Ceux d'en bas

Big boss noyé ! L'homme le plus puissant de la Gaule a fini de gauler. La Bourse est en deuil.
Annie Barrière - Tueuse
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Tempête qui vient
Le titre de ce nouveau roman de James Ellroy, par ailleurs deuxième volet du "Second quatuor de Los Angel...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 09 décembre

Contenu

Roman - Espionnage

Ceux d'en bas

Fantastique - Ethnologique MAJ mardi 16 novembre 2010

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 19 €

Serge Brussolo
Paris : Fleuve noir, octobre 2010
284 p. ; 23 x 14 cm
ISBN 978-2-265-09031-6
Coll. "Thriller"

Actualités

  • 18/11 Édition: Parutions de la semaine - 18 novembre
    Comment dire ? Cette semaine propose un choix extrêmement varié avec de nombreux ouvrages sur lesquels poser ses yeux. Comment ne pas s'intéresser au nouveau roman de Megan Abbott ? Red Room Lounge nous plonge dans la banlieue de Los Angeles au milieu d'un monde de truands pendant qu'une rivalité nait entre un frère et une sœur. C'est à notre avis, LA parution de la semaine. Mais il serait dommage d'occulter certaines autres. Citons pèle-mêle sans nous soucier des titres : René Belletto (qui nous propose un roman vu sous trois angles différents), Andrea Camilleri & Carlo Lucarelli (un roman à quatre mains par deux maestros forcément italiens), John Harvey (est-il besoin de le présenter ? Vous serez englouti par le brouillard épais de la Cornouaille), Keigo Higashino (avec un crime familial en même temps qu'un drame amoureux), Camilla Läckberg (une sombre histoire de cyanure et de dés-héritage), Mikaël Ollivier (qui suit les traces de Bruce Springsteen) et Joseph Wambaugh (retour dans les hautes sphères de Los Angeles). Vous n'en avez pas assez ? Regardez la nouvelle publication des nouvelles illustrées de Maurice Leblanc, précipitez-vous vers les nouvelles traductions d'Agatha Christie, réjouissez-vous de quelques publications en poche dont vous aviez raté la sortie en grand format - tiens, Driss Chraïbi et Robert Littell...

    Grand format :
    Red Room Lounge, de Megan Abbott (Le Masque)
    Nuit d'ivresse en Castille, de Jean-Pierre Alaux & Noël Balen (Fayard)
    Un dimanche aux châtaignes, de Mary Alistair (Encre bleue, "Facilire")
    Film noir, de René Belletto (POL, "Fiction")
    Le Marionnettiste, de Bernard Boudeau (In octavo)
    Le Chat aux yeux jaunes, de Serge Brussolo (Fleuve noir, "Crime")
    Meurtre aux poissons rouges, d'Andrea Camilleri & Carlo Lucarelli (Fleuve noir, "Thriller")
    La Colline du marin, de Henri Chemin (La Veytizou, "Suspense & aventures")
    Sous l'emprise de Sekmeth ou Une histoire rennaise, de Jean Chuberry (Édilivre, "Classique")
    Le Codex maya, d'Adrian d'Hagé (First, "Thriller")
    Tourne la poignée, Beaulieu, de Jean-Paul Dautricourt (Les 2 Encres, "Sang d'encre")
    Le Cercueil rouge, de Sam Eastland (Anne Carrière, "Thriller")
    Un éléphant dans une chaussette, de Roberto Garcia-Saez (Des étoiles)
    L'Embaumeur de Boston, de Tess Gerritsen (Presses de la Cité, "Sang d'encre")
    Le Deuil et l'oubli, de John Harvey (Rivages, "Thriller")
    Les Liens du sang, de Sam Hayes (City, "Thriller")
    Le Dévouement du suspect X, de Keigo Higashino (Actes sud, "Actes noirs")
    Le Projet Shiro, de David S. Khara (Critic, "Thriller")
    Cyanure, de Camilla Läckberg (Actes sud, "Actes noirs")
    Les Aventures extraordinaires d'Arsène Lupin : vingt histoires originales, de Maurice Leblanc (Jean-Claude Gawsewitch)
    Loup y es-tu ? d'Alexis Lecaye (Le Masque)
    Meurtres sur échiquier, de Yann-André Martin (Les Nouveaux auteurs)
    De poussière et de diamant, de Ava McCarthy (Presses de la Cité, "Sang d'encre")
    Les Griffes du passé, de Walter Mosley (Jacqueline Chambon)
    Quelque chose dans la nuit, de Mikaël Ollivier (Le Passage, "Polar")
    Massacre dans la basse-cour, d'Yves Pinguilly (Encre bleue, "Largevision")
    Lost Girls, de Andrew Pyper (Archipel)
    Lieutenant Eve Dallas. 23-24, de Nora Roberts (J'ai lu, "Grand format")
    Toi seul, de David Rosenfelt (Le Cherche Midi, "Thriller")
    Des morts pour le Colonel, de David Verdier (La Bouinotte, "Black Berry")
    Bienvenue à Hollywood, de Joseph Wambaugh (Calmann-Lévy)

    Poche :
    Le Dernier coup de Jarnac, de Jean-Pierre Alaux (LGF, "Policier")
    Le Collectionneur d'armes, de Pieter Aspe (LGF)
    Ceux d'en-bas, de Serge Brussolo (Pocket, "Thriller")
    La Trilogie du Mal, de Maxime Chattam (Pocket, "Thriller")
    L'Inspecteur Ali et la CIA, de Driss Chraïbi (Points)
    Le Chat et les pigeons, d'Agatha Christie (Le Masque, "Agatha Christie")
    Le Crime de l'Orient Express, d'Agatha Christie (Le Masque, "Agatha Christie")
    Les Bouchers de Dieu, de Joseph d'Lacey & Paul Benita (Pocket, "Thriller")
    Les Enfants de la nuit, de Frank Delaney (Pocket, "Thriller")
    Anicroches à Loches, de Philippe-Michel Dillies (Alain Bargain, "Enquêtes & suspense")
    L'Œil du tsar rouge, de Sam Eastland (Pocket, "Policier")
    Les Derniers jours de Paris, de Nicolas d'Estienne d'Orves (Pocket, "Thriller")
    Quinze jours en rouge, de Jacques Fortier (Le Verger, "Les Enquêtes rhénanes")
    Le Cortège de la mort, d'Elizabeth George (Pocket, "Policier")
    Cinq femmes et demie, de Francisco Gonzalez Ledesma (Points, "Roman noir")
    Traquer les ombres, de John Harvey (Rivages, "Noir")
    La Maison où je suis mort autrefois, de Keigo Higashino (Babel, "Noir")
    Les Anges perdus, de Jonathan Kellerman (Pointdeux)
    Un pavé dans la Loire, de Bernard Lahrant (Alain Bargain, "Enquêtes & suspense")
    Ma fille, qui es-tu ? de Margaret Leroy (LGF)
    Ce délicieux Dexter, de Jeff Lindsay (Points, "Thriller")
    La Compagnie : le grand roman de la CIA, de Robert Littell (Points)
    Un espion d'hier et de demain, de Robert Littell (Points, "Policier")
    L'Île des chasseurs d'oiseaux, de Peter May (Babel, "Noir")
    La Fureur dans le sang, de Val McDermid (J'ai lu, "Thriller")
    Au-dessus du gouffre, de Clinton McKinzie (Archipoche)
    Dernière sortie avant la nuit : série noire à Limoges, de Joël Nivard (Geste, "Le Geste noir")
    Le Frelon noir, de James Sallis (Folio, "Policier")
    Les Enfants du massacre, de Giorgio Scerbanenco (Rivages, "Noir")
    Les Milanais tuent le samedi, de Giorgio Scerbanenco (Rivages, "Noir")
    Novembre, de Georges Simenon (LGF, "Policier")
    Requins d'eau douce, de Heinrich Steinfest (Folio, "Policier")
    Ne vous retournez pas, de Maud Tabachnik (LGF)
    Manipulé, de Laurent Terry (Pocket, "Thriller")
    Mexicali City Blues, de Gabriel Trujillo Muñoz (Folio, "Policier")

    Liens : Le Collectionneur d'armes |Le Crime de l'Orient-Express |Les Enfants de la nuit |Traquer les ombres |La Maison où je suis mort autrefois |Le Projet Shiro |Ce délicieux Dexter |Quelque chose dans la nuit |Requins d'eau douce |Le Cortège de la mort |Megan Abbott |Jean-Pierre Alaux |Pieter Aspe |Bernard Boudeau |Serge Brussolo |Maxime Chattam |Driss Chraïbi |Agatha Christie |Frank Delaney |John Harvey |Keigo Higashino |Jonathan Kellerman |David S. Khara |Camilla Läckberg |Maurice Leblanc |Jeff Lindsay |Robert Littell |Val McDermid |Walter Mosley |Mikaël Ollivier |James Sallis |Giorgio Scerbanenco |Georges Simenon |Heinrich Steinfest |Maud Tabachnik |Gabriel Trujillo Muñoz |Joseph Wambaugh |Elizabeth George

Le cauchemar continue

Mickie Katz est une jeune fille chargée de lancer des parcs d'attraction ou de redorer le blason d'endroits pour faire affluer les touristes, lorsqu'elle reçoit une nouvelle mission : essayer de vendre une région enclavée, au milieu des forêts, et bordée d'un lac très froid au fond duquel un village de mineurs d'or a été englouti. Ses habitants ont décimé les indiens pour s'installer là et des fantômes continuent à leur tirer de temps en temps des flèches. Sans oublier un enfant mort et découpé par les ours qui vient gratter aux portes la nuit. Pas très vendeur tout cela. Quand on propose à Mickie Katz de plonger dans le lac pour récupérer les tonnes d'or susceptibles de se trouver au fond, elle y voit l'occasion rêvée de se sortir d'un étrange micmac.
Serge Brussolo, insensible aux modes, continue de tracer son sillon. Partant d'une idée intéressante : une agence immobilière chargée d'améliorer des ventes peu attractives, il va décliner ses thématiques habituelles - la prédominance du minéral. Ici, le lac est très calcaire et ceux qui y plongent risquent de devenir des statues très rapidement, du coup un vieil homme s'y baigne et prétend être immortel ; les dangers incessants de la nature : les mineurs sont tous morts car ils ont percé la nappe phréatique et ont été engloutis ; les hommes retournés à la vie naturelle représentés ici par un mystérieux chasseur caché dans la forêt et qui tirerait les flèches.
Serge Brussolo installe une intrigue improbable, développe des fils très logiques et nous entraine dans ce qui s'apparente à un rêve éveillé. Chaque hypothèse d'explication est battue en brèche quelques pages plus loin et la nouvelle solution se révèle peu probante. À l'intérieur de ce doute généralisé, le lecteur semble se trouver dans un cauchemar lynchien qui ne s'arrête jamais. L'auteur se permet même de l'évoquer en créant une maladie psychosomatique où les personnages se réveillent en pleine crise de somnambulisme pour aller tuer leurs enfants ou se jeter dans le lac. Aussi la municipalité a créé une force spéciale qui tourne autour du lac pour réveiller les habitants. Toute la force de retournement perpétuel de Serge Brussolo est déjà incluse dans les premières lignes où l'on nous présente Mickie Katz jeune, continuellement battue par son père pour qu'elle connaisse la douleur et résiste à la torture si les policiers viennent l'arrêter ! Quelques lignes plus loin, elle parle de son père disparu, puis pense qu'il est vivant, puis qu'il la surveille et la protège, puis qu'il est sans doute là près d'elle. Et quand elle quitte sa chambre, elle lui laisse un mot car elle sait qu'il va venir. C'est le glissement perpétuel que l'on retrouvera tout au long du roman.
Du coup, l'intrigue ne cesse de rebondir, de bifurquer, de revenir sur ses pas, tandis que l'héroïne cherche l'or. Elle va visiter la forêt pour y découvrir des hommes tués, découpés et recousus ; les fonds marins pour trouver des boulons dans les sacs d'or, être assommée par les descendants d'autres mineurs qui vivent sous terre, bref offrir un parcours initiatique. Même si le lecteur est en terrain balisé, le talent de Serge Brussolo est là pour resserrer les liens, développer et rendre crédible des choses de plus en plus invraisemblables, faire passer ses fantasmes. Son imaginaire imprègnent chaque ligne de Ceux d'en bas pour en faire un de ses récits les plus aboutis.

Citation

D'abord un bruit de pieds nus sur la véranda, ensuite des coups timides à la porte, et pour finir des sanglots. Si ça se produit, bouchez-vous les oreilles et restez dans votre lit.

Rédacteur: Laurent Greusard lundi 12 novembre 2012
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page