Civic Instinct

Pour la énième fois je déambulais dans les rues du vieux Lyon. La pluie s'était invitée. Je relevai le col de mon manteau mais n'accélérai pas le pas pour autant. À quoi bon, j'étais aussi bien à m'étourdir ainsi plutôt que ruminer entre quatre murs.
Georges Lebourg - Machination uruguayenne
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 16 septembre

Contenu

Roman - Policier

Civic Instinct

Psychologique - Tueur en série - Médical MAJ dimanche 19 décembre 2010

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 18 €

Voir plus d'infos sur le site livresque-du-noir.fr (nouvelle fenêtre)

Jean-Baptiste Seigneuric
Cholet : Les 2 Encres, juillet 2010
186 p. ; 20 x 14 cm
ISBN 978-2-35168-328-6
Coll. "Sang d'encre"

Lividités exquises...

Paris. Cinq heures du matin. L'Institut médico-légal. "Lui", trente-deux ans, guerrier de l'incivisme, vient contempler les morts dans l'ombre des affaires criminelles. L'assassin, bien sûr. Anonyme, mystérieux, volubile tout de même et ne cessant de se raconter avec une complaisance terrifiante. Un homme exaspéré qui a fait de son exaspération un mode de vie et de pensée. Exégète des passions mortifères, déroulant son hymne à la mort, la mort pour sédition - et détachant. Nettoyer, voilà ce qu'il sait de son devoir, à défaut de réparer. Tandis que son alter ego, un flic de la crim', visite les mêmes lieux : ceux de nos morts violentes. La force de la mort est précieuse, le purificateur, terrifiant, le flic, pas moins. Et l'un et l'autre nouent une intrigue édifiante, médico-légale et criminelle, l'investigation policière et la description médicale pour dire le monde qui fuit par tous les bouts. Deux figures identiques au fond, qui ne cesseront de se rapprocher dans ce voisinage infâme. Sans compassion désormais : il est passé de l'autre côté, au-delà du Bien et du Mal, et peut bien être alors l'un et l'autre. En phrases lapidaires, peu disposées à construire de grandes idées, le roman en signe pourtant de grandioses. Une leçon de ténèbres, comme la musique savait nous en construire aux heures baroques, devant ces existences que "le vide a boursouflé peu à peu".

Citation

Elle n'a rien à faire ce matin sur mon trottoir.

Rédacteur: Joël Jégouzo jeudi 04 novembre 2010
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page