Fleurs amères

Il croyait bien aux fantômes... Et pour sûr il croyait dans l'existence du Diable. Il avait eu assez de preuves que quelque chose de mauvais était à l'œuvre dans ce bas monde ; des hommes s'entretuaient pour de l'argent ou de la dope ou simplement parce qu'ils en avaient envie.
Steve Earle - Je ne quitterai pas ce monde en vie
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Tempête qui vient
Le titre de ce nouveau roman de James Ellroy, par ailleurs deuxième volet du "Second quatuor de Los Angel...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

jeudi 21 novembre

Contenu

Roman - Policier

Fleurs amères

Hard boiled - Écologique - Disparition MAJ lundi 24 janvier 2011

Note accordée au livre: 4 sur 5

Poche
Inédit

Tout public

Prix: 7,8 €

Gunnar Staalesen
Bitre Blomster - 1991
Traduit du norvégien par Alex Fouillet
Paris : Folio, octobre 2010
468 p. ; 18 x 11 cm
ISBN 978-2-07-039927-7
Coll. "Policier", 598

Polar bucolique

Prenez un privé, Varg Veum, sans doute cinquantenaire, certainement alcoolique repenti qui carbure à l'antabus, plongez-le dans une piscine dans laquelle flotte le cadavre d'un homme, faites disparaître la femme qui l'accompagne, confrontez-le à la police, et finalement lâchez-le dans la nature, il s'occupe du reste.
Un brin suranné ce polar norvégien qui aborde pourtant l'écologie et le réchauffement climatique, autant de thèmes désormais incontournables de notre quotidien. L'intrigue se passe en 1985, époque vous apparaissant cromagnonesque, sans téléphone portable, sans Internet, technologies qui nous laissent désemparés dès lors qu'elles ne fonctionnent plus. Et pourtant, souvenez vous, elle n'est pas si loin cette époque.
Vous vous trémoussiez sur "Marcia Baïla" des Rita Mitsouko dans les boums de collégiens, Mickaël Jackson entonnait avec ses potes "We Are the World" cependant qu'au stade du Heysel trente-huit supporters trouvaient la mort en assistant à la finale d'une coupe d'Europe de foot. Et vous ne saviez pas que Oslo était la capitale de la Norvège... alors que Bergen soit la deuxième ville de Norvège vous échappait totalement.
Pendant que vous écoutiez, pré-pubère boutonneux, Alain Maneval sur Europe 1, Varg Veum – le privé susnommé – tentait, au cœur de la nature sauvage de Bergen, de démêler les liens entre la famille Schrøder-Olsen et NORLON son usine polluante, les disparitions huit ans plus tôt de la petite Camilla Farang et celle, la nuit dernière, de sa kinésithérapeute et, Tor Aslaksen, le noyé de la piscine, dénominateur commun de toute l'énigme. Ajoutez le style élégant et métaphorique de Gunnar Staalesen et vous obtenez un polar efficace où la figure hard-boiled de Varg Veum sème ses petits cailloux pour retrouver son chemin.

Citation

Une plante rare : lupus vargveumus. Floraison extrêmement courte. Pousse surtout près des cadavres, et se fane vite.

Rédacteur: Axelle Simon dimanche 23 janvier 2011
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page