Le Signal

La prison abîme tout le monde, sans exception, quel que soit le côté de la grille où l'on se trouve.
Malek Bonabbas - L'Évasion de Fresnes
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Lovecraft Country
"Encore un machin lovecraftien", me suis-je dit in petto. Il est vrai que je suis un grand fan du maître ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

samedi 08 août

Contenu

Roman - Aventure

Le Signal

MAJ mercredi 19 janvier 2011

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 22 €

Ron Carlson
The Signal - 2009
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Sophie Aslanides
Paris : Gallmeister, janvier 2011
232 p. ; 21 x 15 cm
ISBN 978-2-35178-039-8
Coll. "Nature Writing"

Actualités

  • 13/09 Librairie: Ron Carlson : Sept haltes pour Cinq ciels
    Le 30 août dernier, les éditions Gallmeister ont fait paraître Cinq ciels, qui raconte la rencontre de trois hommes fuyant leur passé en plein cœur de l'Idaho. Ces mêmes trois hommes qui sont alors amenés à réaliser une étrange construction au-dessus d'un canyon. Son auteur, Ron Carlson, s'était déjà fait remarquer en janvier 2011 pour Le Signal, roman paru chez le même éditeur dans la collection "Nature writing", et que nous avions chroniqué en nos pages. Le romancier américain va courir les routes française le temps d'une pleine semaine. Voici les dates et les lieux où vous pourrez le rencontrer.

    Signatures de Ron Carlson :
    - le 21 septembre à 18 h 30 : librairie La Machine à lire (8, place du Parlement - 33000 Bordeaux. Tél. : 05.56.48.03.87) ;
    - le 22 septembre à 17 heures : librairie Ombres blanches (50, rue Gambetta - 31000 Toulouse. Tél. : 05.34.45.53.33) ;
    - le 25 septembre à 18 heures : librairie Jean Jaurès (2, rue Centrale - boulevard Jean-Jaurès - 06000 Nice. Tél. : 04.93.85.61.27) ;
    - le 26 septembre à 19 heures : librairie Charlemagne (50, boulevard de Strasbourg - 83000 Toulon. Tél. : 04.94.62.22.88) ;
    - le 27 septembre à 19 heures : librairie Passage (11, rue de Brest - 69002 Lyon. Tél. : 04.72.56.34.84) ;
    - le 28 septembre à 19 heures : librairie Le Grain des mots (13, boulevard du Jeu de Paume - 34000 Montpellier. Tél. : 04.67.60.82.38) ;
    - le 29 septembre : librairie Soleil vert (15, Grand Rue - 30420 Calvisson. Tél. : 04.66.74.11.86).

    Cinq ciels, de Ron Carlson (Gallmeister "Nature writing", traduit de l'américain par Sophie Aslanides - 258 p. ; 22,90€.)
    Liens : Ron Carlson

  • 27/06 Prix littéraire: Sélection 2011 du GPLP

Redemption Song

Rien de tel que la marche dans les montagnes du Wyoming pour se remettre d'une année de prison, de plusieurs années d'alcoolisme et d'une période marquée par les soucis d'argent, le convoyage de voitures remplies de drogue et une sortie remarquée contre le pare-brise du nouveau petit ami de son ex femme, Vonnie. Pourtant, Mack avait tout pour lui : un ranch, des chevaux, une allure de cow boy propre à faire craquer les plus réticentes... Le voilà donc parti pour une nouvelle randonnée avec Vonnie comme partenaire. L'occasion de pêcher et de retrouver les lieux où ils ont tout partagé, en un étrange pèlerinage d'une vie commune à jamais perdue. Pour lui, l'occasion également de retrouver ces paysages qui ont tant marqué sa seule histoire d'amour et son enfance avec ce père qui lui manque tellement. Ce que Mack ne dit pas à Vonnie, c'est qu'il doit retrouver une balise perdue en montagne, une quête comme une dernière concession faite à la dérive qui l'amena en prison, une recherche pour le compte d'un homme peu recommandable mais tout à fait solvable. Il faut bien faire des concessions.

Pour apprécier Le Signal, il faut d'abord passer outre le bandeau "un roman au suspense à couper le souffle" (le journaliste du New York Times auteur de la citation semble être quelqu'un d'un peu trop émotif), car l'intérêt du roman ne réside pas dans un quelconque suspense (qui ne débute que dans le dernier quart du livre), mais dans l'art de Ron Carlson de décrire les paysages du Wyoming, la psychologie de ses personnages et notamment celle de Mack, sans cesse dépassé par les évènements et hanté par l'ombre d'un père idéal à qui il ne cesse de se référer. Pas de suspense à couper le souffle donc, mais un vrai souffle, celui du Nature Writing cher à Galmeister, celui de l'amour que porte en lui un anti-héros qui avait tout pour devenir un héros mais qui a la fâcheuse tendance de rater systématiquement les marches qui pourraient faire revenir Vonnie dans ses bras.


On en parle : Alibi n°1

Nominations :
Grand prix de la littérature policière - roman étranger 2011

Citation

Les ennuis étaient une autre langue dont il avait eu un aperçu sur la route obscure de l'année précédente, avec les drogues et pas une once de raison ni de grâce.

Rédacteur: Gilles Marchand mardi 11 janvier 2011
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page