Vanilla Ride

En regardant la scène, je compris que cette personne avait mis en place un piège pour les agents quand ils allaient pénétrer dans la pièce pour délivrer Tania.
Jean-Pierre Burner - Je reviendrai pour toi
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Lovecraft Country
"Encore un machin lovecraftien", me suis-je dit in petto. Il est vrai que je suis un grand fan du maître ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 23 septembre

Contenu

Roman - Thriller

Vanilla Ride

Tueur à gages - Mafia MAJ lundi 25 octobre 2010

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 19,9 €

Joe R. Lansdale
Vanilla Ride - 2009
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Bernard Blanc
Paris : Outside, octobre 2010
240 p. ; 22 x 15 cm
ISBN 978-2-7538-0647-4
Coll. "Thriller"

Actualités

  • 22/06 Édition: Parutions de la semaine - 22 juin
  • 29/10 Édition: Parutions de la semaine - 29 octobre
    Les adeptes des Succès du livre vont pouvoir manger et remanger du San-Antonio sauce Patrice Dard (le fils donc pas le père) : 1124 pages quand même en cinq volumes. Les amoureux esthètes, rigoristes qui n'aiment pas la contrefaçon, pourront toujours se réfugier au Fleuve noir, qui réédite un des nombreux romans noirs de Frédéric Dard : Le Bourreau pleure. Sinon, à part les éternelles Andrea H. Japp et Ruth Rendell, l'on note avec intérêt l'émergence d'Outside, nouvelle maison d'édition lancée par Frédéric Brument, et qui nous propose une nouvelle aventure de Hap Collins et Leonard Pine avec un Vanilla Ride tout en rythme. Le reste - assez réduit en nombre -, est à découvrir ici :

    Grand format
    Ni vue ni connue, de Mary Higgins Clark (Succès du livre)
    San-Antonio comme à confesse : roman peu orthodoxe, de Patrice Dard (Succès du livre, "Les Nouvelles aventures de San-Antonio")
    Lâche-nous les bandelettes : roman pharaonique, de Patrice Dard (Succès du livre, "Les Nouvelles aventures de San-Antonio")
    San-Antonio priez pour nous ! : roman romanesque, de Patrice Dard (Succès du livre, ""Les Nouvelles aventures de San-Antonio")
    San-Antonio s'envoie en l'air : roman de haut vol, de Patrice Dard (Succès du livre, "Les Nouvelles aventures de San-Antonio")
    San-Antonio contre San-Antonio : roman génétique, de Patrice Dard (Succès du livre, "Les Nouvelles aventures de San-Antonio")
    Le Cri du gladiateur, de Michel Dresch (Biro, "Art noir")
    Lacrimae, de Andrea H. Japp (Flammarion)
    Le Projet Bleiberg, de David S. Khara (Critic)
    Vanilla Ride, de Joe R. Lansdale (Outside, "Thriller")
    Redemption factory, de Sam Millar (Fayard, "Fayard noir")
    Et ton royaume sera partagé, d'Isabelle Mimouni (Biro, "Art noir")
    Les Veuves de Jean Raspail, de Jean Raspail (Via romana)
    Dunes noires, d'Annick Turpin (Saint Martin)
    Mon ami le bourreau, d'Éric Young (Biro, "Les Sentiers du crime")

    Poche
    2000 km avec une balle dans le cœur, de David Agrech (Le Masque, "Masque jeune")
    Le Bourreau pleure, de Frédéric Dard (Fleuve noir)
    L'Anticyclone des Açores, de Gilles Del Pappas (Jigal, "Polar")
    Promesse du crime (J'ai lu, "Lieutenant Eve Dallas")
    Tu accoucheras dans la douleur, de Ruth Rendell (LGF)
    Féroce Guinée, de Gérard de Villiers (Gérard de Villiers, "SAS")
    Liens : Frédéric Dard |Patrice Dard |Gilles Del Pappas |Joe R. Lansdale |Ruth Rendell |David Agrech |Éric Yung

Le grand retour de Hap Collins et Leonard Pine

C'est d'abord l'histoire de Gadjet, une adolescente qui découche, qui se shoote et qui dérouille par les bonnes grâces de son petit ami de dealer dans une caravane envahie par les cafards, et qui pue la pisse et la merde. Là-dessus, son père fait appel à Hap Collins et à Leonard Pine pour la ramener au bercail. Des dérouillées, du sang, des têtes éclatées et de la drogue évaporée dans les toilettes plus tard, les deux compères ont accompli une mission qui va encore plus les entraîner dans un bain de sang meurtrier, à la poursuite du rejeton d'un repenti de la Dixie Mafia, qui s'est fait la malle avec une très belle Noire et un magot conséquent. Seulement, une horde d'assassins et autre tueuse à gage, incarnée par l'éblouissante Vanilla Ride, en ont décidé autrement. Mais Hap et Leonard, s'ils s'entêtent à faire du mauvais esprit et des jeux de mots foireux, s'ils traversent des phases pénibles, n'ont qu'une seule parole...
Joe R. Lansdale remet en scène son duo invertébré et invétéré Hap Collins et Leonard Pine. Les deux hommes sont de pures têtes brûlées comparables par certains aspects à la clique de Dortmunder (le cambrioleur au karma qui frôle le zéro absolu, imaginé par Donald E. Westlake). Dans une succession de très courts chapitres visuels, à travers une intrigue linéaire aux multiples rebondissement, Lansdale multiplie les bons mots et les gros mots. Les personnages passent leur temps à dégommer des têtes, à tâter de l'alligator mort, à boire du Dr Pepper et à se regarder en chiens de faïence. Et, en quelques lignes, se dégage une noirceur profonde. Lansdale nous prend à contre-pied. Et on se dit que c'est un sacré gaillard. Un bien divertissant roman pour habitués de la série ou pas dans une toute nouvelle maison d'édition (une raison de plus...).


On en parle : La Tête en noir n°147 |Carnet de la Noir'Rôde n°46 |La Vache qui lit n°132 |Alibi n°1

Citation

Tabasser les gens et leur sortir la merde du cul, ça me file la dalle. Pas toi ?

Rédacteur: Julien Védrenne dimanche 24 octobre 2010
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page