k-libre - festival

Son œil de verre brillait d'un éclat fixe et c'était bien ce qui était en lui le plus vivant.
Raymond Chandler - Un tueur sous la pluie
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Frontière
Depuis les années 1970, l'Amérique mène la guerre contre la drogue. Elle l'a perdue et elle le sa...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 12 novembre

Contenu

La Canourgue Noire 2010

MAJ jeudi 29 juillet 2010

Le festival

C'est en juillet 2005 que La Canourgue, pittoresque village de Lozère, a pour la première fois viré au noir le temps d'un week-end, grâce à l'initiative de l'Association des commerçants locaux. Beaucoup d'entre eux, fervents amateurs de polars, ont décidé de se mobiliser pour faire venir chez eux quelques auteurs, pensant du même coup apporter un surcroît d'animation bienvenu à leur petit coin de campagne. Ce fut un succès et depuis, chaque année, ces rencontres sont reconduites. Elles ont très vite acquis une notoriété certaine tout en restant modestes - le nombre d'auteurs invités tourne autour de 7 - et en 2008, les fondateurs ont estimé préférable de se constituer en association indépendante, à laquelle ils ont donné le nom de l'événement, soit... La Canourgue Noire, en toute simplicité !
À La Canourgue comme ailleurs lorsque se tient un festival ou un salon, les lecteurs rencontrent des auteurs, les auteurs signent et dédicacent, et l’on débat de sujets graves – par exemple "Polar et corruption" (2009). Mais on s’amuse beaucoup aussi : il y a des concerts, une projection cinématographique en plein air, un tournoi de pétanque... L’ambiance est festive et bon enfant, aussi les Canourguais préfèrent-ils éviter le "festival" autant que le "salon" au profit de la "grande fête de village", appellation peut-être moins évocatrice de littérature mais qui ne trompe pas quant au caractère associatif et généreux de la manifestation. Car les moyens financiers sont maigres : l'association organisatrice ne perçoit aucune subvention en dehors de ce que lui accordent la Mairie et le Conseil général. Elle ne peut compter (c’est le cas de l’écrire) que sur ses partenaires, c’est-à-dire les commerçants et les trois restaurateurs du village, et sur l’huile de coude assaisonnée au jus de neurones que lui servent tout au long de l’année ses membres, tous plus actifs les uns que les autres. On citera parmi eux le romancier-photoreporter Patrick Bard, Canourguais d’adoption, chargé de contacter les auteurs et de leur signifier leur invitation – non pas à comparaître mais à participer aux réjouissances.

On craindra, bien sûr, que le manque de moyens rende par trop précaire la situation de La Canourgue Noire ; mais il y a chez ces passionnés de polar un tel enthousiasme, une telle volonté joyeuse d’honorer leur littérature préférée que cette seule énergie rayonnante pourrait suffire à assurer longue vie à la "grande fête de village".

Cette édition

Le 6e festival du Roman Policier de La Canourgue sera marqué cette année par un hommage à Thierry Jonquet. L'écrivain, disparu l'an passé, comptait en effet parmi les invités du premier festival noir organisé dans le village. Les organisateurs ont donc décidé d'honorer sa mémoire - et son talent - non seulement en proposant dès le premier jour des lectures de ses textes, mais en créant un prix littéraire portant son nom, le prix Thierry Jonquet/La Canourgue Noire. La récompense sera décernée à l'un des auteurs présents pour le dernier livre qu'il aura publié, par un jury de huit lecteurs canourguais. Le lauréat recevra en dotation une sculpture réalisée par un artiste local.
Les auteurs invités :
Patrick Bard, Caryl Ferey, Roger Martin, Jean-Paul Nozière, Marc Villard, Lalie Walker.

PROGRAMME
Vendredi 30 juillet
- 18 heures : lecture de textes en hommage à Thierry Jonquet.
- 19 heures : annonce des lauréats du concours d'écriture de nouvelles du collège de Marvejols et du LEGTA de La Canourgue.
- 19 h 30 : remise du prix littéraire "Thierry Jonquet / La Canourgue Noire".
19 h 45 : apéritif et animation musicale avec Gil et son orgue de Barbarie.
Samedi 31 juillet
- Place du Portal à 11 heures : rencontres-dédicaces avec les auteurs invités.
- À partir de 14 heures, animations de rue, jeux pour petits et grands, et une grande énigme policière à résoudre.
- Place au Blé à 17 heures, débat avec les auteurs invités sur le thème : "Un écrivain peut-il tout écrire en s'inspirant du réel ?" puis rencontres-dédicaces.
- Place au Blé, à 19 heures : remise des prix à ceux qui auront résolu l'énigme.
- Place au Blé à 22 heures : projection en plein air du film de John Huston (en VO sous-titrée) Asphalt Jungle - Quand la ville dort en français.
Dimanche 1er août
- 11 heures : débat public avec les auteurs invités sur le thème "Comment devient-on auteur de polar ?"
- 12 h 30 : rencontres-dédicaces avec les auteurs invités.
- À 13 heures, pique-nique "tiré du panier" à saint-Frézal en compagnie des auteurs.
- 19 heures : dîner-concert en plein air, avec en première partie la formation de jazz Mallen Quartet et en deuxième partie le groupe de blues Bad to the Bone.

Si vous souhaitez des informations complémentaires, contactez l'office de tourisme de La Canourgue au 04.66.32.83.67.

Parmi les invités : Patrick Bard | Caryl Férey | Jean-Paul Nozière | Marc Villard | Lalie Walker

Pied de page