La Maison d'à côté

Sa poitrine avait fait une rencontre imprévue avec le chargeur d'une arme à feu.
Claude Tillier - Le Tableau noir
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Tempête qui vient
Le titre de ce nouveau roman de James Ellroy, par ailleurs deuxième volet du "Second quatuor de Los Angel...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

vendredi 06 décembre

Contenu

Roman - Policier

La Maison d'à côté

Énigme - Disparition MAJ samedi 04 décembre 2010

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit



Prix: 20,9 €

Lisa Gardner
The Neighbor - 2009
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Cécile Deniard
Paris : Albin Michel, septembre 2010
418 p. ; 23 x 14 cm
ISBN 978-2-226-21510-9
Coll. "Spécial suspense"

Un seul être vous manque...

Qu'est-ce qui fait une famille ? C'est la question que l'on se pose en lisant ce roman de Lisa Gardner. Jason Jones, sa femme Sandra et leur fille de quatre ans, Ree, vivent quasiment en autarcie jusqu'au jour où Sandra disparait mystérieusement, laissant Ree toute seule. D.D. Warren, inspectrice à la police de Boston, est dépêchée sur les lieux. Immédiatement, le mari donne l'image du coupable idéal. Sans réactions, le regard vide, il ne semble pas affecté par la disparition de son épouse, et refuse que la police touche à certaines choses, dont l'ordinateur, et n'accorde pas le droit aux enquêteurs d'interroger sa fille, seule témoin des faits. De toute évidence, Jason n'a pas la conscience tranquille et dissimule certaines informations. Ajoutez un délinquant sexuel qui habite dans la rue, le père de la disparue qui refait subitement surface alors qu'elle avait pris soin de couper les ponts avec lui, et un passé secret et douloureux pour chacun des époux Jones, et vous obtenez un roman qu'il vous sera difficile de reposer.
Lisa Gardner maitrise toutes les ficelles - sans jamais en abuser - qui lui permettent de garder le lecteur sous tension : suspense, fausses pistes, amours troubles... Elle réussit à rendre attachant un couple qui n'a pourtant rien d'un couple, tant leur quotidien que l'on découvre par bribes au fil des pages, ne ressemble en rien à l'image que l'on se fait de la vie conjugale. Les époux Jones portant chacun sur leurs épaules une enfance traumatisante, véritable fil conducteur de ce roman. Dans La Maison d'à côté, on vit dans le secret et le mensonge. Et c'est avec enthousiasme qu'on se jette dans la quête de la vérité.

Citation

Je t'ai épousée à cause de ta mère, Sandy. Parce que, de ce point de vue-là, nous nous ressemblons toi et moi. Nous savons que les monstres existent et qu'ils ne vivent pas tous dans les placards.

Rédacteur: Fabien Hérisson dimanche 28 novembre 2010
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page