k-libre - festival

Semblablement au premier jour des soldes, qui déclenche dans le cerveau humain hystérie, absence de pensée et conformisme, tout ce qui déparasitait la plume, déterrait le ver, sondait la vase, grattait le fumier ou bullait sur un perchoir, se mit en branle au son de la première basse. Alors déboula ventre à terre, l'œil rivé, bec tendu, une gent ailée survoltée, mélangeant ses plumages roux, noirs ou tachetés.
Framuso - La Dent de Charlie
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 14 octobre

Contenu

Blues & Polar 2009

MAJ lundi 24 août 2009
Affiche Blues & Polar 2009
Pays : France

Blues & Polar 2009



Adresse : Montée de l'adrech, Rue des myosotis, 04100 Manosque
E-mail : contact@blues-et-polar.com
Téléphone : 06.71.78.05.12
Site : http://www. blues-et-polar.com

Le festival

Petit historique avant la création de l'association Blues & Polar qui organise depuis 2011 le festival Blues & Polar : au Mas de la Charbonnière près Manosque l'association Appel d'Art propose des cours de dessin, de poterie et de céramique. Des expositions sont continument organisées, selon une périodicité mensuelle ou bimestrielle. En 2003, il y eut rupture dans cette continuité : un des artistes prévus au calendrier fut contraint à la défection... Pour combler le blanc que laissait cette absence, le journaliste Jean-Pierre Tissier, (La Provence), dont l'épouse est membre d'Appel d'Art, offrit d'exposer des photographies qu'il avait prises quelque trente ans auparavant de célèbres groupes de rock/blues – Muddy Waters notamment – restées inédites. À peu près en même temps il rencontrait, pour une interview, Franz-Olivier Giesbert qui, entre autres activités, animait alors l'émission Culture et Dépendances sur France 3, et venait du publier Mort d'un berger. Une sympathie réciproque naquit et Jean-Pierre Tissier invita l'écrivain à venir dédicacer son livre au Mas de la Charbonnière. René Frégni, auteur de romans noirs noir vivant à Manosque, était aussi de la fête : pendant toute une journée, la littérature noire jouxta la photo et la musique. Tout cela s'accorda fort bien et décision fut prise de remettre ça l'année suivante – à nouveau une journée de dédicace assortie d'une exposition.
En 2005 la manifestation gagne en durée, se structure autour d'un thème et bénéficie des premières subventions... La machine "Blues & Polar" est lancée – et bien lancée : le festival dure aujourd'hui six jours pleins et les aides institutionnelles (communauté de communes Lubéron-Durance-Verdon, conseils régional et général, ville de Manosque) se complètent, depuis quatre ans, du soutien des Pompes funèbres générales – pour un festival noir, on ne saurait imaginer plus pertinent parrainage !

En ce qui concerne le choix du thème - les faits divers, la vengeance, le mensonge... - et des invités, il revient presque entièrement à Jean-Pierre Tissier qui, pour l'organisation proprement dite, est secondé par une vingtaine de membres d'Appel d'Art, tous bénévoles et forts d'un imperturbable enthousiasme. Reste à préciser que les animations, hors boissons et restauration, sont gratuites à l'exception des films projetés au cinéma Le Lido et que les subventions sont intégralement réinvesties dans la logistique et la rémunération des musiciens invités... "Volonté d'éducation populaire !" a souligné Jean-Pierre Tissier au téléphone – la veille de l'ouverture 2009 et en plein coup de feu, il a eu la gentillesse de dégager un peu de son temps pour répondre à la curiosité d'une certaine k-libriste... qui se montrerait par trop ingrate envers son aimable interlocuteur si elle s'abstenait d'ajouter que Jean-Pierre Tissier a commencé sa carrière par le photo-reportage footballistique - il a collaboré entre autres à But, Miroir du football, Mondial... - et qu'en dehors de son travail de journaliste, outre le temps qu'il consacre à l'organisation du festival Blues & Polar, il a été harmoniciste-chanteur pendant sept ans au sein du groupe Rockset.
Fin 2011, l'association du même nom - Blues & Polar - est créée pour permettre au festival d'exister en une parfaite et totale autonomie. C'est ainsi qu'en 2011, sous la présidence de Jean-Pierre Tissier, la neuvième édition peut se targuer d'être à cent pour cent Blues & Polar. Une situation qui depuis perdure pour le plus grand plaisir de ses organisateurs !I. Roche/k-libre

Cette édition

... sera la septième et aura pour thème "Le Mensonge" avec, en exergue, cette citation de Jean Giono :
Pour une vérité, il y a cent mensonges possibles. Donc la liberté est du côté du mensonge !
Pendant cinq jours, Manosque et Gréoux-les-Bains vont se mettre à l'heure bleu-noir d'un festival qui, à l'instar de beaucoup de ses semblables, allie musique, littérature et beaux-arts. Entre concerts, expositions et rencontres en librairies, le programme est dense et les visiteurs auront de quoi satisfaire leurs curiosités, quelle que soit leur couleur de prédilection...

PROGRAMME
Lundi 24 août :

18 h 45,Terrasse des marronniers à Gréoux-les-Bains, café littéraire des Amis de Lucien Jacques. Entrée libre et gratuite.
Mardi 25 août :
Chapelle de Toutes-Aures de Manosque, "Polar et terroir". 18 heures : lecture d’un procès en adultère à Manosque en 1633 par Léone Caffarel et les Diseurs d’archives. 19 heures : rencontre animée par Jean-Pierre Tissier et René Frégni avec Marie-Noël Paschal pour la sortie de son premier polar Ta mort sera mon chef d’œuvre et Clémence Lorde pour son premier roman Seventies les Menteurs. 19 h 30 : dégustation de la cuvée Blues & Polar du Domaine de Régusse AOC Coteaux de Pierrevert et concert en avant-première du Trio Agast (jazz’Oc). 21 h 15 : au cinéma Le Lido projection de Au cœur du mensonge de Claude Chabrol avec Jacques Gamblin, Antoine de Caunes, Bulle Ogier et Sandrine Bonnaire.
Mercredi 26 août :
Librairie Le Poivre d’âne de Manosque : "Le polar historique et gastronomique". 18 heures : place de l’Hôtel de ville, débat animé par Nicole Jumel et Jean-Pierre Tissier (La Provence) autour du mensonge historique avec Michèle Barrière pour son roman Meurtres au potager du Roy (éditions Agnès Vienot) et Henri Coupon pour son roman Le Grand fléau de la peste de 1720 (éditions Auberon). 19 h 30 : apéro-musical avec Pierre Meige (chanson française) et dégustation (offerte) de la cuvée Blues & Polar du Domaine de Régusse 2008. 21 h 15 : au cinéma Le Lido, projection du film Le Festin de Babette de Gabriel Axel, avec Stephan Audran (entrée : 5 € ou 3,80 € - tarif Repérages ).
Jeudi 27 août :
Librairie Le Poivre d’âne de Manosque : "Du blues au rock via le polar". 18 heures : place de l’Hôtel de ville, débat animé par Jean-Pierre Tissier (La Provence) avec Michel Embareck, critique rock et auteur de nombreux polars dont Les Anges sauvages qui vient de sortir, et La Mort fait mal paru à l’Écailler du sud ; Philippe Carrese, romancier-cinéaste-musicien-dessinateur... auteur notamment du Jardin des délices (pour lecteurs adolescents) vient d’obtenir le Prix du Carré des écrivains 2008 à Marseille, et Pierre Meige, chanteur-écrivain, qui sort son premier polar 18 Extrême rock à L’Écailler du sud. 19 h 30 : apéro-musical avec les Fonds’Tiroir (Des Stones à Clash). 21 heures : au cinéma Le Lido, double projection. En avant-première J’ai attendu le diable de Damien Mandouze avec Jean-Paul Avelaneda et Dave Dekker(52 mn). Suivi de Du Mali au Mississippi (2004) de Martin Scorsese (1 h 17). Entrée : 5 € ou 3,80 € (tarif Repérages).
Vendredi 28 août :
Mas de la Charbonnière (route de Sainte-Tulle à Manosque) : "Les coups de cœur du 7e festival". 18 heures : débat avec Béatrice Nicodème, Marc Menant (La Médecine nous tue..., éditions du Rocher), Marcus Malte (auteur entre autres de Garden of Love, paru chez Zulma et maintes fois récompensé) et le juge Jean-Michel Lambert, qui vient de publier son nouveau roman, Un monde sans vérité, aux éditions Bernard Pascuito. 19 h 30 : inauguration du festival et de l’exposition rétrospective (posthume) des dessins de Michel Payot, présentation du couteau Blues & Polar imaginé et réalisé par Gérard Moine et l’équipe artistique du Silo de Valensole, sculptures de Franck Areno et dégustation (offerte) de la cuvée spéciale Blues & Polar 2008 AOC Coteaux de Pierrevert du Domaine de Régusse. 20 heures : concert Honey Hush. 21 h 15 : projections en plein air dans le pré de la Charbonnière. En avant-première : La Sénorita, court métrage tourné à Manosque et Volx par l’équipe technique de Plus belle la vie (France 3), avec Antoine Coesens, Audrey Gini et Michel Cordes. Suivi de Garde à vue de Claude Miller (1981) avec Lino Ventura, Romy Schneider, Michel Serrault...(1 h 25). Tous les événements du Mas de la Charbonnière sont gratuits.
Samedi 29 août :
Mas de la Charbonnière : "Le mensonge au cœur de la Résistance". 16 h 30 : lecture par Dominique Zamparini d'extraits du livre Et les enfants furent sauvés de Didier Nebot. 17 h 30 : débat sur le mensonge, animé par Jean-Pierre Tissier (La Provence) et l'historien Marc Donato, avec Didier Nebot, Marie Wodowska (rescapée hébergée à la Sainte-Baume pendant la guerre), frère Henri Dominique (actuel responsable de l’hostellerie de la Sainte-Baume), Franz-Olivier Giesbert et Me Gilbert Collard (parrains du festival) et Didier Pillet (PDG La Provence). 19 heures : Didier Nebot, Franz-Olivier Giesbert, Gilbert Collard et les écrivains encore présents au festival dédicaceront leurs ouvrages. 19 h 30 : apéro musical avec Friends & Co. 21 heures : concert final avec Mercy (blues-rock). Toutes ces animations sont gratuites.

Parmi les invités : Michèle Barrière | Philippe Carrese | Marcus Malte | Béatrice Nicodème

Pied de page