- 16 heures : remise du prix "Les Balais d'or du concierge masqué" - tout au long de l'année, un jury de huit blogueurs spécialisés dans le polar et de passionnés du genre sélectionne son préféré du mois parmi les auteurs interviewés par le Concierge Masqué. Peu avant la remise des prix, le jury se réunira pour délibérer et choisir le Balai d'Or, le Balai d'Argent et le Balai de Bronze. Salle des fêtes.
- 16 h 15 : table-ronde "Les Brumes du passé, quand le polar fouille l'histoire" - parce que explorer les zones troubles du passé permet souvent d'éclairer le présent et que le polar est un genre qui permet d'aller où les autres ne vont pas... Avec : Victor Del Árbol (La Tristesse du samouraï, Actes Sud), Romain Slocombe (Shanghai Connexion, Fayard ; Monsieur le Commandant, Nil) et Anne Secret (Les Villas rouges, Le Seuil ; Moskova, In8).
Animée par Clémentine Thiebault (Noir Comme Polar) et Mikaël Demets (L'Accoudoir). Salle des fêtes.
- 16 h 30 : ateliers "Scène de crime" - l'Association culturelle du 36 quai des Orfèvres présente la reconstitution d'une scène de crime et vous propose de participer à des ateliers de prise d'empreintes et de recherche d'indices. Salle du fer à cheval.
- 18 heures : remise des prix du jeu de piste "Échec et mat dans le 13e". Salle des fêtes.

Lundi 12 novembre :

Cinéma L'Escurial - 11, boulevard de Port-Royal - 75013 Paris.

- 20 heures : projection de film noir The Offence, de Sydney Lumet avec Sean Connery et Trevor Howard. (États-Unis. 1973. 107 min. VOST) - Un violeur d'enfants terrorise une banlieue anglaise sordide. Un soir, un homme éméché, Kenneth Baxter, est arrêté et conduit au commissariat. Convaincu qu'il s'agit du coupable, l'inspecteur Johnson mène un interrogatoire musclé...
Réalisé en 1973, The Offence est resté inédit en France jusqu'en septembre 2007, le distributeur de l'époque considérant que la noirceur du film pourrait nuire à l'image de son acteur principal. À mille lieues de l'élégance charismatique de James Bond, Sean Connery trouve-là un des contre-emplois les plus risqués de sa carrière. The Offence porte toutes les obsessions du réalisateur de Douze hommes en colère à un point d'incandescence radical et parfois émouvant.
La projection sera suivie d'un débat avec François Guérif.
Entrée libre dans la limite des places disponibles.

Parmi les invités : Abdel-Hafed Benotman | Jeanne Desaubry | Pierre Dragon | Caryl Férey | Dominique Forma | Sébastien Gendron | Pierre Hanot | Craig Johnson | Marin Ledun | Karim Madani | Aurélien Molas | Marie Neuser | Max Obione | Jean-Bernard Pouy | Sébastien Rutés | Carlos Salem | Anne Secret | Romain Slocombe | Marc Villard | Marie Vindy

Pied de page