Camino 999

Je pensais à des trucs plus attrayants, une chanson de Suicide ou un coucher de soleil sur Sarcelles.
Jacky Pop - Androzone
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Vigilance
Dans un futur proche et indéterminé des États-Unis, une émission de téléréalité captive les populations :...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 25 octobre

Contenu

Roman - Policier

Camino 999

Ésotérique - Procédure MAJ lundi 18 octobre 2010

Note accordée au livre: 4 sur 5

Poche

Tout public

Prix: 0 €

Catherine Fradier
Paris : Pocket, février 2009
410 p. ; 18 x 11 cm
ISBN 978-2-266-18296-6
Coll. "Policier", 13687

Actualités

  • 27/06 Édition: Éclipse de "Lunes blafardes"
    Les rumeurs étaient là et forcément noires. L'éditeur Jean-Jacques Reboux allait mettre la clé sous la porte. Une nouvelle fois pour ceux qui le connaissent depuis quelques nombreuses années. Heureusement, la clé n'est pas tout à fait sous la porte. Tout juste sur le paillasson. La cessation ne touche qu'une partie de son activité. Une collection dans les faits. Mais quelle collection ! Loin de l'éphémère "Maîtresse en maillot de bain", il s'agit ni plus ni moins de "Lunes blafardes". Nous pourrions faire ici l'historique, mais préférons donner la parole à Jean-Jacques Reboux non sans vous inviter à mettre quelques deniers dans quelques-uns de ses romans (et ce d'autant plus vite que la crise qui touche Après la Lune finira par transformer vos Euros en Anciens Euros).

    "Née en avril 2006, la collection 'Lunes blafardes' connut très vite de beaux succès : Sylvie Rouch avec Corps-morts (prix Polar dans la ville), Sylvie Cohen avec Dernier combat (prix de l'Académie de Marseille), Catherine Fradier avec La Colère des enfants déchus (Grand prix de littérature policière, Prix Sang d'encre) et Camino 999, doublement récompensé par le prix Polar SNCF et un procès en diffamation de l'Opus Dei... Des auteurs confirmés (Thiébaut, Del Pappas, Fétis, Zay, Cherruau, Mizio, Dumal, Mestron, Reboux) aux nouveaux venus (Gobin, Jaillet, Vacher, Brasseur), la collection explora toutes les facettes du polar.
    Six ans plus tard, la crise frappe. Pour survivre, les éditions Après la Lune doivent opérer des mutations. Quand la larve renaîtra sous la forme d'un joli papillon, la collection 'Lunes Blafardes' aura probablement disparu. Les volumes que vous avez sous les yeux seront devenus des collectors hors de prix. Alors, profitez de l'occasion, et commandez les exemplaires non encore épuisés !
    Nous vous proposons également de découvrir les titres des autres collections-maison : thrillers, nouvelles, littérature algérienne, romans-jeux, photographie, sans oublier le feuilleton "Constantin" de Del Pappas, désormais édité chez Après la Lune...
    Vous pouvez télécharger le bon de commande sur le blog lunatique de l'éditeur ou sur le site des éditions Après la Lune pour en savoir plus sur les livres.
    Bel été (pas trop pourri) et toutes et à tous, et excusez pour cet énième (et ultime) i.colportage.

    Jean-Jacques Reboux"
    Liens : Jean-Jacques Reboux |Sylvie Rouch |Sylvie Cohen |Catherine Fradier |Olivier Thiébaut |Gilles Del Pappas |Laurent Fétis |Pierre Cherruau |Francis Mizio |Hervé Mestron |Nicolas Jaillet |Serge Vacher |Pierre Brasseur

Thriller à grand spectacle…

Série noire à Lyon : quatre cadavres en quelques jours. Carla Montalban, flic de la Brigade criminelle, mène l'enquête, mais la Brigade financière s'en mêle également : l'une des victimes était expert comptable et s'occupait de transferts d'argent suspect. Une affaire dont l'origine remonte à l'affaire Broglie, mais qui pourrait bien impliquer la famille Montalban, gros industriels que Carla a plus ou moins renié pour devenir policière. Une affaire qui la mènera jusqu'à ses propres origines...
On connaît l'histoire : les outragés professionnels de l'Opus Dei ont intenté un procès à l'éditeur premier, Après la lune... et l'ont perdu. Les grenouilles de bénitier auraient pu éviter cette déculottée s'ils avaient pris la peine de lire le roman : le nom de l'Opus Dei n'est invoqué que comme une organisation secrète purement romanesque et l'ensemble n'a rien d'un roman à clé. Ce qui n'empêche qu'il se base sans faiblir sur des affaires bien réelles impliquant certain ex-président (ça n'empêchera jamais le kritik syndiqué des salons où l'on cause de cul-de-pouliser que les auteurs de polars français ne traitent jamais de l'actualité, comme le prouvent tous ceux qu'il n'a pas lus pour ne pas être influencé, mais on a l'habitude) et de se terminer sur des scènes d'action d'une limpidité à renvoyer à leurs cours de "creative writing" les ersatzs de James Patterson qui encombrent les bacs. Le tout faisant un prologue parfait à Cristal défense qui, lui, marquera une réelle mutation du genre en tirant vers un espionnage modernisé en phase avec le monde d'aujourd'hui. Avec son personnage développé plutôt de façon extérieure, son intrigue dense avec des détails pittoresques (au lieu du classique chat, l'enquêteuse élève des blattes !), une écriture efficace, un brin d'exotisme, un réel souffle et des touches de romantisme qui ne tombent jamais dans le nunuche, on a là le roman idéal à adapter en grand feuilleton de l'été de TF1... pour peu qu'un jour, ils décident de faire de la qualité !

Citation

Ses défenses faiblissaient, la fatigue, l'accumulation, la chaleur, le manque récurrent de sommeil, le manque d'amour, le trop de tout. Elle vieillissait.

Rédacteur: Thomas Bauduret vendredi 15 octobre 2010
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page