k-libre - festival

Les longues soirées passées à chercher des renseignements, à traquer des ombres insaisissables, à consulter des listes sans fin menant la plupart du temps à une impasse, les criminels endurcis qu'une simple erreur de procédure laissait ressortir libres dans la rue, un sourire cruel déformant leurs lèvres, tout cela la minait en profondeur sans qu'elle le reconnaisse. L'avouer, encore plus à soi-même, était synonyme de renoncement, d'abandon.
Jacques Saussey - La Pieuvre
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

1994
Il est très symbolique que le troisième roman d'Adlène Meddi s'ouvre et se clôture par une scène ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 21 novembre

Contenu

Festival polar de Cognac 2009

MAJ samedi 17 octobre 2009

Le festival

L'aventure a commencé en 1996, à l'initiative de Bernard Bec, membre de l'association 813, qui souhaitait mettre en place une manifestation spécifiquement littéraire qui puisse compléter ce que le Festival du film policier apportait déjà au polar via le Septième art - et quelques prix littéraires. Le premier Polar & Co suscita tout de suite l'intérêt de la ville de Cognac, qui proposa des subsides afin que l'événement puisse être reconduit. Cela incita Bernard Bec à fonder une association - elle aussi nommée Polar & Co.

Polar & Co revient, depuis, à chaque automne, prenant d'année en année un peu plus d'ampleur. Par exemple en 2005 avec la création du prix Intramuros, décerné par un jury de lecteurs détrenus dans les établissements pénitentiaires de la région Poitou-Charentes, remis au mois de juin. Puis en 2009 avec l'instauration des premières "journées Intramuros" - une journée de rencontres auteurs/détenus précédant celle de la remise du prix, où ces mêmes auteurs signent en milieu ouvert cette fois....
En 2007, le Festival du film policier de Cognac donnait sa dernière séance avant de muter vers Beaune. Mais la région n'en demeure pas moins propice au polar...
2009 sonne le glas de Polar & Co, et 2010 voit l'apparition du Festival polar de Cognac, lequel s'ouvre au cinéma, au théâtre et à la télévision.

Cette édition

2009 marquant le vingtième anniversaire de la mort de Georges Simenon, la thématique du quatorzième salon policier de Cognac était toute trouvée - hommage sera donc rendu au grand romancier. Mais le programme montre clairement que les organisateurs ont regardé bien au-delà de la "planète Simenon". Fort de ses sept mécènes institutionnels et privés, ce 14e salon Polar & Co aura, avec quarante romanciers et vingt auteurs de BD invités, et cinq prix littéraires décernés - romans et bandes dessinées - la saveur dense d'un "noir" très très serré. À déguster sans modération pourtant, au rebours de la boisson reine de ces lieux qui, pour être délicieuse et très prisée semble-t-il d'un certain commissaire Maigret, n'en requiert pas moins quelque parcimonie dans sa consommation, sauf à vouloir se brouiller les idées...
Les diverses animations - en accès gratuit - se répartiront, comme chaque année, entre la salle de congrès de La Salamandre et le couvent des Récollets.

PROGRAMME
Débordant légèrement des limites chronologiques du festival, deux expositions seront visibles du 12 au 18 octobre au couvent des Récollets, de 9 h 30 à 12 h 30 puis de 14 h 30 à 19 heures : "Peintures australiennes" - toiles du peintre Bernard L'Hostis - et "Un jour sans lune", série de photographies réalisées par Jean-Daniel Guillou qui suit depuis plusieurs années deux familles manouches résistant tant bien que mal au modernisme.
Bien qu'affichant comme dates "officielles" les 17 et 18 octobre, le festival ouvre le feu dès le vendredi...
Vendredi 16 octobre :
Conférence itinérante, donnée d'abord à la bibliothèque d'Ars à 14 h 30 puis à la médiathèque de Châteaubernard à 18 heures, animée par Gérard Streiff et proposant de retracer l'"Histoire du roman policier, d'Arsène Lupin à Fred Vargas".
À 19 h 30 à La Salamandre, représentation théâtrale. Des étés de sauterelles, de et avec Cécile Auclert, montre Frédéric Chopin et George Sand à Nohant...
En fin de soirée, remise des cinq prix littéraires - prix Polar, prix Polar international, prix Polar jeunesse, prix Cognac du meilleur album "série" et prix Cognac du meilleur album "one-shot".
Samedi 17 octobre :
À 10 heures à La Salamandre, carte noire à Pierre Assouline dont l'Autodictionnaire de Simenon vient juste de sortir. Suivra la projection de Panique, de Julien Duvivier (1946) avec Michel Simon, Viviane Romance…
À 14 h 30 à La Salamandre, débat avec Xavier-Marie Bonnot (journaliste et réalisateur), Benoît Collombat (journaliste), Paul Lefèvre (Journaliste), Jean-Pierre Larminier (romancier) et Denis Seznec (petit-fils de J.M.G. Seznec) : "Polars, la Fiction au secours de la Réalité ?". Ce débat sera suivi de la projection du film documentaire Un juge est mort réalisé par Xavier-Marie Bonnot et traitant de l’assassinat du juge Michel.
À 19 h 30 à La Salamandre, représentation de Lettre à mon juge, adaptation scénique du roman éponyme de Georges Simenon, écrite et interprétée par Robert Benoît.
Dimanche 18 octobre :
À 10 heures, à La Salamandre, rencontre avec Paul Mercier, auteur de Les Chemins charentais de Simenon paru aux éditions Le croît vif et de Maigret : Mode d’emploi paru aux éditions du Céfal.
À 11 heures à La Salamandre, rencontre avec John Simenon, "Simenon raconte Simenon". Rencontre suivie de la projection d’une interview de Georges Simenon signée Thierry Masselot et diffusée le 7 septembre 1978 sur la Télévision Suisse Romande dans le cadre de l’émission "À témoin".
À 14 h 30 à La Salamandre, projection en avant-première du téléfilm L’Affaire Nicolas Le Floch d'après le roman éponyme de Jean-François Parot, adaptation signée Hughes Pagan, avec, à la réalisation, Nicolas Picard-Dreyfuss. La projection aura lieu en présence de Hugues Pagan, Nicolas Picard-Dreyfuss, et de Jérôme Robard qui interprète le rôle de Nicolas Le Floch.

Le samedi et le dimanche, les auteurs invités rencontreront les lecteurs et signeront leurs livres à la librairie et à la bouquinerie, qui demeureront ouvertes de 9 h 30 à 12 h 30 et de 14 h 30 à 19 heures.
Pendant ces deux jours, deux expositions seront visbles à La Salamandre, les "Couvertures du Livre de Poche" signées du peintre Marc Taraskoff, et des planches originales du dessinateur Le Hir tirées du tome 1 de Sherlock, série publiée aux éditions Glénat. À noter que Le Hir est aussi l'auteur de l’affiche de ce 14e Polar & Co.

À la périphérie du festival, trois de ses partenaires organisent des animations spécifiquement "simenoniennes". L'association des commerçants cognaçais "Ma vie en ville" propose un "spécial Simenon" préparé par Sophie Bonnefond ; à la bibliothèque municipale de Cognac, Ketty Millet anime des ateliers d'écriture et des lectures autour du roman Lettre à mon juge, et le Conseil général de la Charente offre trois cent cinquante exemplaires du livre de Paul Mercier La Botte secrète de Maigret : le verre de cognac - ou les usages sociaux du cognac dans les interrogatoires du commissaire Maigret.

Parmi les invités : André Fortin | Karine Giébel | Mary Hoffman | Jean-Pierre Larminier | Pierre-Alain Mesplède | Benoit Séverac | Gérard Streiff | Jan Thirion | Zolma

Pied de page