k-libre - festival

Cook et Woeps déjeunèrent chez Max, et discutèrent onomastique, idiophénomènes, diphtongues centralisées et homicide involontaire.
David Carkeet - Le Linguiste était presque parfait
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 21 octobre

Contenu

Paris Polar 2009

MAJ lundi 02 novembre 2009

Le festival

Cet événement annuel doit son existence à des circonstances si coutumières que l’on ne s’y attarde guère d’ordinaire – en l’occurrence les conversations quotidiennes papillonnantes de deux pères, Hervé Delouche et Serge Blisko, en faction devant les grilles de l’école que fréquentent leurs enfants pour guetter leur sortie. Cela remonte à 2002 ; Hervé Delouche était alors membre du bureau de l'association 813 (il en est actuellement le président) et Serge Blisko maire du XIIIe arrondissement. Revint souvent, dans les échanges, le désir d'Hervé Delouche d'organiser une manifestation consacrée au polar et qui vivifierait la vie culturelle de l'arrondissement. Serge Blisko lui prête une oreille attentive et, très vite, avec l'aide de l'équipe municipale en charge de la culture, se monte le premier Paris Polar.
Un "salon du polar" qui s'est d'emblée distingué de ses pairs en cela qu’Hervé Delouche a voulu éviter le traditionnel rassemblement de stands provisoires accueillant, le temps d'un week-end, une quarantaine d’auteurs assis à table derrière leurs bouquins, offerts aux questions et interpellations des visiteurs… Le festival prit donc la forme d'une série d'événements - expositions, projections cinématographiques, tables rondes, rencontres - ancrés dans plusieurs lieux de l'arrondissement et programmés sur une dizaine de jours. Paris Polar a rapidement trouvé son public et s'est tout naturellement installé de manière durable dans le calendrier culturel du XIIIe arrondissement parisien.
C'est aujourd'hui aux côtés de Jérôme Coumet, l'actuel maire du XIIIe, que se prépare le festival, avec un enthousiasme inchangé et une volonté toujours aussi forte chez tous les partenaires de continuer à mettre chaque année un peu de noir aux feux de l'automne…

Tous les événements sont gratuits et libres d'accès - "dans la limite des places disponibles" est-il précisé.
Paris polar bénéficie du soutien de la Semapa (Société d'économie mixte d'aménagement de Paris fondée en 1985 dont le rôle est de concevoir et de planifier des projets urbains) et du site Noir comme polar.

Cette édition

Pour la sixième année consécutive, le XIIIe arrondissement de Paris va vivre à l'heure noire dix jours durant... Comme de coutume des événements très divers sont proposés au public, sans qu'il y ait à proprement parler de thème directeur. L'on remarquera toutefois que deux noms fameux émergent - celui de Dashiell Hammett, sujet d'une grande exposition à la BiLiPo à partir du 6 novembre 2009 et jusqu'au 27 mars 2010, ainsi que celui de Thierry Jonquet, disparu en août dernier, à qui il sera rendu hommage. C'est d'ailleurs une de ses citations qui figure en exergue du programme de cette sixième édition du festival - "En lisant les journaux je suis consterné par la violence qu'ils décrivent, par la barbarie de notre monde. Au lieu de ruminer cela tout seul dans mon coin, j'écris des romans à partir de ce matériau de faits divers." (Thierry Jonquet)

PROGRAMME
Du 3 au 13 novembre :

Exposition "Scènes de crime" - photographies signées Hermance Triay, à la galerie Bièvre de la mairie du XIIIe.
Vendredi 6 novembre à 20 h 30 :
Concert "Noir Lyrics". Les plus illustres chansons de films noirs ou policiers sont interprétées par la soprano Ethel Brizard, accompagnée à la guitare par Nicolas Sornaga.
Paris Ateliers, 11 place Nationale.
Lundi 9 novembre à 20 h 30 :
Hommage à Thierry Jonquet au Théâtre 13. Martine Laval, critique littéraire à Télérama, Patrick Bard, écrivain et photographe, Michel Besnier, écrivain, professeur de lettres et Patrick Mosconi, écrivain et éditeur, évoqueront le romancier disparu cet été. Des extraits de ses textes seront lus par Benjamin Rataud.
Théâtre 13, 103 bd. Auguste Blanqui.
Mardi 10 novembre à 20 heures :
Projection de 7 h 58 ce samedi-là (Before the Devil Knows You’re Dead), de Sidney Lummet (2007).
MK2 Bibliothèque, 128/162 av. de France.
Jeudi 12 novembre à 20 h 30 :
Soirée Dashiell Hammett. Avec Natalie Beunat, traductrice, Michel Boujut, critique et écrivain, François Guérif, éditeur, Stéphane Michaka, écrivain. Débat animé par Hervé Delouche, président de l'association 813.
Centre Dunois, 61 rue Dunois.
Vendredi 13 novembre à 19 h 30 :
Conférence animée par Hervé Delouche, "Le médecin légiste : entre réalité et fantasme". Avec Michel Sapanet, médecin légiste auteur des Chroniques d’un médecin légiste, Marie Guilmineau, créatrice de la série Boulevard du palais, Karine Spreuzkouski, scénariste pour les séries R.I.S. Police scientifique et Section de recherches et un médecin psychiatre de l’hôpital Sainte-Anne.
Hôpital Sainte-Anne, Amphithéâtre Pierre Deniker - SHU, 1 rue Cabanis.
Samedi 14 novembre à 16 heures :
Franck Thilliez (Fractures, Le Passage) et Henri Lœvenbruck Les Cathédrales du Vide, Flammarion) dédicaceront leurs livres au rayon "polar" de la FNAC Italie 2.
FNAC Italie 2, 30 avenue d'Italie.

Parmi les invités : Natalie Beunat | Henri Lœvenbruck | Stéphane Michaka | Franck Thilliez

Pied de page