L'Homme au ventre de plomb

Les oreilles bourdonnantes, je lève la tête et je vois Eddie penché au-dessus d'un des braqueurs étendus, le canon de son Browning à quelques centimètres du cœur et bang, il tire encore. Puis il s'occupe de l'autre de la même manière. Toujours s'assurer. Une vieille règle.
James Carlos Blake - La Maison Wolfe
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

jeudi 24 octobre

Contenu

Roman - Policier

L'Homme au ventre de plomb

Historique - Énigme MAJ vendredi 30 décembre 2011

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Réédition

Tout public

Prix: 16,5 €

Voir plus d'infos sur le site polarmag.fr (nouvelle fenêtre)

Jean-François Parot
Paris : Jean-Claude Lattès, octobre 2008
360 p. ; 20 x 13 cm
ISBN 2-7096-3065-6
Les Enquêtes de Nicolas Le Floch, commissaire au Châtelet, 2

Actualités

  • 18/01 Édition: Parutions de la semaine - 18 janvier
    Beaucoup d'ouvrages intéressants sont prêts à se dresser sur les étals des librairies qui résistent encore et toujours à l'envahisseur virtuel qui se cache sous d'odieux accoutrements - librairies, bibliothèques et formats. À commencer par ceux d'Ingrid Astier, Alexis Aubenque, Michel Quint, Frank Tallis, Alexis Lecaye et Malcom Mackay.
    Notons au passage les premières parutions de l'année en grands caractères au sein desquelles ressortent plus particulièrement des auteurs comme Donna Leon, Johan Theorin et Simon Beckett.
    Deux événements d'importance en bande dessinée avec le troisième volet des aventures de Parker par Darwyn Cooke. Le personnage créé par Richard Stark - donc Donald Westlake - reprend du galon avec un graphisme et des bichromies toujours à la hauteur. Et puis chez "Écritures" des éditions Casterman, cette biographie Le Boxeur dessinée. Quand on connait d'une part la qualité de la collection et, d'autre part, les liens qui existent entre boxe et littérature noire, on ne peut que tomber sous le charme.
    Sinon, Syros ressort des romans jeunesse de Jean-Hugues Oppel en pagaïe ainsi que le très bon Qui se souvient de Paula ? de Romain Slocombe. Capricci propose une biographie de Quentin Tarantino alors même que le réalisateur américain est sur le devant de la scène avec un western, Django unchained, qui signe une entrée fracassante au box office français. Et Michel Lafon nous "offre" un Gangster Squad dont nous vous parlerons bientôt.
    Comme d'habitude : faites votre choix !

    Fictions adulte grand format :
    Angle mort, d'Ingrid Astier (Gallimard, "Série noire")
    Pour le bien des enfants, d'Alexis Aubenque (Calmann-Lévy)
    Personne ne saura !, de Robert Audiffren (Presses du Midi)
    Le Dernier pape, d'Édouard Brasey (Télémaque, "Thriller")
    Les Démons de l'île Saint-Louis, de Peter Burley (Kero)
    L'Âge du doute, d'Andrea Camilleri (Fleuve noir, "Thriller")
    Nécrologie, de Paul Cleave (Sonatine)
    Le Chien des Baskerville, d'Arthur Conan Doyle (Librio, "Policier")
    Le Réseau Corneille, de Ken Follett (Robert laffont, "Best-sellers")
    Le Vallon des Parques, de Sylvain Forge (Toucan, "Noir")
    Les Démons du vitrail, de Helen Grant (Michel Lafon)
    Mourir pour Léonard, de Christian Jacq (J)
    La Trahison du scorpion, de Andrew Kaplan (City, "Thriller")
    Dame d'atout, d'Alexis Lecaye (Le Masque, "Grands formats")
    Le Fauteuil hanté, de Gaston Leroux (Librio, "Policier")
    Il faut tuer Lewis Winter, de Malcom Mackay (Liana Levi, "Policier")
    Le Cimetière des hirondelles, de Mallock (Flauve noir, "Thriller")
    Le Prix à payer, de Nick McDonnell (Flammarion, "Littérature étrangère")
    Le Garçon dans la neige, de M. J. McGrath (Presses de la Cité, "Sang d'encre")
    Petits goûters entre amies, de Louise Millar (Presses de la Cité, "Suspense psychologique")
    En dépit des étoiles, de Michel Quint (Héloïse d'Ormesson)
    Trilogie noire en Picardie, de Philippe Randa (Dualpha, "Fictions populaires")
    L'Inquisiteur, de Mark Allen Smith (Robert laffont, "Best-sellers")

    Fictions adulte poche :
    Le Faucon et l'hirondelle, de Boris Akounine (10-18, "Grands détectives")
    Hors champ, de William Bayer (Rivages, "Noir")
    Le Mystère Napoléon, de Steve Berry (Pocket, "Thriller")
    Un mois avec Montalbano, d'Andrea Camilleri (Pocket, "Policier")
    La Sentinelle de l'ombre, de Robert Crais (Pocket, "Thriller")
    Raclée de verts, de Caryl Férey (Pocket, "Thriller")
    La Face cachée des miroirs, de Catherine Fradier (Pocket, "Policier")
    La Femme que j'aimais, de Franck Hériot (Pocket, "Policier")
    L'Aiguille creuse, de Maurice Leblanc (Folio)
    Dame de trèfle, d'Alexis Lecaye (Le Masque, "Le Masque")
    Chaleur blanche, de M. J. McGrath (Pocket, "Thriller")
    Adios Hemingway, de Leonardo Padura Fuentes (Métailié, "Suites")
    Lumière de fin, de Henry Porter (J'ai lu, "Thriller")
    Séquestrée, de Chevy Stevens (Pocket, "Thriller")
    Les Portes de l'interdit, de Frank Tallis (10-18, "Grands détectives")

    Fictions adulte grands caractères :
    Les Murmures des morts, de Simon Beckett (Libra diffusio, "Policier")
    De mal à personne, de Odile Bouhier (Libra diffusio, "Policier")
    Affaires de star !, de Carol Higgins Clark (Libra diffusio, "Policier")
    La Nuit des corbeaux, de John Connolly (Libra diffusio, "Policier")
    Les Cousins de Saintonge, d'Alain Gandy (Libra diffusio, "Policier")
    Le Sixième homme, de Monica Kristensen (Libra diffusio, "Policier")
    La Femme au masque de chair, de Donna Leon (Libra diffusio, "Policier")
    L'Homme au ventre de plomb, de Jean-François Parot (Libra diffusio, "Policier")
    Si je te retrouvais, de Nora Roberts (Libra diffusio, "Policier")
    La Ville éphémère, d'Alexandre Suval (Libra diffusio, "Roman")
    Le Sang des pierres, de Johan Theorin (Libra diffusio, "Policier")

    Bande dessinée :
    Rork : l'intégrale. 2, de Andreas (Le Lombard)
    Dark Avengers. 2, L'Homme-molécule, de Brian Michael Bendis, Mike Deodato Jr & Chris Bachalo (Panini comics, "Marvel Deluxe")
    Parker. 3, le Casse, de Darwyn Cooke (Dargaud)
    Cyber. 1, La Colère d'Arès, de Cordurié & Zivorad Radivojevic (Soleil, "Anticipation")
    Deadpool team-up. 2, Amis pour la vie (Panini comics, "100 % Marvel")
    Le Service : l'histoire des hommes de l'ombre de la Ve République. 2, Hautes sphères : 1974-1979, de Jean-Blaise Djian, Olivier Legrand & Alain Paillou (Emmanuel Proust)
    Les Éternels. 1, Dessein intelligent, de Neil Gaiman & John Romita (Panini comics, "Marvel Select")
    Pinkerton. 1, Dossier James : 1875, de Remi Guérin & Sébastien Damour (Glénat, "Aventure")
    Bad Ass. 1, Dead End, de Herik Hanna & Bruno Bessadi (Delcourt, "Contrebande")
    Le Tueur. 11, La Suite dans les idées, de Luc Jacamon & Matz (Casterman, "Ligne rouge")
    Le Boxeur, de Reinhard Kleist (Casterman, Écritures")
    Deadpool max. 3, La Liste noire, de David Lapham & Kyle Baker (Panini comics, "Max comics")
    Justice League : crise d'identité, de Brad Meltzer & Ralph Morales (Urban comics, "DC classiques")
    Le Chien de Chambara, de Hugues Micol (Futuropolis)
    Flex Mentallo, de Grant Morrison & Frank Quitely (Urban comics, "Vertigo deluxe")
    L'Île des possédés, de Richard D. Nolane & Olivier Roman (Soleil, "Détectives de légende")
    Silas Corey. 1, Le Réseau Aquila, de Fabien Nury & Pierre Alary (Glénat, "Caractère")
    Cambrioleurs. 1, Les Oiseaux de proie, de Jake Raynal (Casterman, "Ligne rouge")

    Mangas :
    Ace attorney investigations. 3, de Kenji Kuroda & Kazuo Maekawa (Kurokawa)

    Jeunesse :
    Dans le grand bain, de Jean-Hugues Oppel (Syros, "Souris noire")
    Ippon, de Jean-Hugues Oppel (Syros, "Souris noire")
    Nuit rouge, de Jean-Hugues Oppel (Syros, "Souris noire")
    Tigre ! Tigre ! Tigre !, de Jean-Hugues Oppel (Syros, "Souris noire")
    Qui se souvient de Paula ?, de Romain Slocombe (Syros, "Souris noire")

    Cinéma, télévision & radio :
    Quentin Tarantino, de Hervé Aubron, Noémie Luciani, Maxime Cervulle et al. (Capricci/Les Prairies ordinaires)

    Criminologie & prisons :
    Cyber-arnaque : comment les hackers piratent vos cartes bancaires, de Misha Glenny (Denöel, "Impacts")
    Gangster squad, de Paul Lieberman (Michel Lafon)
    La France orange mécanique, de Laurent Obertone (Ring)

    Liens : Nécrologie |Le Chien des Baskerville |Le Vallon des parques |Il faut tuer Lewis Winter |La Face cachée des miroirs |Chaleur blanche |Lumière de fin |Les Portes de l'interdit |De mal à personne |Le Sang des pierres |Qui se souvient de Paula ? |Parker : le casse |Séquestrée |Le Sixième homme |Ingrid Astier |Paul Cleave |Arthur Conan Doyle |Sylvain Forge |Gaston Leroux | Mallock |Michel Quint |Boris Akounine |Steve Berry |Caryl Férey |Catherine Fradier |Maurice Leblanc |Leonardo Padura |Frank Tallis |Simon Beckett |Odile Bouhier |Donna Leon |Jean-François Parot |Johan Theorin |Darwyn Cooke |Sylvain Cordurié |David Lapham |Fabien Nury |Jean-Hugues Oppel |Romain Slocombe |Chevy Stevens | Matz |John Connolly |Robert Crais |Monica Kristensen

  • 02/12 Télévision: Adaptations romanesques sur France 2

Ce qu'il faut savoir sur la série

Nicolas Le Floch vit dans la seconde moitié du XVIIIe siècle – il est né en 1740. Originaire de Guérande, il est un enfant trouvé adopté par le chanoine Le Floch. Il apprendra dès la fin du premier volet qu’il est en réalité le fils naturel du marquis de Ranreuil, dont il pensait n’être que le filleul. Il est donc le demi-frère d’Isabelle de Ranreuil, dont il était profondément épris… Il comprend alors pourquoi son supposé parrain a mis tant d’empressement à l’éloigner de sa fille, en lui fournissant de solides recommandations pour qu’il puisse aller s’établir à Paris. Voilà donc Nicolas arrivant dans la Capitale aux environs de 1760, où il sera reçu par le lieutenant général de police du roi, M. de Sartine. Son esprit vif, sa droiture et son dévouement au trône sont tout de suite appréciés ; la résolution d’une première affaire fort délicate lui vaut l’estime de son supérieur… et d’avoir ses entrées dans les espaces privés des souverains. Nommé commissaire au Châtelet, il sera plus particulièrement attaché aux "affaires spéciales" - en d’autres termes celles qui touchent de près ou de loin à la sécurité du royaume.
De volume en volume l’Histoire suit son cours et les personnages récurrents vieillissent ; l’effet de série est particulièrement soigné - l’on a donc tout intérêt à lire les romans dans leur ordre de parution, tant pour saisir la dynamique des événements réels évoqués que pour ressentir au plus juste la façon dont les personnages évoluent. Mais chaque récit fonctionne aussi comme une unité autonome qui peut ainsi attirer à la série son lot de néo-lecteurs.
Au plaisir de suivre des enquêtes policières tout en rebondissements qui mettent en valeur les capacités de raisonnement du commissaire au Châtelet et les aides précieuses que lui apportent ses acolytes – l’inspecteur Bourdeau, le chirurgien de marine Semacgus, le bourreau Sanson préposé aux "ouvertures" des corps, sans oublier son logeur, l’ancien procureur Aimé de Noblecourt – se joint celui de découvrir le Paris du Siècle des Lumières, que l’auteur ressuscite de très vivante manière.

Publiés d'abord chez Jean-Claude Lattès, les livres sont réédités en format poche dans la collection "Grands détectives" des éditions 10/18.

Lourde gorgée...

Le récit débute le mardi 23 octobre 1761. Nicolas Le Floch est à l'Opéra en service commandé afin de surveiller la salle et l'assistance - c'est une soirée exceptionnelle car Madame Adélaïde, la fille du roi, chaperonnée par le comte de Ruissec et son épouse, assiste à la représentation. À la fin du second acte, un curieux ballet se déroule dans la loge de la princesse, ainsi qu'auprès de Monsieur de Sartine... On vient d'avertir le comte de Ruissec que son fils aîné a été retrouvé mort dans sa chambre. Il s'est manifestement suicidé. Dépêché sur place, Nicolas accumule vite des preuves qui rendent le suicide douteux. Il acquiert des certitudes quand il réalise que le jeune vicomte n'est pas mort par balle mais étouffé par du plomb fondu... Le commissaire Le Floch sent qu'il sera amené bien plus loin qu'une simple histoire de déprime consécutive à des dettes de jeu. Mais voilà qu'on lui signifie de ne pas pousser plus avant ses recherches et de se consacrer à une autre affaire. Puis un second meurtre survient ; il y a revirement : Monsieur de Sartine donne licence à son commissaire pour tâcher d'élucider le mystère entourant la mort du vicomte de Ruissec. Suivent une convocation de la Pompadour en son château de Choisy, une requête expresse de Madame Adélaïde dont les bijoux disparaissent, une découverte de documents attestant d'un complot ourdi contre le roi - et Nicolas Le Floch enquête plus allègrement que jamais, avec les coudées franches... tant qu'il n'attente pas aux discrétions exigées. Le 14 novembre 1761, après moult obstacles franchis et la mise à jour d'une sordide affaire de vengeance, les énigmes sont résolues. Elles connaîtront un épilogue définitif quelques mois plus tard, le 5 février 1762.

Avec sa collection de péripéties, le roman a des mines de fresque feuilletonesque "à la Dumas". Par son énigme première en chambre close et le rôle que tient l'enquêteur surdoué, c'est bien évidemment un "polar" ; enfin, l'introduction de personnalités réelles aux côtés de personnages fictifs et l'abondance des détails touchant à la vie de l'époque l'apparentent aux meilleures fictions historiques.
Bien que sans grande originalité, ce roman réussit un fort heureux mélange et se lit d'autant plus volontiers qu'il est servi par une belle écriture dont on apprécie à tout moment la haute tenue.

NB - Publié en février 2000, le roman a été réédité en format poche en mars 2001. Il ressort cet automne avec en couverture une photo inspirée du téléfilm éponyme diffusé sur France 2 le 28 octobre 2008.

Citation

Un miroir au-dessus d'une commode lui renvoya l'image d'un jeune homme élégant en habit noir, le chapeau sous le bras, bien découplé et l'air insolent.

Rédacteur: Isabelle Roche jeudi 15 mai 2014
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page