k-libre - festival

Introduits au cœur des lieux du crime, les reporters mènent l'enquête comme de véritables détectives. Portés par le succès du roman policier, ils font vivre à leurs lecteurs la quête des indices, émettent des hypothèses et s'octroient de plus en plus le rôle du limier.
Alain Denizet - L'Affaire Brierre : un crime insensé à la Belle Époque
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Frontière
Depuis les années 1970, l'Amérique mène la guerre contre la drogue. Elle l'a perdue et elle le sa...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

vendredi 15 novembre

Contenu

Corsicapolar 2010

MAJ mercredi 03 novembre 2010

Le festival

La première édition du festival a eu lieu en juillet 2007, à l'initiative de l'association Corsicapolar, elle-même créée en mars 2007 par Jean-Pierre Orsi, à qui ont vite emboîté le pas Ugo Pandolfi et Jean-Paul Ceccaldi (d'autres auteurs ont suivi et ils sont aujourd'hui plus de quarante, corses et méditerranéens, à être membres de l'association). Le festival est l'aspect le plus visible de ses actions - et le plus spectaculaire. Pendant trois jours il investit la place Foch, au cœur d'Ajaccio - mais débute à Marseille au moment où les invités non-insulaires sont embarqués à bord d'un ferry de la SNCM.
Son accès est entièrement libre et gratuit. La littérature policière n'est pas la seule attraction du festival : les visiteurs peuvent profiter de l'occasion pour se sustenter d'un spuntinu sur le pouce et déguster divers produits du terroir corse...

Plusieurs partenaires soutiennent le festival : la Collectivité territoriale de Corse, le Conseil général de la Corse du sud, la Ville d’Ajaccio, la SNCM et la radio de service public Radio Bleu Frequenza Mora.

Cette édition

Cette année encore l'île de Beauté s'ouvre à l'été en mettant du noir à sa boutonnière sud... À Ajaccio, place Foch, l'association Corsicapolar organise le 4e festival du polar corse et méditerranéen. La SNCM affrètera à nouveau l'un de ses ferries - le Danielle Casanova - pour assurer le transport des auteurs invités entre Marseille et Ajaccio. Une quinzaine de non-insulaires en tout qui, durant les deux traversées, joueront les prolongations festivalières et dédicaceront leurs ouvrages à tout passager-lecteur qui les sollicitera. Le partenaire de toujours Radio Bleu Frequenza Mora sera aussi de la fête.
Avant de scruter le programme au jour le jour, voici la liste des invités (compte non tenu de l'ordre alphabétique, ni d'aucun autre ordre d'ailleurs) :
Gilles Del Pappas, Adlene Meddi, Marie-Hélène Ferrari, André Fortin, Valerio Evangelisti, Jeanne Tomasini, Jean-Luc Luciani, Massimo Carlotto, Danielle Piani, André De Rocca, Elena Piacentini, Michel Jacquet, Ugo Pandolfi, Jean-Pierre Arrio, Janis Ostiémi, Serge Scotto, André Mastor, Jean-Paul Ceccaldi, Jean-Louis Tourné, Roger Martin, Paul Milleliri, Franck Membribe, Jean-Pierre Santini, Jacques Mondoloni, Kentaro Okuba, Jean-Pierre Petit, Jean-Pierre Simoni, Joëlle Delange, Jean-Louis Moracchini, Isa Dedeau, Paul Carta, Jocelyne Sauvard, François Balbi, Patricia Parry, Jean-Pierre Orsi, Denis Blémont-Cerli, Arlette Shleifer, Florence Bremier, Peter May, Jean-Pierre Cagnat.

PROGRAMME
Jeudi 8 juillet

Les auteurs non insulaires embarquent à Marseille à bord du Danielle Csanova. Rencontres et dédicaces, déjà...
Vendredi 9 juillet
Le festival commencera d'accueillir les visiteurs à partir de 10 heures. Les invités dédicaceront et bavarderont avec qui le souhaitera sans interruption jusqu'à... minuit ! Cette très longue journée noire sera marquée par deux événements :
- Un débat à 17 heures, "Faits divers et diversité des écritures noires". Comment les auteurs de romans utilisent et transforment le fait divers dans leurs œuvres ? De la matière brute à l’imaginaire, après Edgard Poe, Guy de Maupassant, Jean-Marie Gustave Le Clézio.
- Et la réception officielle à 19 heures.
Samedi 10 juillet
Dès 10 heures, accueil des visiteurs. Et comme la veille, les auteurs seront disponibles pour leurs lecteurs de l'ouverture jusqu'à minuit. Trois animations feront saillie :
- Un débat à 18 heures, "D’ici ou d’ailleurs. Le génie des lieux influence-t-il les auteurs de polar ?" Polars et géolocalisation. Écrit-on de la même manière selon l'endroit où l'on se trouve ?
- La présentation d'une pièce de théâtre écrite spécialement pour le festival par Michel Jacquet à 19 heures,
- et à partir de 20 h 30, le groupe Off-Duty Clown apportera un peu de sel rock.
Dimanche 11 juillet
L'accueil des visiteurs commence toujours à 10 heures et les dédicaces se prolongent jusqu'à minuit.
- Le débat du jour, à 11 heures, aura pour thème "Dicte ta mer. Le Mare Nostrum, obstacle à franchir ou lien entre les hommes ?"
- À midi les lauréats du deuxième prix d'écriture de nouvelles policières in lingua corsa seront désignés.
- À 17 heures, tirage des bons de soutien au festival - on peut gagner, paraît-il, de nombreux lots...
Lundi 12 juillet
Le festival se clôt en douceur, avec la poursuite des dédicaces pour les auteurs non insulaires qui rejoindront le continent à bord du Danielle Casanova.

Tout au long des trois journées, auteurs et amateurs de polar seront interviewés par l'équipe de Radio Bleu Frequenza Mora, et les rencontres seront accompagnées de chants et de morceaux instrumentaux méditerranéens.

Parmi les invités : Florence Bremier | Massimo Carlotto | Jean-Paul Ceccaldi | Gilles Del Pappas | Valerio Evangelisti | André Fortin | Jean-Luc Luciani | Adlène Meddi | Franck Membribe | Janis Otsiémi | Patricia Parry | Éléna Piacentini | Serge Scotto | Arlette Shleifer

Pied de page