Le Che s'est suicidé

Durant l'heure et demie qui s'ensuivit, elle perdit plusieurs fois connaissance pendant qu'il lui infligeait des tortures cruelles et obscènes auxquelles elle n'aurait jamais imaginé que quelqu'un puisse survivre. Ce en quoi elle avait raison.
A. K. Alexander - Je te trouverai
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 25 juin

Contenu

Roman - Policier

Le Che s'est suicidé

Écologique - Géopolitique - Corruption MAJ lundi 20 décembre 2010

Note accordée au livre: 5 sur 5

Poche
Réédition

Tout public

Prix: 7,8 €

Pétros Márkaris
Ο Τσε αυτοκτόνησε - 2003
Traduit du grec par Caroline Nicolas
Paris : Points, janvier 2007
474 p. ; 17 x 10 cm
ISBN 978-2-7578-0257-7
Coll. "Policier"

Suicide mode d'emploi...

Athènes. Le commissaire Kostas est en maladie. Sa femme et son gendre veillent malheureusement sur sa bonne santé. Seule échappatoire : la télé. Qui est, en Grèce, pas plus sexy qu'en France... Mais en direct, Kostas assiste au suicide de l'un des barons des Affaires du pays ! Un suicide télévisé ! Premier du genre. Kostas subodore tout de même une embrouille. Qu'est-ce qui cloche ? La suspicion du commissaire est en alerte, elle redouble quand il apprend que l'homme d'affaires aurait été contraint au suicide par un groupuscule de la droite nationaliste. Quelques jours plus tard, ces mêmes nationalistes exécutent deux kurdes. La Grèce aux grecs ! On connaît la chanson... Qui collerait presque : sur le chantier olympique de l'homme d'affaires suicidé, peu de Grecs de souche... Pourtant, quelque chose cloche dans ce suicide. Kostas n'en démord pas. Et bien qu'en arrêt maladie, on lui accorde d'enquêter officieusement. Qui était cet homme d'affaires, ancien gauchiste, impliqué dans de sales combines immobilières ? Le commissaire n'a pas le temps de s'en poser la question qu'un second suicide est perpétué... formule troublante, mais on ne peut plus exacte ! Et cette fois encore, à la télé et en direct... Un député. Plausible donc – c'est bien connu, les politiciens trempent toujours dans de sales affaires. Ancien gauchiste également. Mais lui, il reconstruisait la Bosnie et le Kosovo, un peu, tout en détournant beaucoup d'argent pioché dans la caisse de l'Union européenne... Du coup les autorités veulent classer toutes ces affaires suspectes. Mais Kostas s'entête. D'autant qu'il vient de recevoir par la poste un tee-shirt à l'effigie du Che ! Une farce quand il découvre que ces tee-shirts sont fabriqués par d'anciens fascistes de la Junte... Quel chassé-croisé politico-idéologique ! Kostas déboule du coup bille en tête dans la sale compagnie des colonels de l'autre époque. Une enquête comme en affectionne notre bon commissaire, paresseuse, languissante, truculente de ses bons mots, menée stylistiquement comme un drama-docu à la télé. Du vrai grand art !

Citation

Ne peut-on considérer qu'un suicide sous les regards de milliers de téléspectateurs s'apparente à une diffamation publique ?

Rédacteur: Joël Jégouzo jeudi 16 décembre 2010
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page